Accueil > Expression du Maire > ASCOVAL : la déclaration de M. le Maire de Marly

ASCOVAL : la déclaration de M. le Maire de Marly

Tous derrière ASCOVAL !
Non à la disparition de l’aciérie de Saint-Saulve !
Sauvons « les enfants de VALLOUREC » !

Vous connaissez mon attachement historique à la cause de la sidérurgie, comme à tous ces savoir-faire qui ont fait la renommée de notre Région et contribué au redressement du pays après-guerre, puis à son rayonnement à travers les décennies.
Aujourd’hui, c’est un pan de notre histoire industrielle qui menace de s’effondrer, avec les craintes qui pèsent sur la survie d’ASCOVAL, l’aciérie de Saint-Saulve.

Le 24 octobre prochain, le tribunal de Strasbourg se prononcera sur le devenir de l’entreprise, selon la position du groupe VALLOUREC :

-  Si VALLOUREC accepte de soutenir le projet de reprise du groupe belge ALTIFORT, le site de Saint-Saulve sera sauvé ;

-  Dans le cas contraire, le tribunal n’aura plus qu’à programmer la liquidation judiciaire d’ASCOVAL, avec les conséquences dramatiques que l’on connaît : fermeture du site de Saint-Saulve et, par effet « mécanique », de la tuberie et de « Phoenix », soit la disparition de 480 emplois directs.
Sans oublier l’impact sur les entreprises sous-traitantes : en tout, ce sont ainsi plus d’un millier d’emplois qui sont menacés !

VALLOUREC ne peut décemment se dissocier de l’aciérie qu’il a lui-même créée en 1975 et qui est devenue le site performant que l’on connaît.

Un site qui pourrait pourtant être promis à un bel avenir, grâce à la qualité du plan de reprise d’ALTIFORT et ses ambitieuses perspectives de développement : parmi lesquelles, la création d’un « train à fil », un procédé de fabrication permettant la transformation de l’acier en fil à destination de l’industrie automobile, aéronautique et nucléaire !

VALLOUREC ne doit pas oublier qu’il a lui-même bénéficié en 2016 d’un soutien de 250 millions d’euros de la part de l’Etat. De son côté, l’Etat doit rappeler le groupe à ses responsabilités envers les salariés d’ASCOVAL et des entreprises associées, et de leurs familles.
Mais aussi envers les élus locaux qui, unis dans leur diversité, resteront aux côtés de l’aciérie de Saint-Saulve jusqu’au terme de son combat !

Fabien THIEME
Maire de Marly
Vice-président de Valenciennes Métropole

Portfolio


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact