Accueil > Culture > Popok : un « tricheur photo » à la Maison des Associations

Popok : un « tricheur photo » à la Maison des Associations

La semaine dernière, la Maison des Associations a accueilli une nouvelle exposition : Popok, du nom de l’artiste.

Claude Liénard, de son vrai nom, est peintre de formation, formé aux Beaux-Arts de Cambrai. Aujourd’hui graphiste free-lance, spécialisé dans le photomontage et la peinture numérique - le thème de l’exposition -, il utilise aujourd’hui la photographie comme « prétexte à créer des images ».

« Il aime transformer la couleur, la matière et la forme des photos pour composer un autre univers », disait de lui M. le Maire, Fabien Thiémé, accompagné de Virginie Melki-Tettini, adjointe, au soir de l’inauguration de l’exposition, le 24 juin dernier. L’univers de Popok est particulier : surréaliste voire fantastique.

L’artiste y explore le côté sombre des êtres, l’ambivalence qui existe en chaque être humain et invite à s’intéresser à ce qui se cache derrière les masques. A ce titre, le clown est un personnage récurrent dans l’œuvre de Popok, mais le clown blanc, un peu triste, derrière le maquillage de l’Auguste.

Egalement metteur en scène, Popok a mis en scène 59 pièces de théâtre, en a écrit 28, ainsi que 17 ballets classiques et modernes.

C’est un artiste complet qui est ainsi venu présenter son travail aux Marlysiens, même si parler de son œuvre n’est pas ce qu’il préfère : « Je préfère laisser au spectateur le soin de ressentir les émotions que mes toiles font naître chez lui », justifie-t-il. A chacun, ensuite, d’interpréter ces sensations.

Portfolio

IMG_2014 IMG_2019 IMG_2027 IMG_2028 IMG_2034

Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact