Accueil > Environnement > La conférence « Mon premier poulailler » a ouvert le ban de la semaine (...)

La conférence « Mon premier poulailler » a ouvert le ban de la semaine "Nature en Fête"

Dans le cadre de la manifestation "Nature en Fête" (du 04 au 10 avril 2016), cette semaine sera ponctuée de nombreuses initiatives tournant autour de l’environnement. Organisée par la municipalité, via Christian Hanquet, conseiller délégué à l’environnement, la conférence de ce lundi 04 avril au soir – qui avait pour thème « Mon premier poulailler » - a rassemblé une quarantaine de personnes.

Fabien Thiémé - entouré de Virginie Melki-Tettini, Laurence Morel, adjointes et d’Hanna Sannelli, conseillère déléguée aux personnes âgées - a félicité les organisateurs de cette manifestation. « Qui permet de faire vivre les valeurs du développement durable, de l’écologie, du respect de la nature ».

En introduction, Fabien Thiémé a rappelé l’important investissement réalisé en partenariat avec Valenciennes Métropole, l’agence de l’eau, dans le cadre de la zone d’expansion du cru. « Pour un montant de 1,37 million d’euros allant d’Artres en passant par Aulnoy jusqu’au moulin de Marly ». Le maire a adressé ses félicitations et remerciements à Christian Hanquet « véritable cheville ouvrière qui n’a pas compté ni son temps ni son énergie dans l’organisation de cette manifestation ». Ses remerciements sont également allés à Maëlle Ville, présidente de l’association environnementale les Galinettes de Marly. « Qui a la gentillesse d’apporter son savoir-faire et ses compétences, puisqu’en sa qualité d’animatrice à la maison de retraite Vaillant Couturier, elle a créé un poulailler citoyen ».

Le premier magistrat a également salué Roland Delvigne. « Ami de longue date, qui j’en suis persuadé va nous faire partager sa passion et nous donner de bons conseils, en sa qualité de président de l’association avicole du Hainaut ».

Une conférence interactive en questions réponses

Le conférencier a ensuite apporté ses conseils avisés et a répondu aux questions d’un auditoire sensible aux questions de l’environnement. « L’opération mon premier poulailler consiste à vouloir élever des pigeons, des lapins, des coqs et autres poules pour préserver les races pures » a rappelé Roland Delvigne.

« Mon premier poulailler n’empêche pas aux particuliers d’élever des animaux d’élevage ou des poules pour leur consommation ou pour récolter des œufs ».

La soirée s’est poursuivie par une série de questions/réponses à laquelle, tour à tour, les organisateurs ont répondu. Du droit d’élever des volatiles en ville, en passant par le chant matinal du coq, pour terminer par la législation en vigueur, c’est toujours avec précision que le président de l’association avicole du Hainaut a apporté de précieuses réponses. Et en sa qualité d’ancien Conseiller Prudhommale, c’est en homme rompu à ce genre d’exercice et en fin connaisseur de la législation en vigueur qu’il a su apporter des bonnes réponses aux différentes questions.

Portfolio

A LA UNE IMG_0039 IMG_0040 IMG_0041 IMG_0055 IMG_0066 IMG_0069 Ma ?lle Ville Roland Delvigne

Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact