Accueil > Culture > La roue de l’impro : humour, rire et sens de la répartie ont fait (...)

La roue de l’impro : humour, rire et sens de la répartie ont fait vibrer le public

La compagnie Pascale Meurisse, en collaboration avec la municipalité représentée par Laurence Morel, adjointe à la culture et Virginie Melki-Tettini, adjointe aux fêtes et cérémonies, a proposé, samedi 26 mars, un joli spectacle à couper le souffle, ponctué de situations causasses et drôles à la fois. Comique et Hilarant !

Repris sur le concept des jeux télévisés, en plongeant le public dans le direct du tournage, la soirée s’annonçait riches en rebondissement, jeux de mots et autres calembours. Et il n’aura pas fallu longtemps, pour que les deux cents spectateurs ne s’égosillent de rire. Placée sous la parodie des jeux télévisés, la soirée a fait siffler plus d’une fois, les oreilles des présentateurs officiels et autres candidats. Le public lui a beaucoup apprécié et c’était là le but du jeu. Faire rire, sans jamais tomber dans la désinvolture et la vulgarité.

« C’est un peu un mix du Juste Prix, de La Roue de la Fortune, de Qui veut gagner des millions et de la Nouvelle Star. On a repris les codes de la télé et du jeu. On a d’ailleurs poussé le concept jusqu’à diffuser une page de publicité parodique au milieu du jeu avec des vidéos » a expliqué, avant que les équipes n’entrent en scène Thomas Gobert. « Il reviendra au jury d’attribuer une note en brandissant un carton de couleur. Quant aux équipes elles auront à choisir un thème d’impro. Exemple, s’ils choisissent Shopping, le thème de l’impro sera "Panique au Shopi", et pour Etretat, "la falaise des cochons d’Inde ». Les joueurs ont 5 minutes pour jouer leur impro après un caucus de 30 secondes. Ils ne sont pas obligés d’utiliser la totalité des minutes imparties, en revanche s’ils dépassent, un gong leur signale d’arrêter l’impro » a détaillé le coach.

La diversité culturelle, le leitmotiv de la municipalité

Au nom de Monsieur Fabien Thiémé, Maire de Marly, Laurence Morel, s’est félicitée de la présence nombreuse du public. L’adjointe en charge des affaires culturelles a insisté sur la diversité culturelle « existante dans la commune et la qualité des spectacles proposées en lien avec les services municipaux, les diverses associations locales dont l’harmonie, l’école de musique, la compagnie Pascale Meurisse et autres comédiens, musiciens ». On l’a vite compris, le jury composé de Laurence Morel, Adjointe, Pascale Meurisse, Sophie Monchicourt, Françoise Mazure, Romuald Brusselle et Jean Marc Gobert de la compagnie Meurisse, n’allait pas avoir la tâche facile.

Et c’est également sous la bonne gouaille du coach et de Julien Pellini, chauffeur de salle, que tour à tour, les équipes se sont affrontées dans une joyeuse ambiance. Et bien sûr, il fut question toute la soirée d’improvisation théâtrale. Après le générique et une présentation euphorique des équipes « les impro Disiaque de Nancy » et « Lipocame de Marly », la partie s’annonçait chaude et bouillante en interprétation. Le public, tout acquis à la cause du spectacle, a fait savoir aux deux troupes de comédiens qu’il appréciait les parodies en les accompagnants d’applaudissements nourris. Finalement à l’issue des quinze séances d’improvisation, c’est Lipocame qui a remporté le jeu. Mais le but n’était pas de gagner, mais de faire rire, en passant par la case humour. Et sur ce point précis, tous ont excellé.

Portfolio

A LA UNE IMG_0006 IMG_0011 IMG_0012 IMG_0016 IMG_0022 IMG_0025 IMG_0026 IMG_0033 IMG_0034 IMG_0036 IMG_0044 IMG_0046 IMG_0048 IMG_0049 IMG_0055 IMG_0056 IMG_0062 IMG_0068 IMG_0069 IMG_0076 IMG_0079 IMG_0083

Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact