Accueil > Associations > Restos du cœur : un engagement sans faille au service des plus (...)

Restos du cœur : un engagement sans faille au service des plus démunis

Depuis le 1er décembre, les restaurants du cœur ont repris leur distribution hebdomadaire de denrées alimentaires non périssables, fruits, légumes, fromages et autres produits d’entretien. Rencontre avec Dominique Fontaine, responsable de l’antenne local de Marly des restos du cœur.

Comment organisez-vous les distributions ?

« Les denrées alimentaires proviennent de l’entrepôt de Raismes, chaque lundi après-midi, la livraison est effectuée dans nos locaux par le camion de la mairie. Dans la foulée avec une vingtaine de bénévoles, nous faisons le tri et mettons en rayon les produits. Le lendemain, mardi, (jusqu’au 21 mars NDLR), nous procédons à la distribution de 8h00 à 11h30 et de 13h30 à 16h00. Au total nous accueillons 155 familles, ce qui représentent 320 bénéficiaires ».

Comment se déroule la distribution ?

« Chaque bénéficiaire, en fonction de la composition familiale, des ressources et du montant du loyer a droit à des produits alimentaires périssables ou non, des légumes, de la viande congelé, des plats cuisinés. Aidée d’une accompagnatrice bénévole, la personne choisit ce qu’elles souhaitent en fonction de ses besoins, ce qui lui permet de varier l’alimentation. Nous proposons également des produits d’hygiène, savonnette, shampoing, dentifrice, de la lessive. Pour les mamans avec des enfants en bas âge, nous leurs offrons des couches, des petits pots, du lait pour bébé. Pour les enfants de plus de 18 mois, nous donnons des brassières qui ont été confectionnées par les dames de l’atelier tricot de l’Amicale Laïque ».

Combien de personnes aidez-vous ?

« Chaque année, nous observons une progression des bénéficiaires de l’ordre de 4 à 5%, ce qui représente 10 familles supplémentaires. Des retraités à très faible revenu bénéficient également maintenant de notre aide. Les difficultés des gens s’alourdissent, nous comptons de plus en plus de jeunes, surtout des jeunes femmes seules avec des enfants. Des personnes qui ont subi un licenciement et en fin de droits, aujourd’hui au RSA, sont aussi bénéficiaires. Je constate que la situation sociale et économique ne s’améliore pas. C’est inquiétant ».

Malgré cette situation difficile, retenez-vous des points positifs ?

« Nous attachons beaucoup d’importance à respecter la confidentialité des bénéficiaires. Lorsqu’ils ont envie de discuter, de se confier nous les recevons dans un bureau à l’abri des regards indiscrets. C’est important de respecter leur intimité et leur dignité. Dernièrement nous avions une jeune maman de 21 ans, qui bénéficiait de l’aide des Restos du Cœur. Sa situation s’est améliorée, du coup, elle nous a rejoint en tant que bénévole.

Cette personne est énergique, souriante, gentille et elle est super contente, et elle nous le rend bien, pour nous c’est du bonheur, elle à d’ailleurs réussie à faire venir sa soeur au resto du cœur. Le jour de la reprise des distributions, nous avons également eu le plaisir d’accueillir Monsieur le Maire, Fabien Thiémé. Sa visite nous a fait très plaisir, d’autant plus qu’il nous a félicité pour notre engagement humanitaire et bénévole au service des plus familles les plus défavorisées ».

Portfolio

Les benevoles des restos du coeur.

Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact