Son château

Nous pensons qu’il faut trouver l’origine du château de Marly, dans ce texte d’Arthur Dinaux :
"Les bords de la Rhônelle à Marly, étaient si frais et si fleuris, la Chartreuse en rendait le séjour si pittoresque et si calme, que Marguerite, fille aînée du Comte de Hainaut, qui se maria en 1301, à Douai, avec Robert, Comte d’Artois, voulut y avoir une maison de plaisance, à laquelle elle adjoignit bientôt une chapelle ou oratoire à son usage...".

Ce château était la propriété directe des Comtes du Hainaut et voici plusieurs extraits de documents qui le prouvent :
- En 1410 - Ce Castel des Marlis, est donné en viager, par Guillaume, Comte de Hainaut et Duc de Bavière, à son bouteiller Wallerand de Yselstein.
- En 1432 - Jacqueline de Bavière, Comtesse du Hainaut, donne la maison "qu’on dist le Castel des Marlis” à Jéhan Razoir, receveur général du Hainaut, à condition que les comtes et comtesses du Hainaut conservent le droit de loger en ce château lorsqu’il leur conviendra.
- En 1494 - Le Château et la Cense de Marly étaient la propriété de l’illustre Antoine Rollin, seigneur d’Aymeries, Lens et autres lieux, maréchal, grand bailly et capitaine général du Hainaut, qui en fit don aux Pères Chartreux.
- Sur le plan de 1550, établi par ordre de Charles-Quint, il est nettement figuré, là où est le château Ménard. D’ailleurs, quand celui-ci fut reconstruit, des murs épais furent trouvés dans les fondations et certaines parties du sous-sol ont une architecture qui ne laisse aucun doute sur l’ancienneté.

D’autre part, il n’y a pas très longtemps, l’on voyait encore dans le Parc le "Tour d’eau", grand fossé qui entourait le bâtiment ; il en reste des vestiges.

Ce "château Ménard" abrite maintenant l’École de Musique du Centre culturel Jacques Brel. Les vestiges subsistant actuellement sont décrits dans le "Catalogue des Mottes et Maisons fortes du Hainaut" (édition 1991).


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact