Accueil du site

  • Animation zumba pour les deux ans du marché. Venez nombreux !

    Ce dimanche 26 juin, le marché hebdomadaire fêtera ses deux ans avec une animation zumba ouverte à tous. Rendez-vous dès 9h30 place Gabriel Péri. Les participants seront également invités, en amont de la séance, à un atelier de personnalisation de tee-shirts au pochoir, proposé par le service Culturel de la Ville et animé par Aurélie Sarrazyn. Venez nombreux !

    Affiche_pour_le_web-7


  • Vingt-quatre gagnants à l’opération « Moi je recycle… et vous » de l’UCAM

    L’union des commerçants et artisans Marlysiens (UCAM), présidée par Patricia Fournier, s’est inscrite dans l’animation commerciale « J’aime ma planète… et vous ? » Etalée du 19 au 29 mai, cette opération, initiée par le groupement des unions commerciales du grand Hainaut a trouvé sa conclusion, mercredi 22 juin, par la remise des lots en présence de Virginie Melki-Tettini, adjointe en charge de la vie des quartiers, représentant Monsieur le Maire Fabien Thiémé.

    « L’objectif de cette initiative est de valoriser et faire la promotion des commerces de proximité » a rappelé en outre Maryline Canonne. « Durant cette période nous avons créé des points de collecte chez les commerçants adhérents de l’UCAM, afin de récupérer les objets que les consommateurs n’utilisent plus » a expliqué la représentante de la CCI du Hainaut.

    Pour mémoire, durant dix jours, des clients ont déposé des piles, des téléphones portables… dans un des commerces marlysiens, puis en complétant un bon de participation ils avaient la possibilité d’être tirés au sort et gagner un lot.

    A Marly 24 personnes font parties des heureux gagnants, et c’est avec un large sourire qu’elles sont venues chercher leur lot : une mini station météo, des places de cinéma, bowling, pour un match du VAFC, au laser-game, une entrée pour le parc le Fleury, un abonnement pour le Val Joly, une trottinette de compétition et le gros lot un baptême en montgolfière d’une valeur de 190 € étaient en jeu et cerise sur le gâteau, chaque participant est reparti avec un joli sac aux couleurs du développement durable « MOI je recycle… et vous ? ».

    Virginie Melki-Tettini a félicité les commerçants et artisans pour cette initiative qui avait un double objectif. « Celui de créer de l’animation commerciale et de s’inscrire dans le développement durable ». L’adjointe au maire chargée de la vie des quartiers s’est également exprimée sur les difficultés des commerçants et artisans, du fait d’un contexte économique national particulièrement difficile, avec ses répercussions au niveau local.


  • 66 Marlysiens s’évadent aux Canaries

    Dans la nuit de mardi à mercredi, soixante-six Marlysiens, parmi lesquels Marie-Thérèse Hourez, Didier Cayez et Bernard Evrard, ont pris la direction de Tenerife, aux Canaries, dans le cadre d’un voyage organisé par l’association Génération Evasion.

    Cette association créée en 2012 et d’ailleurs présidée par Mme Hourez s’est donné pour mission de mettre en place des moments d’échanges et de convivialité entre adhérents, que ce soit le temps d’une soirée ou d’un voyage.

    Dès 3h15 du matin, M. le Maire n’a pas hésité à appeler Mme la 1ère adjointe pour leur souhaiter un très bon voyage.

    Nous souhaitons également un bon séjour à nos heureux voyageurs, en espérant qu’ils puissent ramener un peu de soleil dans leurs valises !


  • Retour sur les Marlypiades 2016

    Malgré le temps maussade les vendredi 17 et lundi 20 juin, les élèves des écoles primaires de Marly, encadrés par les animateurs et éducateurs de la Ville, se sont retrouvés au Stade Denayer pour le rendez-vous sportif de fin d’année, devenu incontournable : Les Marlypiades.

    Organisée par le Service des Sports dans le cadre du programme « Vivons en Forme » (VIF), cette 8ème édition avait pour thème l’Euro et les Jeux Olympiques, tout un programme ! Tous les enfants, après avoir participé aux différentes épreuves sportives, sont repartis avec une médaille, un diplôme et ont pu partager un goûter équilibré.

    M. le Maire, Fabien Thiémé, accompagné des membres du Conseil municipal, est passé saluer les jeunes participants et leurs accompagnateurs ; féliciter les enfants qui ont mouillé le maillot sur les différents ateliers proposés - football, badminton, volley, hockey, ping-pong, saut en hauteur et une foule d’autres jeux destinés à bouger en s’amusant - et encourager les participants, y compris les enseignants et les éducateurs, au relais final.


  • 1er véhicule électrique pour la Ville de MARLY

    Vous aurez peut-être aperçu un tout petit véhicule portant le logo de la Ville et circulant sans un bruit dans les rues de Marly. Ce véhicule utilisé par le Responsable des Services Techniques est en fait un véhicule électrique. La Loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte demande aux collectivités territoriales d’intégrer dans leur flotte automobile des véhicules propres.

    Profitant de la restitution d’un véhicule administratif arrivé en fin de location, la Municipalité a décidé de s’engager sans plus attendre dans cette voie écologique afin de contribuer à la réduction des gaz à effet de serre.

    Le choix de l’électrique a été motivé par les courtes distances parcourues, l’octroi d’un bonus écologique de 6 300 € et le projet de Valenciennes Métropole d’implanter des bornes de recharge sur l’agglomération (avant la fin de cette année, une borne va faire son apparition sur la place Gabriel Péri).

    Coté budget, ce véhicule a été acquis en location sur 4 ans avec option d’achat pour un total de 15 200 € TTC (bonus écologique déduit). La Ville envisage déjà l’acquisition pour 2017 d’un nouveau véhicule électrique type fourgonnette.

    Loi de transition énergétique Titre III : Développer les transports propres http://www.developpement-durable.gouv.fr/Developper-les-transports-propres,41392.html

    Article Voix du Nord sur le projet de mobilité de Valenciennes Métropole http://www.lavoixdunord.fr/region/des-bornes-de-recharge-pour-brancher-son-vehicule-ia27b36956n3522055


  • (Vidéo) Conseil municipal du lundi 20 juin 2016


  • Passation de témoin au basket, Daniel Manche, élu président

    L’assemblée générale du basket s’est tenue vendredi 17 juin, dans la salle Dumont du stade Denayer en présence de Fabien Thiémé, maire de Marly, Virginie Melki-Tettini, adjointe à la vie des quartiers et Alain Mamolo, adjoint aux sports et d’une centaine de personnes.

    Après le bilan sportif de la saison écoulée, le bureau dans son intégralité a présenté sa démission. Restait alors à élire un nouveau conseil d’administration, qui a lui-même nommé le nouveau bureau. La passation de flambeau, s’est déroulée dans la sérénité, la transparence et démocratiquement.

    Président sortant, David Bertez a dressé le bilan sportif, des mini poussins aux seniors. Un bilan très positif, grâce à l’investissement des entraîneurs, l’assiduité des joueurs et le soutien des familles, pour les petites catégories. La trésorière, Nathalie Deroo, a produit le bilan financier du club, soulignant au passage l’importante aide financière de la Ville de Marly, à hauteur de 11000€.

    De son côté, M. le Maire a salué toutes les personnes qui ont relancé le basket à Marly. « Je suis heureux de voir tous ces jeunes s’épanouir dans ce sport, je félicite toutes les équipes pour leurs résultats et remercie également le club pour son action en faveur du Téléthon ».

    Le premier magistrat a également rappelé « qu’outre la subvention de 11 000, la ville de Marly a octroyé une aide exceptionnelle de 1000 € une autre de 500 € pour l’école de basket. De plus afin de faciliter les entraînements quatre nouveaux paniers de baskets ont été installé cette année ».

    En conclusion Fabien Thiémé a salué et félicité les membres du comité démissionnaire pour le travail effectué. « Vous avez écrit de belles pages. Par votre action, le club basket s’est relancé, vous avez permis aux jeunes de d’épanouir dans ce sport de masse, de faire briller les couleurs de la ville et de Marly. Il reste désormais au nouveau comité de continuer à faire briller les couleurs du club. »

    Et ce avant de saluer l’arrivée de la nouvelle équipe dirigeante. Le nouveau comité se compose comme suit : Président Daniel Manche ; Président adjoint Patrice Moueza ; Secrétaire Karine Herbez ; Secrétaire adjoint Annie Herbaut ; Trésorière Emmanuelle Bouguerra ; Trésorier adjoint Bertrand Lefebvre.


  • Assemblée générale du tennis de table : des nouveaux pongistes arrivent, le club est sur de bons rails

    Menacé de dissolution il y a deux ans, Gérard Michel, a repris la présidence du club du tennis de table. Depuis les 31 adhérents surfent sur la vague de la réussite. Vendredi 17 juin au soir, en lieu et place de leur entraînement hebdomadaire, avait lieu l’assemblée générale ordinaire en présence de Bernard Évrard, adjoint au maire en charge des travaux, représentant M. le Maire, Fabien Thiémé.

    Avant que ne débute la réunion, quelques joueurs s’essayaient à une mini compétition au 1er étage de salle Schuman, mise gracieusement à disposition par la municipalité au club de tennis de table.

    « À la reprise, il n’y avait aucune équipe jeune, pour cette année il y en a 2, et nous sommes sur les bons rails pour en constituer une troisième en 2017 ». Assurément donc, la réunion du 17 juin, était placée sous les auspices de la sérénité et du dynamisme. « 23 adultes et 8 jeunes ont repris la compétition, c’est de bon augure, le travail que nous menons vient fructifier le fruit de nos efforts », a détaillé Gérard Michel.

    Autre point positif soulevé, l’arrivée probable pour cette nouvelle saison de nouveaux pongistes. « Ce qui nous laisse des possibilités de remonter dans un proche avenir ». Face à des questions posées par le président, concernant le changement du filet de protection, une réparation des tables et la remise en peinture de certaines d’entre elles, l’adjoint en charge des travaux a redit l’attachement de la municipalité à favoriser le développement des sports dans la commune. Bernard Évrard, a assuré qu’il allait faire remonter les doléances, auprès du bureau municipal. L’élu a néanmoins rappelé. « La municipalité reste attentive aux différentes demandes, en fonction de nos possibilités financières, nous nous efforçons de répondre favorablement aux différentes demandes ».


  • Entre exposition de guitares et fête de la musique, les mélomanes sont comblés

    L’Amicale Laïque proposait, samedi 17 juin, à l’auditorium de l’école de musique, une jolie exposition de peinture sur le thème des guitares. Un évènement original, qui a forcément attiré les jeunes de la section guitare, qui ont ensuite donné un concert.

    Sept des huit jeunes amateurs d’instruments à cordes, inscrits à l’école de musique étaient au rendez-vous. L’occasion pour Arthur Gauthier, Benjamin Navrot, Axel Carlier, Quentin Szabadi, Joël Himpe et le couple Ariane et Thomas Bonnet, élèves de leur professeur Christian Dussart se font fait un réel plaisir à partager un doux et agréable moment musical.

    Près d’une heure et demie durant, sous l’œil de Thierry Huvelle directeur, les musiciens ont partagé leur talent, en présence de Marie Thérèse Hourez, Virginie Melki-Tettini, Laurence Morel, adjointes au maire et Emmanuelle Bouguerra, conseillère municipale.

    En solo, en duo, en allant des styles aussi variés du mythique groupe Téléphone, en passant par des morceaux de guitare sèche avec des reprises de musiques classiques et contemporaines, pour terminer par de la musique électronique, la cinquantaine de mélomane a été comblée.

    « Associer une exposition de peinture reflétant différentes guitares et une l’expression musicale faite également de chants, est une idée très intéressante » a complimentée la première adjointe, au nom de Fabien Thiémé, maire de Marly. « Continuez à nous apporter du pure bonheur, continuez de vous faire plaisir et faites nous plaisir » a encourager Marie Thérèse Hourez.


  • Fête d’école et et distribution de dictionnaires à Louise Michel maternelle

    En prélude à la fête de l’école maternelle Louise Michel, M. le Maire, Fabien Thiémé, Virginie Melki-Tettini, Bernard Evrard, Didier Cayez, Jules Caillard, adjoints au maire, Jean-Philippe Vitrant, Emmanuelle Bouguerra et Stéphanie Soyez-Petit, conseillers municipaux, ont distribué des dictionnaires débutants aux élèves qui s’apprêtent à faire leur entrée en section élémentaire.

    Dominique Martinache, accompagnée de son équipe éducative et des parents d’élèves, a ouvert les réjouissances en souhaitant la bienvenue aux nombreux parents et aux élus. De son côté, Fabien Thiémé a formulé ses félicitations à l’ensemble de l’équipe éducative.

    « Tous les enfants ne sont pas logés à la même enseigne, vous créez les conditions de l’épanouissement des enfants. Avec le conseil municipal, nous avons décidé d’apporter les moyens financiers afin que vous puissiez exercer votre métier dans les meilleures conditions ». Les élus ont ensuite procédé à la distribution des dictionnaires aux enfants.

    Puis, entre averses et éclaircies, les enfants ont présenté leurs danses, dans une ambiance de kermesse, avec jeux traditionnels, pêche au canard et autres jeux d’adresse ont connu leur succès. Côté bénévolat, des parents d’élèves s’étaient investis dans la tenue des stands, tartes fait maison, brochettes de bonbons et autre vente de programmes.


  • L’hommage de M. le Maire, suite à la disparition de M. Didier Marmignon

    Décès de Monsieur Didier MARMIGNON,

    agent de propreté de la Ville de MARLY

    L’hommage de Fabien THIEME

    Maire de MARLY

    Vice-Président de Valenciennes Métropole

    C’est avec une profonde tristesse que je vous informe du décès tragique de Monsieur Didier MARMIGNON, à l’âge de 53 ans, survenu le samedi 18 juin 2016.

    Entré en mairie en 1987, il était bien connu et apprécié de nous tous, notamment au service propreté de la Ville où il travaillait.

    Au nom de la Municipalité, de l’ensemble du personnel communal, et en mon nom propre, je souhaite adresser mes condoléances les plus sincères à tous ses proches, et je veux leur adresser toute notre sympathie et notre amitié dans cette douloureuse circonstance.


  • La Famille : une alternative à l’ennui du dimanche

    Ce dimanche 19 juin, la toute jeune association « La Famille », qui s’est donné pour mission la promotion de la musique électronique dans le Valenciennois, organisait son premier événement : les Dimanches Alternatifs.

    C’est la Ville de Marly qui a été choisie pour accueillir la grande première de ce festival alliant musiques actuelles - avec la présence des DJs Chris & Lud’o -, jeux pour petits et grands, en partenariat avec Le Farfadet Joueur de Valenciennes (vente, tournois, soirées et animations sur le thème des jeux de société), buvette et petite restauration, etc.

    Dans le cadre propice du Parc Jacques Brel, entre l’école de musique et le Moulin Souverain, le public était attendu l’après-midi durant. Et il fut au rendez-vous, puisque plus de 400 personnes ont ainsi foulé les pelouses du parc. Parmi les spectateurs, une large proportion d’étudiants rassemblés par la magie des réseaux sociaux, mais aussi des familles de Marly, avec les petits en poussette, des quadras venus « en voisins », attirés par la musique, des personnes plus âgées, intriguées mais pas dépaysées…

    M. le Maire, Fabien Thiémé, accompagné de Virginie Melki-Tettini, adjointe aux Fêtes et Cérémonies, et Laurence Morel, adjointe à la Culture, et rejoint, plus tard, par Christian Hanquet, conseiller délégué, s’est réjouit de cette formidable initiative qui, pour un coup d’essai, se voulait un coup de maître.

    Il a notamment tenu à féliciter le président de l’association, Antoine Clipet, et les membres du comité organisateur, pour la parfaite tenue de cet événement qui s’est déroulé dans une ambiance conviviale et bon enfant. De quoi tordre le cou aux idées reçues qui associeraient jeunesse et musique avec excès et débordements.


  • Gym Marly-Aulnoy : la belle surprise de la finale de zone équipes FFG

    Le week-end dernier, une équipe féminine du Club de Gym de Marly-Aulnoy se déplaçait à Soissons pour les Finales de Zone des Catégories « Trophées Inter-Régionales » de la Fédération Française de Gymnastique. La Zone Nord regroupe la Picardie, la Normandie et les Flandres.

    Dernière compétition de l’année, le score du club est donc définitif : 30 podiums, dont 3 titres départementaux, 4 titres régionaux, 1 titre en demi-finale nationale, 46 sélections en demi-finale nationale, 1 individuelle et 1 équipe en « France », 255 gyms compétitifs (soit 21 équipes) !

    Les excellents résultats du club depuis le début de la saison rejaillissent également sur le classement national 2016 des clubs FFG. En effet, sur plus de 1 500 clubs affiliés à la FFG, le club de Marly-Aulnoy se classe actuellement 33ème au niveau National Féminin, 7ème de la Zone Nord, 3ème du Nord Pas-de-Calais et 2ème Club du Nord. Le meilleur classement jamais obtenu !

    Vous souhaitez rejoindre le club ? Les inscriptions, masculines et féminines, pour adultes et enfants à partir de 9 mois, sont prises durant les entraînements.

    Tél. : 06.62.87.87.56.

    Site Internet du club : http://gymmarlyaulnoy.monsite-orange.fr/

    Page Facebook : gym marly-aulnoy


  • Exposition Senior ’Art : Monique Joire expose ses toiles à Vaillant Couturier

    Âgée de 90 ans, Monique Joire a une passion chevillée au corps. « Je peins depuis soixante-cinq ans ». Dans ses huiles, aquarelles, acryliques et pastels, à travers les quinze tableaux exposés à la maison de retraite Vaillant Couturier, l’artiste peintre exprime la beauté des paysages des villes, des campagnes, de la région et de la commune.

    En dépit d’une déficience visuelle, Monique Joire s’épanouit dans la peinture : Une de mes dernières toiles représente la plage d’Hardelot, par cette création j’exprime l’évasion » confie l’artiste. Le maire, Fabien Thiémé, accompagné de Virginie Melki-Tettini, adjointe à la vie des quartiers, Laurence Morel, adjointe à la culture, et Emmanuelle Bouguerra, conseillère municipale, a tenu, lors du vernissage de l’exposition du samedi 18 juin, à féliciter Monique Joire et fait part de son plaisir de saluer les résidents et le personnel de l’EHPAD.

    « Voilà une très belle exposition, c’est du plaisir pour les yeux » a commenté le premier magistrat, tout en faisant chaleureusement applaudir l’artiste peintre pour son talent. « Je me souviens, a rappelé Fabien Thiémé, il y a quelques années, vous avez réalisé un joli tableau que nous avons repris comme illustration pour concevoir nos cartes de vœux ».

    Assurément, à Marly, le talent se conjugue au présent et à tous les âges. Bravo les artistes, continuez à nous faire plaisir, on ne demande que cela !


  • Commémoration de l’Appel du Général De Gaulle

    Samedi 18 juin a eu lieu la commémoration de l’Appel lancé depuis Londres par le Général De Gaulle, le 18 juin 1940.

    Les personnalités civiles et les représentants des corps constitués réunis autour de M. le Maire, Fabien Thiémé, et des membres du Conseil municipal, dont Mme Virginie Melki-Tettini, adjointe aux Fêtes et Cérémonies, se sont retrouvés à la stèle du Général De Gaulle, à l’entrée de la résidence du même nom.

    C’est à M. Jean-Claude Rorive, président d’honneur de l’association Rhin et Danude 3ème DB, section Valenciennes et environs, qu’est revenue la lecture de l’Appel.

    Puis M. le Maire a procédé à la lecture du message du Secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens Combattants, M. Jean-Marc Todeschini, avant les traditionnels dépôts de gerbes par les associations, la sonnerie aux morts et les remerciements aux porte-drapeaux, toujours fidèles à ces cérémonies commémoratives.


  • L’association Nadiya Soleil de passage à Marly

    Dernièrement, l’association « Nadiya Soleil » a fait halte à Marly, où elle compte plusieurs familles d’accueil. M. le Maire a reçu en mairie sa présidente, Françoise Grière, et son trésorier, Jean-Luc Lambert, ainsi que les enfants et leurs accompagnateurs.

    Cette association humanitaire s’est donné pour mission d’offrir des séjours en France à des enfants issus d’orphelinats ukrainiens. Ces enfants de Tchernobyl peuvent être hébergés de un à trois mois l’été et trois semaines à Noël. En 2015, ce sont ainsi 58 enfants qui ont été accueillis dans la région.

    Depuis la création de Nadiya Soleil, ce sont ainsi plus de 600 séjours qui ont été organisés dans la quarantaine de familles d’accueil qu’elle compte. L’une de ses actions consiste d’ailleurs à recruter de nouvelles familles. De même s’attache-t-elle à mettre en place des manifestations destinées au financement des séjours.

    La presse en parle : Retrouvez également l’article de « La Voix du Nord » sur l’association Nadiya Soleil.


  • Deux cent cinquante collégiens des sections sportives ont foulé les terrains de foot du stade Denayer

    Mercredi 15 juin, près 250 collégiens des classes de 6ème, scolarisés dans les sections sportives du District Escaut, étaient réunis au Complexe Denayer, pour participer à un tournoi amical de football et ainsi clôturer leur année sportive.

    Répartis en deux poules, les élèves issus de 19 collèges de toute la région (voir encadré avec les résultats sportifs) ont mouillé le maillot la journée durant. Et ce n’est certainement pas les averses qui ont entaché leur volonté de s’adonner à leur sport favori. « L’objectif de cette journée est de réunir toutes les sections sportives régionale, locale, ces élèves de 6ème sont en section sports. Aujourd’hui il n’y a pas d’esprit de compétition, nous sommes dans une démarche éducative, qui permet de véhiculer des valeurs sportives que ce soient les confirmés ou les débrouillés, ils sont ici pour se faire plaisir. Ces jeunes apprennent à se connaître, à se parler, ils se respectent, ils partagent une même passion c’est cela la noble cause du sport » explique Bernard Blondeau.

    « Nous sommes très heureux d’être ici à Marly, la ville nous aide beaucoup dans cette manifestation sportive, je tiens à remercier Monsieur le Maire, son service des sports et les éducateurs mis à notre disposition en ce beau jour footballistique » ajoute le président de la commission football en milieu scolaire du district Escaut. L’originalité des rencontres repose sur le fait qu’outre des enseignants et des éducateurs sportifs, qui officiaient en tant qu’arbitres officiels adultes, sur le terrain, des jeunes de 4ème et de 3ème de la section sportive, étaient, eux, arbitres de touches.

    Outre le prêt des installations sportives et autres matériels techniques, la commune, via son service des sports, avait dépêchés Vincent Devorsine, Stéphane Chabé, et Antoine Hamecher, éducateurs sportifs. « Cela fait quinze ans, que nous recevons les jeunes collégiens, aujourd’hui, les rencontres ont lieu sur les deux terrains dont celui d’honneur, pour eux c’est symbolique, ils jouent sur du billard » notent de concert les éducateurs.

    Bernard Cazin, président du district Escaut, ainsi qu’Alain Mamolo, adjoint chargé des sports et Virginie Melki-Tettini, adjointe à la vie des quartiers, représentants Monsieur le Maire Fabien Thiémé, sont passés saluer les jeunes joueurs et leur équipe d’encadrement.

    Les jeunes pousses de l’équipe 1 de Marly du collège Alphonse Terroir ont remporté la finale sur un score serré de 1 à 0 contre leurs homologues du collège Saint-Luc de Cambrai. A l’heure des remises des récompenses, tous les sportifs en herbe ont reçu un cadeau aux couleurs de l’euro 2016. Les jeunes Marlysiens sont repartis avec, en prime, un trophée qu’ils peuvent fièrement arborer.

    L’occasion pour Alain Mamolo et Virginie Melki-Tettini, qui représentaient M. le Maire, de saluer « les brillantes performances des équipes, qui ont données une belle image positive de cette jeunesse dynamique, sportive et citoyenne ».

     [1]


  • Ordre du jour du Conseil municipal du lundi 20 juin 2016

    IMG_0985

    1. Compte de gestion du receveur – Exercice 2015

    (Un exemplaire est consultable au service Juridique-Marchés Publics du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h)

    2. Compte administratif 2015 – Budget Ville

    3. Affectation des résultats de l’exercice 2015 – Budget Ville

    4. Régies municipales – Mode de paiement

    5. Désignation des représentants à la Commission Locale d’Evaluation des Transferts de Charges (CLETC)

    6. Dissolution du Syndicat des communes intéressées au Parc Naturel Régional (PNR)

    7. Approbation de l’acte constitutif du groupement de commandes pour des prestations d’enlèvement et de traitement des dépôts sauvages amiante dont la Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole est la coordinatrice

    8. Convention opérationnelle entre l’Etablissement Public Foncier Nord-Pas-de-Calais, la Communauté d’Agglomération Valenciennes Métropole et la commune de Marly – NPNRU La Briquette

    9. Protocole de préfiguration du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU)

    (Un exemplaire est consultable au service Juridique-Marchés Publics du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h)

    10. Contrat de Ville 2015-2020 – Avenant n°1

    11. Dotation de Solidarité Urbaine et de Cohésion Sociale (DSUCS)

    12. Subvention exceptionnelle 2016 – Marly Ma Petite Planète

    Les dossiers préparatoires sont consultables en Mairie aux heures d’ouverture.


  • Des réunions d’information collectives pour les demandeurs d’emploi de Marly

    Hier, lundi 13 juin, se déroulait à la salle des fêtes de Marly la première d’une série de trois réunions organisées par Pôle Emploi, en partenariat avec le CCAS et le service Jeunesse de la Ville, via le PIJ.

    L’objectif de ces réunions est de porter à l’attention des quelque 1200 demandeurs d’emploi de la commune les dernières mesures dont ils peuvent bénéficier, en matière de formation notamment.

    M. le Maire, Fabien Thiémé, accompagné de Marie-Thérèse Hourez, première adjointe, Alain Mamolo, adjoint à la Jeunesse, Sport et Vie associative, et Charaf Rifai, conseiller délégué aux Affaires économiques, Formation, Emploi et Insertion, a rappelé que « dans un contexte difficile, on ne restait pas l’arme au pied » à attendre que la situation s’améliore.

    « C’est la raison pour laquelle la Ville de Marly a accepté d’accueillir cette réunion ; elle est même la première commune de l’arrondissement à ouvrir le bal de ces rencontres de proximité avec les demandeurs d’emploi », a souligné le premier magistrat.

    Lucie Corseaux et Romuald Cossart, qui représentaient le directeur de Pôle Emploi, Jacques Moreau, ont ensuite pris la parole pour présenter à la centaine de demandeurs d’emploi de l’assistance les différents outils à leur disposition pour optimiser leurs recherches.

    Formation

    Dans le cadre du plan d’urgence pour l’emploi, l’Etat a décidé en début d’année d’un plan massif de 500 000 actions de formation supplémentaires. L’objectif de ce plan est de porter à un million le nombre de formations à destination des personnes en recherche d’emploi. Pôle Emploi accompagne les demandeurs d’emploi dans la recherche de financement de ces formations et dans celle des centres de formation.

    CV en ligne

    Le CV en ligne reste une manière efficace de se faire repérer par les recruteurs. Dans le cadre du dispositif « Activ’emploi », les demandeurs d’emploi peuvent en outre bénéficier d’un coaching personnalisé leur permettant de dynamiser leur recherche.

    Ce coaching est assuré par un consultant avec qui le demandeur d’emploi travaille son CV et sa lettre de motivation, prépare ses entretiens de recrutement, cible les entreprises, le marché du travail, etc.

    Emploi Store

    Portail créé par Pôle Emploi, la plateforme Emploi Store propose aux demandeurs d’emploi différents outils parmi lesquels des cours en ligne, l’accès à des forums, etc.

    Recrutement

    Les représentants de Pôle Emploi ont fait un rapide tour d’horizon des secteurs qui recrutent actuellement : l’automobile (Toyota, PSA, Sevelnord et Renault) et ses sous-traitants, les services à la personne (aide-soignant, infirmier, auxiliaire de vie, aide à domicile), le bâtiment, la vente de produits frais, la restauration, etc.

    Deux autres réunions sont organisées à la salle des fêtes de Marly les 20 et 27 juin prochains, à partir de 15h.


  • Hommage aux combattants de la campagne d’Indochine

    C’est devant la Stèle Indochine-AFN (rue Jules Vallès) que s’est déroulée le 8 juin dernier la commémoration à l’occasion de la Journée Nationale d’Hommage aux « Morts pour la France » en Indochine 1946 – 1954 en présence des différentes autorités civiles et militaires.

    À cette occasion, Virginie Melki-Tettini, Adjointe aux Fêtes et Cérémonies, a ouvert la cérémonie aux côtés des porte-drapeaux puis Josette Delobel, a lu un poème de Xavier Geoffroy, très émouvant « Boucan d’enfer vert ».

    Enfin, Serge Lekadir, Conseiller Municipal, représentant M. le Maire, a lu le message du Secrétaire d’Etat Jean-Marc Todeschini puis accompagné de Raymond François, président de l’Association Départementale du Hainaut des Anciens Combattants, ils ont déposé des gerbes de fleurs devant le Monument en hommage aux soldats « morts pour la France » en Indochine.


  • Nos Marlysiens ont du talent : Benoît Bigayon met ses compétences au service de vos projets

    Si le bricolage est aujourd’hui l’un des loisirs préférés des Français et le premier poste de dépenses après l’alimentaire, mieux vaut faire appel à un professionnel lorsqu’il s’agit d’attaquer le gros-œuvre ou de procéder à des travaux spécifiques.

    Installé à Marly depuis quatre ans maintenant, en Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL), M. Benoît Bigayon propose ses services en maçonnerie générale (rénovation et extension).

    De l’assainissement aux travaux de couverture, en passant par l’isolation, le carrelage, le pavage et le terrassement, il met ses compétences au service de vos projets, aidé en cela par un employé.

    S’il intervient régulièrement chez les particuliers, dans l’arrondissement, Benoît Bigayon travaille aussi régulièrement avec des agences immobilières de la métropole lilloise, qui attestent de son savoir-faire.

     [2]


  • Les poussins du BCM aux couleurs de Nicolas Batum

    C’est un beau cadeau que vient d’offrir le basketteur Nicolas Batum aux jeunes pousses du Basket Club de Marly. Par amitié pour le responsable du service Jeunesse, Sport et Vie Associative de la Ville de Marly, lui-même ancien basketteur, Jean-Marie Boldoduc, le joueur des Hornets de Charlotte (NBA) a fait porter aux poussins du BCM une dizaine de maillots, photos dédicacées et autres petits cadeaux.

    M. le Maire, Fabien Thiémé, et M. Mamolo, adjoint, ont ainsi joué les Pères Noël en préambule d’un entraînement à la salle Dumont. Les enfants, garçons et filles, n’ont pas boudé leur plaisir au moment de recevoir ces présents. Pour la photo, ils ont immédiatement enfilé les maillots, parfois bien trop grands pour leurs frêles épaules, et ne les ont plus quittés de toute la séance.


  • Attentats d’ORLANDO ET DE MAGNANVILLE : la barbarie a de nouveau frappé

    Communiqué de

    Fabien THIEME

    Maire de MARLY

    Vice-Président de Valenciennes Métropole

    A ORLANDO et à MAGNANVILLE, des individus se revendiquant de DAESH ont une fois de plus commis des attentats meurtriers. Ces terroristes massacrent dans les quatre coins du monde et s’attaquent à des cibles bien déterminées, cette fois-ci à la communauté Lesbienne, Gay, Bisexuelle et Transsexuelle aux Etats-Unis, et à des policiers et à leur famille en France.

    Au nom de la Ville de MARLY, je souhaite adresser mes sincères condoléances aux familles des victimes et à leurs proches. Tous ensemble, au-delà de nos différences, nous apportons notre solidarité et notre soutien à ceux qui ont été frappés par ces attaques.

    Nous le savons tous, les terroristes de DAESH continueront de nous attaquer et à s’en prendre à notre mode de vie et nos valeurs de liberté et de justice, jusqu’à ce qu’ils soient vaincus. Aucune victoire ne sera possible pour ces barbares. Nous devons également prendre véritablement les mesures qui s’imposent pour que notre jeunesse soit protégée de ces fascistes !

    De plus, alors que de plus en plus de pays dans le monde progressent vers l’égalité des droits pour les personnes LGBT, ces derniers continuent d’être les victimes d’actes de haine et de barbarie. Tout individu, indépendamment de sa préférence sexuelle a un droit inaliénable de vivre en paix.

    Après ce massacre homophobe aux Etats-Unis, ce droit inaliénable a également été violé dans notre pays, à Magnanville. Nous sommes une fois de plus touchés au cœur et avons été arrachés de deux serviteurs de l’Etat. Les forces de l’ordre méritent tout notre respect pour le travail qu’ils mènent contre ces terroristes.

    PLUS QUE JAMAIS, RESTONS UNIS FACE A LA BARBARIE !


  • Rencontre entre Fabien Thiémé et Francis Lalanne lors des ateliers de fin d’année de Val Acting

    Ce dimanche 12 juin 2016, M. le Maire, Fabien Thiémé, accompagné de Virginie Tettini Melki, adjointe aux fêtes, cérémonie et vie des quartiers, Anthony Xerra, responsable du Point Information Jeunesse, Audrey Huin, responsable de la communication et des relations avec la presse à la Ville de Marly, et du champion de boxe anglaise et comédien Abdel Qissi - déjà présent à Marly la semaine précédente, pour la projection du film « Les Hommes d’argile » - a assisté à la restitution des cours de comédie des comédiens de la troupe Val Acting de Pascal Kobé.

    M. le Maire, qui a également pu saluer le député-maire de Valenciennes, Laurent Degallaix, s’est longuement entretenu, en marge du spectacle de qualité ainsi proposé à l’auditorium Saint-Nicolas de Valenciennes, avec le parrain de la journée : Francis Lalanne, auteur-compositeur et interprète mais également, ces dernières années, acteur du développement culturel au travers de nombreuses actions.

    Les idées des deux hommes ont convergé sur le devoir de proximité de l’élu local avec ses administrés ; « du nécessaire travail de terrain et de réalité » qui doit présider à chacune de ses actions. Ainsi Francis Lalanne s’est-il dit « touché, impressionné et ému » de la présence du premier magistrat d’un bout à l’autre du spectacle.

    « En ces périodes de récession budgétaire, il est bon de constater que certains élus ont fait le choix du développement culturel. La culture, c’est le plus joli surnom qu’on donne à la vie », s’est ému le chanteur. De son côté, M. le Maire s’est réjouit d’« une belle rencontre avec un homme aux valeurs de progrès et de justice ».

    © Photos Val Acting 2 : Jean RUTKOWSKI


  • Brocante des Floralies : on a chiné malgré la pluie

    Les conditions météorologiques de ces derniers jours n’a pas douché les ardeurs des exposants et chineurs qui ont participé à la brocante organisée ce dimanche 12 juin par l’association des résidents des Floralies, Sorbiers, Petit Cavin, Marly Industrie.

    Et grand bien leur en a pris, puisqu’à défaut de déambuler sous le soleil, les promeneurs ont pu faire de bonnes affaires. Voire se réchauffer à la flamme du cracheur de feu présent place Dehove pour animer la fin de matinée, pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

    M. le Maire, Fabien Thiémé, entouré de Mmes Marie-Thérèse Hourez et Virginie Melki-Tettini, adjointes, et de MM. Alain Mamolo, Didier Cayez, Bernard Evrard et Jules Caillard, adjoints, ainsi que de Christian Chatelain, conseil municipal délégué, a arpenté l’avenue des Lilas, la place Dehove et la rue des Bleuets à la rencontre des exposants et des chalands.

    Un moment convivial qui a également permis aux élus d’entendre les demandes des habitants dans divers domaines.


  • Joli succès de la 4ème édition de « Bienvenue dans mon jardin au naturel »

    Samedi 11 juin, l’association Marlysienne « Marly Ma Petite Planète » présidée par Jeanine Lecaille a rejoint l’opération nationale « Mon jardin au naturel » organisée par les Centres Permanents d’Initiation à l’Environnement (CPIE). Pour transmettre leur passion, des jardiniers amateurs ont ouvert au public les portes de leur jardin.

    L’année dernière, plus de 15 000 visiteurs ont découvert les 400 jardins naturels répartis sur le territoire Français. L’espoir des organisateurs et de battre ce record. En tous les cas, à Marly cette initiative connait un développement certain, ce qui n’est pas pour déplaire à Jeanine Lecaille. « Ce week-end, nous avons ouvert le jardin des Coquelicots, les gens viennent ici au coup par coup, avec leurs enfants, en famille, ils découvrent cet espace planté d’arbres fruitiers constituant un verger communal de variétés locales » explique la présidente.

    Véritable havre de paix, l’espace naturel est entièrement clôturé, et s’étend sur 1600 m2. Entretenu de manière naturelle par un groupe d’habitants de la cité des Floralies, ces femmes et hommes aux mains vertes ne rechignent pas à la tâche. Ils ont en effet aménagés une mare, des massifs de vivaces, des haies, un espace de jardinage, installés des nichoirs, des abris pour les insectes, des carrés potagers…

    « Ce jardin naturel est avant tout un espace pédagogique utilisé par les enfants dans le cadre scolaire ou lors des activités périscolaires. D’ailleurs vendredi les enfants de l’école maternelle sont venus faire une cueillette de radis qu’ils avaient semés » s’enthousiasme Jeanine Lecaille. Développement durable, biodiversité, pollinisation, terre saine sans utilisation de pesticide, récupération d’eau de pluie, accompagnement sain de la nature…

    Voilà en quelques mots le leitmotiv des jardiniers. Samedi, dans sa visite de courtoisie, le maire Fabien Thiémé, accompagné de Virginie Melki-Tettini, Bernard Evrard, adjoints, et Emmanuelle Bouguerra, conseillère municipale, a tenu à saluer et féliciter les bénévoles de Marly ma petite planète. « Pour votre implication dans cette belle est noble cause qu’est la protection de la nature ».

    Visite du paradis de Flocon,

    un havre de paix dans un écrin de verdure

    De la rue, on ne peut voir le paradis de Flocon. Pour visiter ce joli espace naturel, on y entre par la cour Coche, située le long de la rue Salengro. Et là, Nathalie Carlier, membre de l’association « Marly ma Petite Planète », vous accueillera avec toute sa sympathie et jovialité qui la caractérisent. Et assurément, la propriétaire des lieux, saura sous transmettre sa passion. « Ce jardin de ville, est situé dans une ancienne cour à charbon cerné de hauts murs couverts de lierre » introduit-elle dès votre arrivée.

    Joliment décoré de nichoirs, des oiseaux viennent s’y installer. La prairie fleuris et l’hôtel à insectes attirent les bourdons et autres pollinisateurs du jardin. Le potager a été créé dans des parterres surélevés pour épargner le dos de sa propriétaire et protéger les légumes. Loquace et pas avare de conseils, Nathalie saura vous faire partager sa passion, et le cas échéant vous transmettre son amour communicatif pour l’environnement.

    L’occasion pour Virginie Melki-Tettini et Emmanuelle Bouguerra, représentant Monsieur le maire Fabien Thiémé, de saluer son initiative « d’avoir ouvert les portes de son écrin de verdure ». L’adjointe au maire et la conseillère municipale ont également évoquée, « la mise en place d’un parrainage pour le rucher municipal et ainsi motiver les habitants à favoriser la pollinisation ».


  • 600 personnes ont assisté aux spectacles de fin d’année de la compagnie Pascale Meurisse

    Samedi 11 et dimanche 12 juin, à la salle des fêtes, la compagnie théâtrale Pascale Meurisse présentait ses spectacles de fin d’année, adultes et enfants/ados. L’occasion pour la directrice artistique de remercier M. le Maire, Fabien Thiémé, pour l’accueil réservé à sa troupe par la Ville de Marly et pour le public d’apprécier les talents et les différentes mises scènes. Chapeau bas les artistes !

    Depuis près de deux ans, la compagnie bénéficie du soutien sans faille de la Municipalité, qui lui a ouvert les portes des équipements communaux pour ses répétitions et spectacles. « Après douze ans à Anzin et trois à Aulnoy-lez-Valenciennes, la compagnie a posé ses valises à Marly avec une grande joie » a introduit Pascale Meurisse en préambule aux spectacles et devant près de 300 spectateurs le samedi soir et autant le dimanche après-midi.

    Faut-il le rappeler mais la Cie P. Meurisse c’est : des cours de théâtre et des créations pour tous les âges et tous les niveaux. « Celui ou celle qui entrent dans la compagnie peut tout faire, du théâtre, du sport, de la culture. Ici à Marly nous avons beaucoup de créneaux » a souligné la directrice artistique, avant de céder la parole au maire.« Avec Virginie Melki mon adjointe, et Emmanuelle Bouguerra conseillère municipale, nous avons tenu à venir saluer le magnifique travail que vous effectuez toute l’année, par notre présence nous témoignons de l’importance que nous attachons au développement de la culture ».

    En effet, dans un contexte général de restrictions budgétaires, « la municipalité a fait un autre choix, celui de soutenir et de permettre le développement de la culture dans laquelle nous adhérons pleinement ».

    Toute la soirée durant, les applaudissements appuyés de l’assistance ont porté le jeu des acteurs, saluant la présence nombreuses, à Marly, de réels talents. « Et cela c’est bien de le faire savoir ! » s’est réjouit Pascale Meurisse. « Mettre son corps dans une émotion joyeuse, c’est mettre en route l’hormone du bonheur ». Que dire de plus ? Sinon que d’adhérer à la compagnie et embrasser une passion théâtrale où néophytes, amateurs et professionnels ont toute leur place.

    M. le Maire se réjouit de la belle réussite de ces spectacles de fin d’année, qui ont réuni plus de 600 personnes à la salle des fêtes.

    Retrouvez ici son allocution.

     [3]


  • La Fête des Voisins place des Pétunias

    Aux quatre coins de la Ville, le 27 mai dernier en soirée s’est déroulée la Fête des Voisins mais il manquait quelqu’un à l’appel : les résidents de la place des Pétunias qui ont préféré l’organiser le temps d’un après-midi le mercredi 8 juin 2016 en présence de M. le Maire, Fabien THIÉMÉ.

    Le Service Seniors du CCAS avait tout préparé, nos seniors n’avaient plus qu’à profiter d’un très bon couscous autour d’une belle table dans une ambiance des plus festives. Tour à tour chacun s’est mis à chanter même les élus du Conseil Municipal et en particulier notre première adjointe, Marie-Thérèse HOUREZ. Elle connaissait du bout des doigts toutes les paroles des chansons les plus populaires et très vite la place s’est transformée en piste de danse.

    Ce fut encore une fois une très belle fête des voisins réussie en tous points de vue puisque même le soleil était de la partie !


  • En audition dans l’église, les élèves de l’école de chant ont donné de la voix

    Et devant une qualité vocale incontestable, le jury emmené par Laurence Morel, a eu fort à faire pour départager les candidates. Dominique Guillevin-Lebrun, professeur de chant, pouvait, elle, être fière de la progression de ses élèves.

    Mercredi soir, dans l’église Saint Jacques, les jolies voix de la classe de chant, ont passé leur audition. Tour à tour au pupitre, se sont succédé, Agnès Lallemant, Isabelle Koszulki, Elisa Renard, Diep Nguyen, Hafida Dubois, Virginie Declercq, Arlette Plichon et Isabelle Germain.

    Accompagné bénévolement au piano, par Bernard Maerten, la soirée s’est voulue éclectique. Près de deux heures de chants en solo, en duo, avec toute la classe réunie, assurément les élèves de Dominique Guillevin-Lebrun, n’ont pas à rougir de leurs talents, elles sont dignes des grands ténors.

    D’ailleurs, devant un auditoire tout acquis aux chants, les élus, dont Laurence Morel, adjointe à la culture, qui représentait Monsieur Fabien Thiémé, maire, Alain Mamolo, adjoint, Christian Chatelain, conseiller délégué, Emmanuelle Bouguerra, conseillère municipale et Thierry Huvelle, Directeur de l’école de musique, ont pris un réel plaisir à assister à l’audition de la classe de chant et à encourager les chanteuses par de chaleureux applaudissements.

    En final, Pierre et toute la classe de chant ont uni leur voix dans un récital fait de tendresse, de poésie et d’éclectisme.


  • Les tableaux de l’artiste peintre Sylvain Dubrunfaut, visibles au collège, jusqu’au 16 juin

    En accueillant des artistes (peintres, cinéastes, photographes, graphistes, illustrateurs) depuis plusieurs années la Ville de Marly, via le service culturelle dirigé par Julien Frémaux, aidé d’Aurélie Sarrazyn, coordinatrice, s’implique dans l’opération « L’art dans les quartiers, les quartiers vers l’art ».

    Dans ce cadre, depuis septembre dernier, Sylvain Dubrunfaut, est en résidence au Moulin souverain. Pour monter son projet, l’artiste peintre a installé son atelier et a rencontré, au cours de plusieurs rencontres des groupes de Marlysiens, dont un du centre social de la briquette, des centres de loisirs, des écoles des associations, afin de découvrir le travail de création de l’artiste. Au fil de ses pérégrinations, son attention s’est arrêtée sur le groupe des majorettes « les Amaryllis » de la présidente Cindy Delsarte.

    « Dès que je les ai vus, l’idée m’est venue de réaliser des vidéos, qui me serviront de support pour créer des tableaux de groupe et des portraits » explique l’artiste. Étalés sur deux week-ends les majorettes, leur comité, les animatrices et la capitaine, ont rencontré, dans les studios de la Maison des Arts et de la Communication de Sallaumines, Marion Sarels et Stéphane Smogor, cineéastes de la compagnie Vidéo K. « L’objectif était de nous faire répéter une mise en scène pour la réalisation de vidéos, sur les parades que nous effectuons lors de nos manifestations publiques » relate la secrétaire Laetitia Rolland.

    « De ces scènes Sylvain Dubrunfaut en a extrait quelques séquences d’images, qu’il dessinées sur les toiles dans son atelier situé au Moulin Souverain ». Mardi 7 juin, à l’occasion du vernissage qui avait lieu dans la salle polyvalente du collège Alphonse Terroir, l’artiste a fait découvrir ses créations. « J’ai nommé l’exposition Parade, c’est un clin d’œil à la troupe de majorettes qui a été membre et partenaire à part entière » a concédé Sylvain Dubrunfaut.

    Puis, devant ses « modèles » - les majorettes - NDRL et en présence de Jean-Pierre Paul, Principal du collège Alphonse terroir, Jean-Jacques Potaux, Président du printemps culturel du Valenciennois, Aurore Colson, Conseillère régionale et de Laurence Morel, Adjointe, qu’a eu lieu la présentation des peintures. Au nom de Monsieur le Maire, l’adjointe chargée de la politique culturelle, a rappelée la genèse du projet, présentée une impressionnante biographie de l’artiste, et ses œuvres. Le lendemain du vernissage, vingt enfants du centre social du quartier de la Briquette, sont venus, avec leurs animatrices et des parents découvrir les tableaux et les trois vidéos.

    Et qui mieux qu’Aurélie Sarrazyn, cheville ouvrière de cette initiative, pouvait apporter de façons très pédagogiques des explications détaillées, sur un projet qui a finalement trouvé sa conclusion dans la cité Marlysienne.


  • Quatre bonnes raisons de visiter le Musée de la Mémoire de Marly (L’observateur du Valenciennois - 10 06 16)

    Musée de la Mémoire

  • Une nouvelle activité « au poil » vient de voir le jour à Marly

    M. et Mme Broutin viennent d’ouvrir au 69, avenue Henri Barbusse, l’espace « Boule de poils & co » : lav-dog et vente de produits pour animaux.

    L’inauguration a eu lieu le 3 juin dernier, en présence de M. le Maire, qui avait vivement sollicité l’ouverture d’une telle structure, de Mmes Virginie Melki-Tettini et Laurence Morel, adjointes, et de M. Francis Brouet, conseiller municipal délégué aux petits travaux.

    Une activité commerciale qui s’inscrit dans le prolongement de leur première entreprise, créée en juillet 2011 : la garde d’animaux – avec pension pour chats et garde à domicile tous animaux – et le taxi animalier. « Cela s’adresse par exemple aux propriétaires qui ne peuvent pas conduire leur animal chez le vétérinaire, le toiletteur ou à la pension au moment des vacances », explique Frédéric Broutin.

    Depuis début avril, « Boule de poils & co » a donc pignon sur rue et propose notamment un « lav-dog ». « Nous mettons à la disposition des propriétaires d’animaux du matériel professionnel : baignoires, séchoirs, serviettes, shampooing, etc. Les personnes lavent elles-mêmes leur animal, sans les inconvénients liés à cet exercice à la maison. » Ainsi les baignoires s’ajustent-elle en hauteur, pour pouvoir doucher l’animal sans avoir à se baisser. Et en profondeur, ce qui permet de laver tout type d’animal, du plus petit au plus grand.

    Tout pour toutou (mais pas seulement)

    Attention, cependant, à ne pas confondre « Boule de poils & co » avec un salon de toilettage. « Nous ne proposons pas de prestations coupe ou tonte ; et ce sont les propriétaires d’animaux eux-mêmes qui se chargent du lavage », souligne Frédéric Broutin. L’espace « Boule de poils & co » décline également de la vente de produits pour animaux : alimentation chiens, chats, rongeurs et oiseaux ; sellerie (colliers, laisses, coussins, paniers de transport) ; accessoires (jouets, écuelles) et produits d’entretien de l’animal ou de son environnement.

    « Nous proposons tous les tarifs, du premier prix au très haut de gamme. En matière d’alimentation, par exemple, nous travaillons entre autres avec un fournisseur local spécialisé dans le très haut de gamme et dont nous sommes pour l’heure les seuls revendeurs de l’arrondissement. »

     [4]


  • Le cadeau de Romi Boutteman aux Cafés Rémy

    Célèbre enseigne du Valenciennois spécialisée dans la torréfaction artisanale et la vente, les Cafés Rémy viennent de fêter leur soixante ans. Cela en fait, des paquets de café !

    La Marlysienne Romi Boutteman l’a bien compris, qui réalise à partir des emballages vides des objets en origami 3D. « C’est une forme de recyclage », témoigne-t-elle. « Redonner une seconde vie à un simple emballage de café. »

    Ces superbes créations, Romi les a offertes à la famille Rémy lors de la soirée anniversaire récemment organisée dans la boutique éponyme de la rue de Lille, à Valenciennes.

    L’occasion pour la jeune femme de remercier toutes les personnes de Marly qui ont joué le jeu en lui gardant leurs paquets de café vides.

    Retrouvez ici l’article de La Voix du Nord sur les Cafés Rémy


  • Basket-ball – Finales départementales : Marly, Neuville, Saint-Amand et Denain titrés

    La Voix du Nord du 08/06/2016

    O. P. ET R. P. (CLP)

    Samedi et dimanche, les clubs de Trith et Haulchin accueillaient les finales départementales. Quatre équipes de l’arrondissement ont réussi à tirer leur épingle du jeu.

    Sept clubs du Valenciennois étaient parvenus à se qualifier : le BC Marly, le BF Escaudain, Neuville-sur-Escaut, Brillon, le Rhonel de Valenciennes, l’USAPH (2 équipes) et Denain Voltaire. La finale a tourné du bon côté pour le BC Marly en benjamins D2 face à Dunkerque (35-30), Neuville-sur-Escaut devant l’USB madeleinois en seniors masculins D2 (72-30), les féminines D2 de l’USAPH face à Grande-Synthe (79-62) et Denain Voltaire en D3 masculine contre l’ESBVA de Fred Dusart (83-48).

    Samedi

    À Haulchin : D1 poussins, Union Dechy-Sin – Bourbourg SC, 30-44 ; D2 benjamins, BC Marly – Dunkerque MBC, 35-30 ; D1 benjamines, Douai – BF Escaudain, 39-30 ; D3 cadets, Stade Roubaix – Lambres BC, 67-42 ; D2 seniors hommes, Neuville-sur-Escaut BC – USB Madeleinois, 72-30.

    À Trith : D1 poussines, LP Templeuve – PP Neuville-en-Ferrain, 29-25 ; D2 poussins, BCM Gravelines – US Maubeuge, 44-21 ; D1 benjamins, Cysoing SBB – Hazebrouck BJM, 28-62 ; D1 minimes filles, US Maubeuge – Brillon BCL, 57-35 ; D2 cadets, EB Halluin – RSC Valenciennes, 67-64 ; D2 seniors femmes, Saint-Amand PH – OGS Grande-Synthe, 79-62.

    Dimanche

    À Haulchin : D3 seniors femmes, Ronchin BC – ESBVA, 66-52 ; D1 cadets, US Roncq – JG Tourcoing, 76-55 ; D2 cadettes, Union Dechy-Sin – Willems ALS, 56-39 ; D1 seniors hommes, BJM Hazebrouck – Leers OSBB, 81-54.

    À Trith : D3 seniors hommes, Denain ASCV PH – ESBVA, 83-48 ; D1 cadettes, Lambersart BLM – Mouvaux ABC, 42-44 ; D2 benjamines, Saint-Amand PH – Petite-Synthe SM, 18-37 ; D1 minimes garçons, SM Tourcoing – Douai BC, 41-57 ; D1 seniors femmes, Pontois ASB – BC Cappelle, 58-49.


  • Football : les Black Stars en démonstration à Marly

    Black Stars

    M. le Maire, Fabien THIEME, se réjouit de cette « après-midi magnifique, offerte par l’US MARLY avec le match des Black Stars. J’ai rencontré les joueurs qui font preuve d’un dévouement et d’une humilité qui les honorent ! »


  • Gym Marly-Aulnoy : Encore un podium pour les féminines lors des régionaux équipes FFG

    La saison se poursuit pour les gyms de Marly-Aulnoy. Dernièrement, c’était au tour des Finales Régionales FFG Equipes féminines en division Elites et Trophées. Le Club de Marly-Aulnoy était représenté par 6 équipes très jeunes, qui se sont déplacées à Halluin. L’une d’entre elles est montée sur le podium : il s’agit de l’équipe 3 Elite Régionale 7-9 ans, qui termine 3ème.

    Sana Berbache, Lisa Delhaye, Alice Lebrun, Lisa Botticchio, Maëlys Henneuse ont ainsi réalisé « un excellent match ; en constante progression, elles ont acquis l’expérience et la concentration », se réjouissent leurs entraîneurs et juges. « Nos gyms progressent énormément. Nous avons pour premier objectif de leur insuffler énergie et motivation.

    Avec la directrice technique du club, nous avons beaucoup structuré le travail. Il faut maintenant que cela paye. Mais au vu de nos résultats, c’est une très bonne saison pour toutes ces équipes. Félicitations à toutes ! ». Cela porte à 27 podiums, dont 8 titres, le palmarès du club.

    Inscriptions masculines et féminines, adultes et enfants à partir de 9 mois : durant les entraînements. Tél. : 06.62.87.87.56.


  • Grand succès de la soirée cabaret du Liberty danc’e

    Il régnait, samedi 4 juin 2016, une jolie et folle effervescence dans la salle Dumont, Stéphanie Soyez-Petit, la présidente de la dynamique association « Le liberty Danc’e » aidée de ses bénévoles, avaient en effet concocté un joli programme.

    Outre une salle et des tables joliment décorées, le menu ne pouvait laisser indifférent : buffet froid, tartes, gâteaux, soirée cabaret, mise à l’honneur des professeurs, danseuses et autres bénévoles, bouquets florales, remises de diplômes...

    En s’appuyant sur l’investissement du comité et des bénévoles, la présidente a salué la 31ème édition de son gala annuel. « Une association comme celle-ci ne peut exister sans vos enfants et une passion commune qu’est la danse et la création. Tout est mis en œuvre pour mettre en avant les élèves ainsi que l’équipe qui encadre vos enfants ».

    Après cette mise en bouche, le Maire Fabien Thiémé, entouré de Marie-Thérèse Hourez, Laurence Morel, Virginie Melki-Tettini, adjointes, Francis Brouet, Christian Chatelain, Charaf Rifai, conseillers délégués et Emmanuelle Bouguerra conseillère municipale, a rappelé son attachement au Liberty Danc’e, pilier du monde associatif Marlysien. « Tous les ans, c’est un moment de détente et de joie, c’est aussi un plaisir pour les familles, les amis, ainsi pour les élus de voir l’ensemble des adhérents s’épanouir dans la pratique de la danse ».

    Après les remerciements et les félicitations du Maire, Stéphanie Soyez-Petit a mis à l’honneur l’équipe d’animation : Virginie Lorge, groupe des poupettes ; Magali Petit et Marjory Vandenelsken (Lolitas) ; Sonia Pau (Move your Body) ; Lucie Wallerand (Pouchenettes) ; Aurélien Petit (Liberty Crew) et enfin elle-même pour le groupe les Admins. « Nous avons créés des chorégraphies modernes jazz, hip-hop, contemporaines et une comédie musicale ». Dès lors, il restait aux danseuses à faire la démonstration, que la qualité n’attendait pas le nombre des années. Tour à tour chaque groupe et durant plusieurs heures, a enflammé le public, qui ne s’est pas fait prier pour applaudir longuement le talent d’une soirée placée sous le thème : « Liberty Danse la France ».


  • Des mets, des mots et des agapes littéraires… toujours très appréciés

    Au fil des rencontres, c’est devenu un rendez-vous incontournable, l’Association Culturelle Conviviale d’Écoute et de Solidarité, (ACCES) a organisé, en partenariat avec la bibliothèque de l’amicale laïque, son troisième café littéraire de l’année, au restaurant brasserie « Les Forges ». Samedi matin quarante férus de lecture, se sont retrouvés autour de Lucie Chatelain, et de la romancière Carole Declercq.

    « Quel bonheur de se retrouver autour des livres, pour ce dernier rendez-vous de la saison. Et quelle saison, elle a été riche de belles lectures et de rencontres marquantes » a introduit Lucie.

    Et avant de présenter l’écrivain, la responsable des cafés littéraires a fait un rapide tour d’horizon de tous les auteurs invités en octobre, novembre, janvier, et en mars dernier. « Aujourd’hui, c’est un exceptionnel café littéraire, de par son horaire, un samedi matin, qui sera suivi d’un repas avec une animation inspirée du roman de Carole Declercq, que j’ai rencontrée lorsqu’elle est venue au Furet du Nord en décembre 2015 présenter son roman "Ce qui ne nous tue pas".

    J’ai eu un coup de cœur, et je la remercie d’avoir répondu à notre invitation ». Puis selon son leitmotiv : Ouvrir un livre, c’est fermer sa page d’histoire, pour en ouvrir une autre, la bibliothécaire a laissé l’écrivain présenter son roman (Voir encadré). « Je ne sais pas si tout le monde a lu le livre » a interrogée Carole. « Je vais donc vous lire un passage, ensuite nous pourrons échanger sur son histoire ».

    Durant plus d’une heure trois quart, les questions ont fusé, puis, comme c’est également devenu un rituel, Carole Declercq, s’est prêtée avec beaucoup de gentillesse aux dédicaces. Le maire Fabien Thiémé, s’était fait représenter par Christian Chatelain, qui pour le coup, a revêtu une double casquette : celle de président d’ACCÉS et de conseiller municipal délégué aux activités socio-éducatives périscolaires et de loisirs. L’occasion pour l’élu d’adresser son salut et ses remerciements, au nom de Monsieur le Maire, aux personnes présentes et la bienvenue à l’auteure, qui par sa famille est originaire de notre région. « Je suis née à Aniche, depuis vingt ans j’habite dans la région Rhône Alpes où j’exerce la profession de professeur agrégé de lettres » a-t-elle détaillé. Un joli certes éphémère, retour aux sources, mais un cœur toujours attaché à ses racines.

     [5]


  • Le Centre de Danse de Marly a présenté son brillant spectacle de fin d’année

    Jeux de lumière, scène, sono, fumigène, présentateur… assurément, comme elle le fait chaque année Florence Delhaie, a une nouvelle fois sorti le grand jeu. C’est en effet dans la Salle Dumont, joliment décorée - par les techniciens de l’association le Printemps Culturel du Valenciennois - que s’est déroulé le spectacle de fin d’année.

    Cerise sur le gâteau, c’est aussi devant une très nombreuse assistance que les danseuses et trois jeunes danseurs du Centre de Danse ont fait craquer les planches et vibrer la salle. Les parents, les familles, les amis étaient venus en nombre, d’ailleurs c’est sous les crépitements des flashs, caméscopes et autres Smartphones que le public a immortalisé cet incontournable rendez-vous.

    Florence Delhaie, ancienne danseuse professionnelle, dirige le Centre de Danse de Marly depuis le 1er septembre 2005, et comme à son habitude, elle avait concocté un beau programme mêlant différents genres musicaux : classique, jazz, hip hop…

    Durant plus de deux heures de spectacle, successivement, il a été présentée 18 chorégraphies, avec une entrée triomphale de « Queen ». Le ton est donné la soirée s’annonce chaude, et elle le fut, les parents ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, puisqu’ils ont chaleureusement applaudi les prestations. Florence Delhaie a tenu à remercier Monsieur le Maire et son adjointe à la culture, « pour leur aide constante et leur confiance depuis toutes ces années ». Elle mit également à l’honneur Valérie Dangréaux « pour la confection des costumes », Fiona Wulfranck « toujours disponible pour la gestion technique », Frédéric Dangréaux « pour son soutien et les photos » et les adultes « qui chaque année me renouvellent leur confiance ».

    Marly ma ville : carrefour culturel dans toute sa diversité

    « Le Centre de Danse conserve ses lettres de noblesse, vous nous faites honneur » a introduit Fabien Thiémé, qui pour le coup était accompagné de Laurence Morel, adjointe à la culture, Virginie Melki-Tettini, adjointe à la vie des quartiers, Alain Mamolo adjoint aux sports, et Francis Brouet, conseiller délégué aux petits travaux.

    « J’adresse un coup de chapeau à Florence, à son équipe, aux danseuses et danseurs » a ajouté le Maire. « Vous pouvez être fièrs d’avoir un aussi bon professeur que Florence qui se dévoue corps et âme pour ses élèves ». Le Maire a également mis en exergue la particularité de la semaine placée sous les hautes couleurs de la culture. « Hier (Jeudi) nous avons projeté en avant-première Nationale le film les Hommes d’Argile, aujourd’hui (Vendredi) c’est le centre de danse, demain (samedi) ce sera la soirée cabaret du Liberty Danc’e, et à partir du 7 juin, (mardi) ce sera le vernissage de l’exposition du peintre Sylvain Dubrunfaut. Vive Marly, Vive la culture dans toute sa diversité » a plaidé Fabien Thiémé, devant des familles visiblement enthousiastes et acquises à la cause culturelle et qui l’on fait savoir par des applaudissements nourris.


  • « L’art dans les quartiers, les quartiers vers l’art »

    Le nom de ce dispositif, porté par le Printemps Culturel, en partenariat avec le Service Culturel de la Ville, n’a jamais eu autant de sens sur notre territoire !

    En effet, depuis plusieurs année déjà la Ville de Marly participe au parcours « L’art dans les quartiers, les quartiers vers l’art » en accueillant tour à tour différents artistes : vidéaste, plasticien, graffeuse/calligraphe, sérigraphes…

    Et en s’adressant chaque année à différents publics des plus petits aux plus grands, pour des ateliers intergénérationnels, ados/séniors, des ateliers parents/enfants, des ateliers ados ou jeune public…

    Pour l’édition 2015/2016, nous avons choisi d’inviter un peintre pour une résidence de création. Notre choix s’est porté sur Sylvain Dubrunfaut qui peint essentiellement des portraits et surtout la jeunesse !

    Nous lui avons donc proposé une liste de groupes de jeunes du territoire, et son choix s’est immédiatement porté vers les Amaryllis, la troupe de majorettes du quartier de la Briquette.

    Dès les premières rencontres, les jeunes filles ont été partie prenante et ont pris un réel plaisir à participer à cette action à la découverte de l’art contemporain… En effet, si nous avons l’habitude de voir des majorettes parader dans les quartiers, ici c’est dans un premier temps sur la scène d’un théâtre que l’artiste les a mises en scène pour la réalisation de vidéos, puis les parades se sont dessinées sur les toiles de l’artiste dans son atelier situé au Moulin Souverain…

    En parallèle de cette rencontre privilégiée, entre l’artiste et la compagnie de majorettes, d’autres rencontres ont eu lieu, régulièrement des groupes (maison de retraite, centre social, centre de loisirs, scolaires…) sont venus rencontrer le peintre dans son atelier, découvrir la démarche, le parcours et les œuvres de l’artiste en cours de création…

    Cette résidence touche à sa fin et nous vous invitons à venir découvrir la première étape de création à l’occasion de l’Exposition qui sera organisée au collège Alphonse Terroir du 7 au 16 juin 2016, tous les après-midis de 14h00 à 18h00 (sauf le dimanche).

    Au plaisir de vous y accueillir !


  • Record d’inscriptions battu aux centres de loisirs pour l’été 2016

    Chaque année, les centres de loisirs de l’été voient leurs inscriptions partir à la hausse et cette année en particulier. Et dès ce jeudi 02 juin matin, toute l’équipe d’animation était fin prête pour accueillir les parents venus inscrire leurs enfants aux différents accueils collectifs de mineurs. Il y avait une queue impressionnante devant la salle des mariages.

    Le Club Ados, dès le premier jour, a d’ailleurs fait carton plein. Il faut croire que la qualité des animations proposées y est pour quelque chose. Du 7 au 29 juillet 2016, petits et grands pourront s’épanouir et s’amuser au travers de grands jeux, de sorties, d’activités manuelles, sportives, culturelles, ludiques… sur le thème : « Marly fait son tour du monde ». Vous aurez l’occasion très prochainement de retrouver sur ces pages en images les exploits de vos bouts de choux. Cela nous augure un bon cru 2016 !

    N’hésitez pas, il reste encore quelques places. Renseignements auprès du Service Enfance en Mairie : 03 27 23 99 00.


  • Une avant-première Nationale à Marly : la projection du film "Les Hommes d’Argile"

    Une nouvelle vidéo rétrospective de la soirée du 2 juin dernier :

    Dans la Salle des Fêtes, le silence est pesant, dans l’intimité de l’ambiance de salles obscures, 350 personnes retiennent leur émotion. Les images défilent, elles décrivent la beauté des pays, de la nature, elles s’attachent aux relations qui vont se nouer entre ces hommes, désormais unis par une même peur. La violence de l’armée française, celle de certains notables marocains qui furent les complices de cette mise au pas forcée.

    D’emblée, le réalisateur montre les gros plans d’anciens combattants africains, le visage ravagé par le temps. Certains d’entre eux sont regroupés dans les foyers Sonacotra des blocs d’habitations aux conditions sanitaires douteuses. Séparés de leur famille, réduits à la mendicité, ces hommes n’hésitent pas à dire. « Notre situation est celle de prisonniers inconnus » ou « le ventre est ici, mais la tête est ailleurs ».

    Ce sont également les humiliations racistes, les amis qui meurent dans les bras sur le champ de bataille et le pays d’origine qui manque cruellement. Le dernier long métrage du réalisateur bruxellois Mourad Boucif « Les Hommes d’Argile » est tout à la fois une œuvre de mémoire majeure, exhumant des cendres du passé les grands oubliés de l’histoire (les valeureux soldats Africains et Asiatiques issus des colonies françaises) et leur sacrifice, si injustement méconnu, pour libérer la France, l’Europe et le monde de la barbarie nazie.

    Ce film magistral et un véritable hymne à la vie, un bel univers plein de sensibilité. Le public s’est laissé emporter et transporté par l’humanité et la force poétique qui s’en dégagent. Après cent neuf minutes de projection, debout le public ovationne, sur des visages coulent des larmes d’émotion. « La participation tragique de tous les Africains, Asiatiques issus des colonies françaises aux plus grands conflits mondiaux est un sujet très important. Plus de 940 000 hommes ont contribué à la libération du monde, du joug et de la barbarie nazie durant la seconde guerre mondiale » relate Mourad Boucif, avec à ses côtés les comédiens, le Maire Fabien Thiémé, Laurence Morel, adjointe à la culture, Virginie Melki-Tettini, adjointe à la vie des quartiers, Alain Mamolo, adjoint à la vie associative, Didier Cayez, adjoint aux finances, Anthony Xerra responsable du PIJ et Audrey Huin, directrice de la communication.

    « Ce long-métrage ne se contente pas de retracer uniquement cette grande injustice et sa dimension historique. En ces temps assez troubles ou la rencontre interculturelle, la cohabitation entre les différentes communautés sont stigmatisées, notre long-métrage nous invite à voyager à travers nos profondeurs sacrées, les Hommes d’Argile préfèrent éveiller les consciences" a également retracé l’auteur et cinéaste Bruxellois. Même avis pour Aldelkrim Quissi, ancien champion de boxe anglaise, chorégraphe, cascadeur et acteur dans ce film. « Ce film porte une profondeur d’âme qui va contre l’oubli, nous sommes tous des hommes normaux qui avons le même sang ».

    Le propos de Mourad Boucif est bien de dénoncer : il s’agit aussi d’interroger la nature humaine, ce qu’elle peut faire jaillir d’horreurs et de beautés dans des situations extrêmes.

    « Le sacrifice de ces enfants, jeunes et de ces hommes est occulté dans les manuels d’histoire. Ce film est une reconnaissance tardive pour ces centaines de milliers de soldat parfois enrôlés de force, et dont beaucoup sont morts ou terminent leur vie dans des conditions scandaleuses des foyers SONOCOTRA » a relevé Fabien Thiémé. « Je remercie Anthony Xerra, figure de notre ville, qui lorsqu’il m’a présenté le projet, et m’a permis une rencontre avec Aldelkrim Quissi, j’ai tout de suite accepté. Cette contribution est celle des Marlysiens et Marlysiennes pour le travail de mémoire. Cette avant-première nationale ouvre l’espoir d’une sortie prochaine dans l’hexagone » a plaidé le maire.

    Les gens ont débattu, posés des questions, fait part de leur ressenti, de leur émotion.

    Visiblement bouleversée, envahie par l’émotion, le cœur serré, une dame dira toute sa reconnaissance et son admiration pour ce film. « Le devoir de mémoire doit se transmettre de familles en familles, j’ai trouvé une grande symbiose entre l’homme et la nature, je suis éblouie par tout ce que vous avez fait. Vous êtes formidables, il est temps que cette période de l’histoire rentre dans nos livres ». Démontrant un vif intérêt, les gens ont adressé leurs félicitations, leurs remerciements, ont interpellé...

    Les questions ont fusé : Dans quels endroits ont été tournées les scènes du film ? Quel est son budget ? Les comédiens sont-ils des professionnels ? Le film va-t-il être projeté dans des séances en direction des scolaires ? Peut-on envisager de le voir dans les cinémas nationaux ? Quelle ville voisine l’a-t-elle déjà programmée ? … A chaque fois, tour à tour, Aldelkrim Quissi et Mourad Boucif, ont répondu avec précision. Parmi d’autres, le mot de la fin, reviendra à l’attachée culturelle de la ville de Douchy. « Dans notre commune, nous avons un cinéma de 200 places, seriez-vous d’accord pour une projection publique ? Nous souhaiterions organiser des séances avec les scolaires suivies de rencontres débats, comme c’est le cas ce soir ? ». « En Belgique ce film a suscité un grand intérêt chez les scolaires. Oui nous sommes disponibles, pour mener le combat pour porter le message de paix et de solidarité. Nous vous invitons donc à faire passer le message » a rebondi Mourad Boucif, sous un tonnerre d’applaudissements.

     [6]

    Lire l’article de va-infos.fr ici :

    Vidéo : va-infos.fr


  • Une nouvelle fois, la Municipalité et le CCAS, ont chouchouté les aînés

    Dès potron-minet, c’est à dire sur le coup de 6h45, neufs autocars ont sillonné les quartiers de la ville (Place Péri devant l’hôtel de ville ; Place Dehove aux Floralies et devant l’église St Pierre de la Briquette) pour emmener cinq cents anciens au traditionnel et annuel voyage. Cette année destination Montreuil, puis le parc Bagatelle.

    La journée placée sous le thème de la convivialité et de la fraternité, a commencé par une visite touristique et guidée de la ville de Montreuil (Pas de Calais). De l’Église Saint Pierre et Saint Paul, en passant par l’ancien studio de cinéma Pathé-Albatros, l’hôtel de ville, le musée d’histoire vivante, au nouveau théâtre de Montreuil, tous ces monuments historiques classés, ont fait la démonstration que notre région des Hauts de France, possède de merveilleuses richesses, malheureusement parfois encore trop méconnues.

    Et selon les commentaires entendus, la visite a ravi nos anciens, certains ont même assuré revenir sur Montreuil, mais cette fois en individuel. Après cette visite culturelle, le Maire, Fabien Thiémé, accompagné de nombreux élus, (voir encadré), dont Marie-Thérèse Hourez, première adjointe en charge des questions sociales via le CCAS, a convié les mamies et papys à un repas dansant au Restaurant "la Marotte" situé au cœur du parc Bagatelle.

    Dans la pure tradition des spectacles de cabaret, le mélange de chants, de danses, agrémentés de plumes, strass et paillettes a emmené les têtes blanches dans la magie de Paris. « Voyage réussi pour nos 500 aînés. Je félicite, tous les organisateurs de cette belle journée » a tonné, enthousiaste, Fabien Thiémé, sous des applaudissements nourris. Le Maire a ensuite rappelé les nombreuses actions mises en place dans la commune en faveur des anciens, dont on retiendra, les distributions des colis de Noël, le goûter des aînés « et le maintien des acquis des personnes âgées dans la commune ». Assurément le programme proposé, a largement dépassé les espérances de tout le monde, la sortie des seniors a en effet été vivement savourée, et déjà ils attendent avec impatience la prochaine édition. Et justement, à propos de nouvelles retrouvailles, les aînés, n’ont pas à attendre très longtemps pour se retrouver de nouveau, puisque, et c’est le maire qui l’a annoncé. « Dès à présent je vous invite au repas des ainés qui aura lieu le dimanche 9 octobre dans la salle Dumont de Marly ». Un rendez-vous que nos aînés Marlysiens, ne manqueront pour rien au monde et qu’ils ont déjà bien sûr noté sur leur agenda.

     [7]


  • M. le Maire aux côtés de Jean-Louis Borloo, au baptême du dojo intercommunal de Vieux-Condé

    Mercredi 1er juin, M. le Maire, Fabien Thiémé, assistait au baptême du dojo intercommunal de Vieux-Condé du nom de « Jean-Louis Borloo ».

    Pour cela, l’ancien Député-Maire de Valenciennes et ancien Ministre, qui travaille désormais sur un ambitieux projet d’électrification du continent africain, avait reporté d’une journée un voyage au Tchad.

    « C’est avec un esprit républicain que je me suis rendu au dojo de Vieux-Condé, qui porte désormais le nom de Jean-Louis Borloo. Ce fut un plaisir de revoir cette figure de notre territoire », a salué notre premier magistrat, heureux de ces retrouvailles.


  • Le désherbage à eau chaude, un nouveau procédé testé au cimetière

    La loi « Labbé » de janvier 2014, encadre l’utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire national. Le texte prévoit l’interdiction des désherbants et autres produits nocifs pour l’environnement dans les espaces publics, pour l’entretien des espaces verts, des forêts ou des promenades accessibles ou ouverts au public et relevant du domaine public ou privé.

    À Marly, la Municipalité n’a pas attendu l’application de cette loi prévue pour le 1er janvier 2017. Le service des espaces verts, dirigé conjointement par Betty Droisy, directrice et son adjoint Sylvain Bourgeois, a en effet déjà anticipé. « Depuis deux ans et demi, dans le cadre de la gestion différenciée, dans les grands espaces verts, nous n’utilisons plus de produits phytosanitaires » explique Betty. « Sur les parties en schiste, le long des fils d’eau, ou encore dans les allées en pavés, la Municipalité a acheté une machine mécanique. Celle-ci fonctionne sur le principe du balai brosse métallique avec un système de rouleau, ça a l’avantage de ne pas utiliser du désherbant. Le seul inconvénient, vu ses dimensions, elle ne peut passer partout ». D’où l’impossibilité de l’utiliser au cimetière, dans les petites allées.

    Ce problème devrait pouvoir être résolu d’ici quelques mois. En effet, début mai, pour une phase d’essai, une désherbeuse à eau chaude est entrée en action au cimetière. Et c’est en présence de Fabien Thiémé, maire et de Bernard Evrard, adjoint aux travaux, que les employés communaux ont effectué une démonstration. Montée à 120°, l’eau chaude provoque l’éclatement des cellules des végétaux et la dénaturation des protéines. « Le gros avantage de cette machine, c’est que l’on ne sera plus obligé de fermer le cimetière » note Sylvain. « C’est également un procédé très écolo, puisqu’elle ne pollue pas, nous pouvons également l’utiliser par tous les temps, elle ne connaît pas les intempéries ». Autres avantages, munie d’une lance, les endroits inaccessibles mécaniquement le sont désormais, elle fonctionne de plus avec de l’eau de pluie ou de récupération. Actuellement en location, la désherbeuse à eau chaude entrera de nouveau en action au cimetière du 4 au 8 juillet et du 5 au 9 octobre. « Les personnes qui souhaitent voir comment la machine fonctionne, peuvent venir voir sur place » lance sous forme d’invitation Betty Droisy. En tous les cas, le désherbage écologique, la non pollution, la protection des nappes phréatiques, et la gestion durable des espaces verts, sont une des priorités de la municipalité. Qui pourrait s’en plaindre.


  • (Vidéo) Conseil municipal du mardi 31 mai 2016


  • Fin des travaux à la résidence La Fontaine

    L’entreprise BTP du Hainaut vient de procéder pour le compte de la Ville à la réfection des dernières allées et entrées de garage, résidence La Fontaine. Ces travaux concernaient trois habitation allée de la Margelle et rue des Sources. Ils s’élèvent à 4300€ pour 75m2 d’enrobé.

  • « Maisons Arlogis » : bienvenue à Marly !

    M. le Maire, Fabien Thiémé, souhaite la bienvenue à Marly au constructeur « Maisons Arlogis », dont l’activité va venir renforcer l’attractivité économique de la commune.

    « Maisons Arlogis », constructeur de maisons individuelles, est installé depuis début juin 2016 à Marly, 301 avenue Henri Barbusse.

    Installés depuis 7 ans à Valenciennes et face à la croissance de leur société, les gérants, Pierre-Edouard Lefebvre et Benjamin Grislain, ont construit sur Marly une maison-agence, parfaitement équipée pour accueillir les clients. Cette agence fait également office de show-room, car « Maisons Arlogis » construit des maisons sur-mesure, en fonction des goûts, besoins et budget de leurs clients.

    Benjamin Grislain explique : « Chez Maisons Arlogis, chaque maison est unique pour la simple et bonne raison qu’elle est construite pour et avec les familles qui font appel à nos services. Nos clients sont accompagnés du début du projet (recherche du terrain, optimisation du financement, réalisation des plans, permis de construire, suivi de chantier) jusqu’à la remise des clefs, voire bien au-delà compte tenu de toutes les garanties intrinsèques au CCMI.

    Chaque maison est le fruit du travail de toute une équipe, du conseiller au conducteur de travaux. Chez Maisons Arlogis, nous avons coutume de dire que nous sommes des bâtisseurs de bien-être ! Et ne pensez pas que le sur-mesure coûte plus cher. La personnalisation, c’est avant tout une philosophie. De plus, les nouvelles mesures avec notamment l’élargissement du PTZ se révèlent particulièrement intéressantes pour qui veut faire construire. »


  • Plein succès de la fête de la mare, au jardin des Coquelicots des Floralies

    Situé au cœur du Quartier des Floralies, au fond de l’impasse et face au groupe scolaire Marie Curie, le jardin des Coquelicots est un véritable havre de paix et de verdure. C’est dans ce site bucolique que les bénévoles de Marly ma petite planète et les élèves viennent passer des moments de découverte de la nature dans le cadre de l’atelier jardinage. C’est dans ce joli coin de paradis, que samedi 28 mai, était organisée la fête de la mare.

    A la belle saison, dans les carrés potagers qui leurs sont alloués, les jardiniers en herbe viennent y semer et planter, dans le cadre des Nouvelles Activités Périscolaires (NAP) du mardi après-midi, et tous les jeudis et vendredis après-midi, des carottes, laitues, persil, potirons et autres pommes de terre. « Lors des récoltes ils sont tous fiers de rapporter à la maison le fruit de leur travail et pour eux qui vivent pour la plupart en appartement ce sont vraiment des moments de joie qu’ils passent ici » observe la directrice Frédérique Davoine.

    Samedi sous l’impulsion de l’association « Marly Ma petite planète » présidée par Jeanine Lecaille, en collaboration avec la municipalité, dans le cadre de la fête de la mare, un programme très diversité était proposé. Munis d’épuisettes et de petits seaux, il fallait les voir ces petits bouts, aller à la pêche aux tritons, salamandres et autres têtards et libellules. Encadré par les bénévoles de l’association, dont Anne-Sophie Thaillandier, et par un animateur du centre permanent d’initiation à l’environnement de l’Avesnois, les enfants ont pris un grand plaisir à découvrir pour certains et à redécouvrir pour d’autres, la faune, la flore dans les milieux humides naturels autour de la mare du jardin des Coquelicots.

    Outre des visite guidées et commentées dispensées par Christian Hanquet, conseiller délégué en charge de l’environnement et du développement durable, d’autres animations étaient proposées : jeux de plein air et anciens, pêche à la grenouille, initiation au repiquage des fleurs et légumes fabrication à partir de partir de petits matériaux de récupération, de maracas, grelots et autre bâton de pluie. En ce jour de fête nationale des mares il était aussi question de développement durable, Maureen Tolleron de l’association Initio z art a expliqué comment fabriquer des instruments de musique à partir d’éléments naturels ou recyclé.

    Puis, elle a offert un joli, concert avec tous les instruments réalisés. En ce week-end de la fête des voisins, il fut aussi question de convivialité et de bien vivre ensemble. Pour le coup, un goûter bio a été offert aux enfants et une collation aux adultes. Tout le monde, les enfants, les habitants des Floralies et la municipalité représentée par son Maire Fabien Thiémé, accompagné de Marie-Thérèse Hourez, première adjointe, Virginie Melki-Tettini, adjointe à la vie des quartiers et Francis Brouet, conseiller délégué aux petits travaux, n’ont pas manqué de féliciter et de remercier les organisateurs de cette belle initiative.

    Puis c’est autour d’une collation faite de produits naturels, jus de fruits, et gâteau maison, que s’est terminée cette sympathique, mais oh combien importante et passionnante manifestation. Finalement, cette initiative impulsée par Marly ma petite planète, a atteint ses objectifs, allant même au-delà des espérances des organisateurs, puisque à l’issue de la journée Christian Hanquet, estimait qu’en turn-over, environ 500 personnes étaient venues au jardin des Coquelicots. La rançon du succès !


  • Portes ouvertes au CFA : L’apprentissage un réel et efficace tremplin vers l’emploi

    Samedi 28 mai de 9 à 13 heures, le Centre de Formation pour Apprentis (CFA) du BTP (Bâtiments Travaux Publics) de Marly a ouvert ses portes au public. L’occasion pour les recruteurs, les futurs élèves et leur famille de découvrir des formations en alternance dispensées par l’établissement : maçon, carreleur, plombier chauffagiste, couvreur, menuisier, peintre, électricien.

    Fabien Thiémé, a pu une nouvelle fois découvrir les différentes filières de formations et s’entretenir avec Isabelle Leroy et son équipe de 25 formateurs. Le maire de Marly était accompagné de Didier Cayez, Virginie Melki-Tettini, adjoints, Francis Brouet, conseiller délégué, et Emmanuelle Bouguerra conseillère municipale. Membre du réseau de l’apprentissage du Bâtiment et des Travaux Publics, qui compte 103 centres de formation répartis sur toute la France, dont trois dans le Nord-Pas-de-Calais, le CFA BTP de Marly forme à partir du niveau 3e par le biais de nombreux CAP, de mentions complémentaires, de bacs et brevets professionnels, jusqu’au BTS Fluides Energies Environnements, option Génie climatique. (Voir encadré 1).

    « Tous les ans, nous organisons deux portes ouvertes, une journée en mars et une matinée en mai » a expliqué la directrice. « Ceci afin de permettre aux jeunes de procéder aux inscriptions et aux entreprises de commencer à réfléchir aux recrutement d’apprentis. Nous collaborons avec 500 artisans, dans des très petites et moyennes entreprises, nous accueillons autant d’apprentis » a souligné Isabelle Leroy. Rappelons qu’un jeune de 16 à 25 ans qui opte pour une formation en apprentissage, alterne ses cours entre une partie théorique et l’autre pratique, une semaine sur trois, il est au centre de CFA le restant en entreprise.

    L’apprenti et son entreprise sont liés par un contrat de travail. Le jeune est un salarié à part entière de l’entreprise, il bénéficie d’une rémunération, tout en ayant les mêmes droits que l’ensemble des salariés. Le salaire est calculé sur la base d’un pourcentage sur le SMIC en fonction de l’âge de l’apprenti. Dans le cours de la visite de l’établissement, c’est avec une réelle fierté qu’il fut montré aux élus une des réalisations des apprentis. Ils ont en effet entièrement refait les sanitaires. « Outre qu’ils travaillé dans leur corps de métier (Plomberie, électricité, plaquiste, carrelage, isolation NDLR) ils ont appris la coordination de chantier. Remarquez aucune tuyauterie n’est apparente » a détaillé la directrice.

    Fabien Thiémé a renouvelé son soutien aux formations en alternance,tout en insistant sur « le rôle des pouvoirs publics », qui pour le maire, « n’accorde pas assez d’aide aux artisans, petites et moyennes entreprise afin de favoriser le recrutement de jeunes apprentis ».

     [8]


Au programme des Festivités du 13 juillet 2016

AFFICHE
Intempéries : appel à la solidarité

spf

Le Secours Populaire Français appelle à la solidarité pour venir en aide aux personnes les plus démunies, victimes des intempéries qui ont frappé plusieurs départements de France et plus particulièrement le Nord.

Le bilan est lourd dans le département : routes coupées, maisons inondées, électroménager détruit, voitures hors d’usage, magasins submergés, etc.

Le Secours populaire a besoin de vos dons financiers pour mettre en place une aide d’urgence.

Les dons peuvent être envoyés au Secours Populaire Français (précisez "fonds d’urgence inondations") :

- par courrier postal : 9/11 rue Froissart - 75003 Paris France
- sur le site internet : https://www.secourspopulaire.fr/don ?urgence=11991

Tournoi d’été de Tennis Seniors

affiche tournoi juillet 16
Inscription aux voyages familiaux - été 2016

Affiche Voyages familiaux 2016 pour le web
Remise des Prix de l’École de Musique

Invitation remise prix 28 06 2016
Inscriptions à l’étude surveillée

BI
Tout savoir sur le déploiement de la fibre optique à Marly

L’opérateur téléphonique Orange réalise sur le territoire des 35 communes de Valenciennes Métropole les travaux de déploiement de la fibre optique.

A Marly, l’arrivée de la fibre optique est programmée en deux temps, en 2016 et 2017.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet mis en place par Valenciennes Métropole. En effet, la communauté d’agglomération accompagne ce déploiement en partenariat avec les villes concernées.

Plus d’infos : www.fibre.valenciennes-metropole.fr

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - JUIN 2016

CEAM
Inscriptions au Tennis Club de la Rhônelle

Les mercredi 22 Juin de 14h à 20h ; samedi 25 Juin de 14h à 18h ; mercredi 29 Juin de 14h à 20h ; samedi 3 Septembre de 14h à 18h ; mercredi 7 Septembre de 14h à 20h au Complexe de tennis de Marly – 251, avenue Henri Barbusse.

Pièces à fournir : certificat médical, deux enveloppes timbrées et une photo d’identité

Plus d’infos : 03-27-29-79-58 ;

06-66-01-86-98 ;

06-74-36-64-06

ou 06-78-86-57-40

11590056@fft.fr ou tennis-rhonelle@outlook.fr

https://facebook.com/tennis.rhonelle

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - MAI 2016

Nouveaux_Horaires

Comment contacter l’Assurance Maladie du Hainaut ?

L’AVAD recrute

affiche recrutement 2016
Inscription au Concours des Maisons Fleuries 2016

Brève concours maisons fleuries 2016_resultat

Merci de cliquer sur ce lien pour vous inscrire :

Accueils de loisirs : juillet/août 2016

tract JUILLET 2016-1

FICHE D’INSCRIPTION ACM ETE 2016

Inscriptions séjours d’été aux Grangettes

Le séjour d’été aux Grangettes, ouvert aux Marlysiens âgés de 6 à 17 ans, se déroulera du 1er au 14 août 2016.

Inscriptions auprès du service Jeunesse. Renseignements au 03.27.23.99.26.

L’inscription ne sera définitive qu’après réception du dossier complet et une fois le paiement effectué.

25 places disponibles. Tarification selon les ressources.

Inscription dans les écoles

Les modalités d’inscription dans les écoles ont changé. Voici les nouvelles formalités à remplir.

FORMALITES INSCRIPTION ECOLE-1

Accueils périscolaires et extrascolaires 2016/2017

tract rentrée 2016-2017-1

FICHE D’INSCRIPTION ACCUEILS PERISCOLAIRES

FICHE D’INSCRIPTION NAP

Séisme en Equateur : l’appel à la solidarité du Secours Populaire

Monsieur le Maire, Fabien THIEME, et Marie-Thérèse HOUREZ, 1re adjointe, se joignent à cet appel à la solidarité en faveur les Equatoriens, face au terrible séisme qu’ils viennent de subir.

Enquête INSEE sur les ressources et les conditions de vie des ménages

L’INSEE réalise entre le 2 mai et le 25 juin une enquête sur les ressources et les conditions de vie des ménages.

L’enquête s’inscrit dans un dispositif statistique européen et porte sur les ressources et les charges des ménages, les conditions de logement, ainsi que sur la formation, l’emploi et la santé des individus.

Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l’INSEE chargé de les interroger prendra contact avec eux. Il sera muni d’une carte officielle l’accréditant. Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.

L’enquête prend la forme d’un panel sur plusieurs années, certains des ménages concernés ont déjà participé aux collectes précédentes et connaissent donc déjà bien ce dispositif.

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT 2 - MARS 2016

Prado_Ortho

Lire le dépliant ici :

Inscriptions listes électorales

Dans le cadre de la refonte de la liste électorale qui aura lieu en 2017 (renouvellement complet des cartes d’électeurs), les administrés sont priés d’effectuer ou de régulariser leur changement d’adresse auprès du service « Elections » munis de leur pièce d’identité et d’un justificatif de domicile récent (- 3 mois) avant le 31 décembre 2016.

Les inscriptions se feront également jusqu’au 31 décembre 2016. Les administrés devront se munir de leur pièce d’identité et d’un justificatif de domicile récent.

Le service est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 30 à 17 h 30 et le samedi matin de 8 h 00 à 12 h 00.