Accueil du site

  • 30e Téléthon : demandez le programme !

    la Municipalité est heureuse de vous convier aux animations organisées aux quatre coins de la Ville à l’occasion du Téléthon ce vendredi 2 et samedi 3 décembre 2016. Pour cette nouvelle édition, de nombreuses associations ont collaboré au projet de la Commune : « 30 ans, 30 heures, 30 associations, 30 activités ». Prenez un peu ce votre temps et venez participer au Téléthon !

    Programme 3volets Téléthon 2016-2


  • Concours de pétanque du jeudi 01 Décembre

    C’est au Boulodrome Marcel LEKADIR que nos élus, en la personne de Virginie MELKI-TETTINI, Bernard ÉVRARD, Adjoints et Francis BROUET, Conseiller délégué, sont venus saluer le Club de Pétanque Loisirs des Vétérans de Marly afin de leur souhaiter bonne chance dans leur concours interne qui coïncidait avec la Fête de la St Éloi. Notre adjointe aux Fêtes, Cérémonies et Vie des quartiers a même donné le coup d’envoi du tournoi !

    Les participants étaient aux rendez-vous et ont su s’affronter avec convivialité et sportivité sur les terrains couverts où il était bien agréable d’être plutôt que dehors par le froid.

    Les élus ont conclus cette rencontre en s’accordant sur le fait « qu’il est bon de voir nos aînés avec autant d’entrain et de sportivité ».


  • Le Président du Conseil départemental en visite à Marly

    À l’invitation de Fabien Thiémé, Maire de Marly et Vice-président de Valenciennes Métropole (CAVM), Jean René Lecerf, président du Conseil Départemental est venu, mardi 29 novembre, visiter Marly, une ville en pleine mutation grâce, notamment, aux aides du Département.

    Étape 1, la Perdriole : le centre de la Petite Enfance abrite une structure multi-accueil d’une capacité de 20 places pour les enfants de 10 semaines à 4 ans ; un jardin d’enfants à partir de 2 ans, d’une capacité de 20 places ; un accueil de loisirs, le mercredi et lors des petites vacances, pour les enfants de 2 à 6 ans scolarisés. Les équipes de chacune de ces structures sont formées à l’accueil des tout-petits, dans le respect de leurs rythmes respectifs ; elles leur proposent ainsi des animations adaptées à chaque âge et leur apprennent à s’habituer progressivement à la vie en société, préalablement à l’entrée à l’école. À noter que les locaux de la rue Camélinat accueillent aussi des permanences du Relais Assistantes Maternelles (RAM) ; les consultations de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) ainsi qu’un Lieu d’Accueil Parents-Enfants (LAPE).

    Étape 2, le quartier de la Briquette : ce secteur limitrophe de Valenciennes est en pleine mutation, dans le cadre de l’ANRU et avec l’arrivée du tram et la construction de nouveaux logements. Ce quartier est désormais éligible au NPNRU, dans la mesure où il y reste beaucoup de travail à terminer : démolition d’anciennes barres d’immeubles, création de nouveaux logements et de nouvelles voiries et dessertes, restitution de la place des Vosges une fonction plus centrale...

    Etape 3, le Collège Alphonse Terroir : construit en 1970, il a été complètement restructuré en 2012. Actuellement dirigé par la principale Anne-Sophie Durieux, le collège compte 22 classes dont 4 classes de SEGPA et 1 section sportive labellisée football pour un total de 524 élèves. Cette visite a été l’occasion pour le premier magistrat d’évoquer les équipements sportifs mis à disposition pour les activités physiques et sportives : la salle Dumont et le stade Denayer, la salle Schumann, la salle Gosselin et le stade Papin.

    « Il est à noter, a précisé le Maire, que depuis la rentrée de septembre 2016, le SIMOUV est en charge des transports pour les collégiens. Aucune ligne TRANSVILLES ne dessert le quartier de la Briquette. L’équipe municipale a donc décidé de maintenir l’organisation de la desserte des élèves de la Briquette au Collège et d’en assurer la prise en charge financière.

    Étape 4, la salle Dumont : cette dernière fait l’objet d’un projet de réhabilitation pour un montant total de 2,4M€ qui pourraient être financés à hauteur de 40% par le Conseil départemental (soit 960 000 €) et de 50% des études (20 000 € en phase 1 et 168 000 € en phase 2).

    Les travaux envisagés comprendront, sur la partie intérieure : la réhabilitation des vestiaires et sanitaires ; la réfection de la toiture ; l’isolation du bâtiment, etc. ; t sur la partie extérieure : la réfection des terrains et de la piste d’athlétisme, la révision de l’accès au complexe et du stationnement et enfin la mise en conformité de l’assainissement.

    Dans son argumentaire, Fabien Thiémé a insisté sur les bienfaits de cette réhabilitation en profondeur, qui aura un impact favorable sur l’environnement et permettra des économies de fonctionnement.

    Étape 5, la Maison des Associations : le Maire a présenté les diverses associations qui ont élu domicile dans ce véritable bijou. Il a également développé les nombreuses activités culturelles et sportives qui y sont déployées, à l’image de l’exposition actuellement visible sur le Grand Prix de Denain.

    Étape 6, des échanges frappés au coin de la convivialité et de l’ouverture d’esprit :

    Lors des discours, M. le Maire a salué « Jean-René Lecerf, un homme d’initiatives dont j’ai pu apprécier les qualités et l’investissement en tant que Conseiller général durant tout le temps où nous nous sommes côtoyés au sein de l’assemblée départementale. (…) ».

    Il s’est ensuite réjoui d’avoir pu présenter au Président de l’instance départementale une ville de Marly en pleine mutation, et forte de ses équipements et initiatives culturels, sportifs, en lien avec le logement, le cadre de vie, etc. ; une ville riche, par ailleurs, de son tissu associatif.

    Ouvrant la réflexion à un débat régional, le premier magistrat a ensuite abordé la question du transport scolaire dont la compétence va désormais incomber au Conseil régional, dans le cadre de la loi NOTRe : « Compte tenu de l’impact financier de ce poste sur le budget des familles concernées, peut-être serait-il bon, aujourd’hui, que la Région des Hauts de France paie d’exemple en instaurant, pourquoi pas, la gratuité pure et simple », a plaidé le Maire.

    Après un détour par la politique nationale, Fabien Thiémé est revenu, en conclusion, aux dossiers marlysiens et plaidé, notamment, en faveur d’une aide du Conseil départemental à la rénovation de la salle Dumont.

    De son côté, Jean-René Lecerf n’a pas caché son admiration pour les belles réalisations menées par l’équipe municipale de Marly. Concernant la rénovation et la demande de subvention pour la salle Dumont, Jean René Lecerf a expliqué que lorsque le Département participe au financement d’une étude, « c’est qu’il est intéressé pour financer le reste. Nous porterons donc un regard très attentif à votre dossier ».

    À lire également sur le site Va-Infos.fr : http://www.va-infos.fr/2016/11/30/visite-eclairante-de-jean-rene-lecerf-marly/


  • Signature d’une convention avec le collège pour favoriser l’apprentissage du football en milieu scolaire

    Dans le cadre de la section sportive scolaire de football, une nouvelle convention de partenariat pour la période 2016 à 2021 a été signée mercredi 29 novembre qui fixent les principes liant les différentes parties.

    Au bas du document, le Maire, Fabien Thiémé, a apposé sa signature, aux côtés de celle d’Anne-Sophie Durieux, Principale du Collège Alphonse Terroir, Sébastien Deffrasne, Professeur d’EPS et coordonnateur de la section sportive, Jean-Claude Leclainche, Président de l’USM Marly, Philippe Lambert pour la fédération française de football, Dany Blondel, Président de la commission régionale de football en milieu scolaire.

    Dans un court rappel, le Maire a souligné la participation active des éducateurs sportifs de la commune et notamment la mise à disposition de Stéphane Chabé à raison de 4 heures par semaine et de Vincent Devorsine, 8 heures semaine. « Les éducateurs accueillent les élèves, planifient les séances hebdomadaires, veillent aux relations avec le professeur coordonnateur et le club/collège, procédent aux évaluations de la SSS football et enfin veillent à la coordination de l’équipe technique ».

    Dans sa conclusion, Fabien Thiémé a insisté sur les efforts effectués « pour favoriser le développement du sport et permettre à la jeunesse de s’épanouir à Marly, réputée pour être une grande ville sportive ».


  • La Ludothèque est ouverte ce samedi !

    Oyé, oyé, la Ludothèque de Marly est ouverte ce samedi 03 décembre de 9h à 11h30.

    Située au 1er étage de l’Ecole Primaire Jules-Henri Lengrand, place Gabriel Péri, la Ludothèque possède plus de 800 jeux et jouets à découvrir, pour petits et grands.

    Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter directement la Ludothèque au 03 27 29 99 93 ou marly.ludotheque@gmail.com


  • Le personnel de la Mairie accueille sa nouvelle responsable du service enfance

    Pour ce début de mois de Décembre, l’équipe des agents de la Mairie de Marly s’est vue renforcée par un maillon fort en la personne de Cathy DUPIRE.

    Educatrice pour jeunes enfants à Denain, elle a rapidement évolué au Centre Hospitalier de Valenciennes au service des enfants atteints de leucémie et des adolescents.

    Sûre de sa vocation, c’est d’abord la Mairie de Valenciennes puis la CAF qui ont bénéficié de son professionnalisme avant qu’elle vienne donc à Marly au sein du service enfance. Bienvenue Cathy !


  • José Samyn, Jean Stablinski, Robert Mintkiewicz, Nacer Bouhanni... la grande épopée des coureurs cyclistes vue en cinquante-six (...)

    Depuis le samedi 26 novembre, la rétrospective en images du Grand Prix de Denain (GPD) est visible à la Maison des Associations, rue des Ateliers.

    Organisée par la Ville via le service et sports et le comité organisateur du GPD, cette exposition se compose de 66 jolies photographies en noir et blanc et en couleurs, selon les époques, qui attirent le regard des visiteurs.

    La veille de l’ouverture de l’exposition, le Maire, Fabien Thiémé, entouré des élus, et notamment de Laurence Morel, adjointe chargée des affaires culturelles et de Dominique Serrano, représentant le comité d’organisation du GPD, a procédé au vernissage de l’exposition. « La qualité des clichés présentés, illustre le prix de l’effort. Celui d’abord des sportifs, mais aussi celui des organisateurs pour faire entrer cette course dans la cour des grands » a relevé le Maire.

    Il est ensuite revenu dans le détail sur la grande épopée de cette compétition cycliste, pour qui officiellement l’aventure a commencé en 1953 avec le club "Allez Denain" dans l’organisation du grand prix des commerçants en parrainant une course le mardi de la braderie par le vélo club. « En 1954, "Allez Denain" devient l’organisateur, en 1959 Pierre Vilcot ouvre le grand prix aux professionnels, le premier gagnant fut Seamus Elliott, depuis 2005 l’épreuve est classée en catégorie 1.1 par l’union cycliste internationale, elle compte également depuis 1992 pour la coupe de France. Cette année, la course a été classée hors classe au même titre que le grand prix de Fourmies et les quatre jours de Dunkerque » a détaillé Fabien Thiémé.

    Depuis la création du GPD, de prestigieuses pointures cyclistes se sont illustrées sur notre terre dont pour les principaux on citera : José Samyn (1967) ; Jean Stablinski (1968) ; Robert Mintkiewicz (1977) ; Jean-Philippe Pipart (1979) ; Bruno Wojtinek (1986 et 1987) ; Frédéric Moncassin (1990 et 1991) ; Jymmy Casper (2005, 2006, 2009, et 2011) ; Denis Flahaut (2010) ; André Demare (2013) et enfin Nacer Bouhanni (2014 et 2015). « En 2014 avec le soutien de la CAVM et en ma qualité de vice-président j’ai obtenu le passage de l’épreuve sur le territoire de Valenciennes Métropole et en 2016 le passage de la course et de la caravane publicitaire à Marly. Et nous serons heureux d’accueillir une nouvelle fois le GDP le 13 avril prochain sur nos terres ».

     [1]


  • Assemblée générale de la pétanque : le comité reconduit dans la quasi-totalité

    Au boulodrome Marcel Lekadir, le club de pétanque a organisé, dimanche 27 novembre, son assemblée générale en présence du Maire, Fabien Thiémé, Alain Mamolo, Didier Cayez, Jules Caillard, adjoints et Francis Brouet, conseiller délégué.

    En ouverture de la réunion, l’assemblée a observé une minute de silence en hommage à Sylvain et Gérard, joueurs du club récemment disparus. Il revint ensuite au trésorier et au secrétaire de présenter successivement le bilan financier et les résultats sportifs.

    Outre la présentation du calendrier 2017 du district Valenciennois, en championnats départementaux, régionaux, qualificatifs et autres coupes de France, le club va organiser diverses festivités et concours internes. Pour les plus importants, on retiendra les concours à lots et argent, un repas familial (15 juillet 2017), le repas de fin d’année (dimanche 12 novembre 2017) et l’assemblée générale (19 novembre).

    Les meilleurs compétiteurs furent ensuite mis à l’honneur et enfin les 64 membres présents à cette assemblée générale ont procédé par vote à bulletin secret à l’élection du nouveau comité.

     [2]


  • Moments musicaux Marlysiens : un concert solidaire en hommage à Matthieu

    À Marly, la solidarité n’est pas un vain mot et par sa présence nombreuse le public installé en l’Église Saint Jacques l’a encore prouvé.

    En effet, dimanche 27 novembre, Elisabeth et Philippe Canlers, au nom de l’association "Du Ciel Bleu pour Matthieu" qu’ils ont créée, ont organisé un après-midi musical en mémoire de leur fils, décédé en 2012 d’une tumeur cérébrale.

    « Élève depuis l’âge de six ans à l’École de Musique dans la classe d’accordéon de Dorothée Lhoir, votre fils était l’un des meilleurs élèves » a remémoré, M. le Maire, Fabien Thiémé. En compagnie de Laurence Morel, adjointe à la culture, il a retracé la carrière de ce jeune virtuose. « Lauréat de prix régionaux et internationaux, Matthieu se produisait y compris à l’étranger, jusque dans les pays de l’Est. L’année précédant sa disparition, il avait participé aux événements musicaux marlysiens dont 3 petits tours d’accordéon, où il avait une fois de plus prouvé l’étendue de son talent ».

    Depuis la disparition de leur fils, ses parents organisent diverses manifestations pour collecter des fonds pour la recherche médicale, parmi lesquelles l’opération "Capsule d’espoir" qui permet de trier, de compacter dans des usines qui rachètent et transforment ces matières métalliques.

    Solidaires de leur souffrance, Christian Bardat, flûtiste, accompagné de Bernard Maerten, au piano, et de Céline Blondel, à la flûte traversière, ont offert un joli moment musical. « Les recettes de cet après-midi seront intégralement reversées à l’institut Gustave Roussy de Villejuif, au Professeur Jacques Grill, pour la recherche sur les cancers pédiatriques » a rappelé à l’entracte, le Maire de Marly.


  • Challenge Artengo : remise des prix du tennis, des compétitions relevées en sportivité

    Dimanche 27 novembre 2016, le Club de Tennis, présidé par Yves Delplancke, a organisé la 3ème étape du tournoi d’hiver Challenge Artengo circuit du Hainaut.

    30 compétiteurs, femmes et hommes, venus des villes de Raismes, Haveluy, Valenciennes, Douchy les Mines, Bavay, Orchies, Somain, Neuville Saint Rémy, Saint Amand, Denain, Valenciennes et bien sûr Marly, ont offert de beaux jeux, riches en sportivité.

    À l’heure des remises des récompenses, le Maire Fabien Thiémé, accompagné d’Alain Mamolo, Didier Cayez, Bernard Evrard, Jules Caillard, adjoints et de Francis Brouet, conseiller délégué, a tenu à féliciter les joueurs et les dirigeants du Tennis Club.

    L’occasion de rappeler les efforts de la commune pour le sport « Hier, ici même, avec votre comité, nous procédions à la pose de la première pierre de l’extension du Club House. Les travaux vont débuter en janvier et représentent un investissement de près de 200 000 euros » a commenté Fabien Thiémé.

    Rebondissant sur cette information, le Président, Yves Delplancke a félicité les élus municipaux et plus particulièrement le 1er Magistrat pour « cette formidable politique sportive de la ville. La Municipalité comme les services techniques sont à notre écoute. Au nom de tous, dirigeants, membres et joueurs du club du Tennis de la Rhônelle Aulnoy/Marly, nous vous adressons un grand merci ».


  • Superbe ambiance au concert rock du groupe Memphis, le public en redemande

    Dans une salle des fêtes pleine à craquer, le groupe Memphis a offert ce samedi 26 novembre en soirée, une nouvelle fois un très joli concert.

    Les fans ont beaucoup apprécié ! Assurément après le succès d’avril dernier, le groupe de musiciens ne pouvait pas refuser l’invitation lancée par la municipalité, d’autant plus que les bénéfices réalisés lors de cette soirée dansante seront reversés au profit du Téléthon.

    Avant que les guitares basses et électriques, le synthé et autres instruments ne balancent leurs décibels jusque tard dans la nuit, M. le Maire, Fabien Thiémé et Virginie Melki-Tettini, adjointe aux fêtes et cérémonies, ont tenu à accueillir le public.

    « Créé en 1992, le groupe est composé d’une bande de copain de longue date » a retracé le maire. « Votre répertoire est composé de chansons des années soixante et soixante-dix, c’est l’époque du twist, madison, rock, blues, slows avec pour références des chanteurs français allant de Dick Rivers Eddy Mitchell, en passant par Johnny Hallyday, Adamo, Jacques Dutronc, pour terminer par de mythique groupe comme les chats sauvages et les chaussettes noires » a détaillé devant une foule enflammée et en fin connaisseur le 1er magistrat.

    Passée cette introduction, c’est sans attendre que Paul Dépret, à la guitare basse et au chant, Alain Leclerc alias Doudou guitare solo, Daniel Coquelle, au chant et à la guitare rythmique, Alain Saniez batteur et Eddy son fils, à la guitare et enfin Jacky Herlaux, dont c’était le dernier tour de chant, ont fait vibrer et se déhancher un public tout acquis à la cause musicale et toujours aussi heureux d’être présent à des concerts qui se font de plus en plus rares et toujours aussi heureux d’apprécier le talent des presque septuagénaires.


  • Pose de la première pierre de l’extension du club house de tennis

    Face à l’augmentation de ses effectifs et à son développement, le Club House du Tennis Club devenait trop exigü pour accueillir tous les jeunes et joueurs. Une extension s’imposait, autant pour améliorer les conditions d’accueil et favoriser les activités que pour répondre à la demande des membres du Club.

    Les travaux devraient débuter le 9 janvier et s’étaleront, sauf intempéries, jusqu’au 28 avril 2017. Ceux-ci consistent à créer de nouveaux vestiaires, des toilettes femmes et hommes adaptées aux personnes à mobilité réduite.

    Ce que le Président Yves Delplanque, son comité et les joueurs souhaitaient est devenu une réalité. Et c’est ce samedi 26 novembre 2016, sous la fraîcheur matinale que, tour à tour, le Maire Fabien Thiémé, Marie-Thérèse Hourez, Alain Mamolo, Bernard Evrard, adjoints, Yves Delplanque, Président et Jean-Pierre Carisch, membre bénévole du Tennis, ont manié avec dextérité la truelle à l’occasion de la pose de la première pierre de l’extension du club House.

    « Cette extension de 71 m2, portera la surface totale à 129 m2 » a introduit le 1er Magistrat. D’un coût total de près de 200 000 euros, les travaux seront répartis en 10 lots, comprenant le gros œuvre, les poses d’une charpente en bois, des menuiseries extérieures, intérieures et autres huisseries, du carrelage, isolation, électricité, plomberie, sanitaires et de la couverture. « D’un coût de 166 062 euros, dans lequel il faut ajouter 20 672 euros de frais d’étude et 10395 euros pour l’architecte. Au total, ce sont près de deux cent mille euros que la municipalité investit pour le confort des joueurs » a détaillé, sous le regard réjoui des membres du comité, le Maire.

    Retrouvez l’intégralité du discours prononcé par Monsieur le Maire, Fabien Thiémé :


  • L’association des anciens salariés de PPG a emménagé avenue Jean Jaurès

    Lors de la dernière assemblée générale de l’Association des anciens salariés de PPG (ASPPG), le président Gérard Vivier avait émis le souhait de pouvoir transférer le siège social de l’association à Marly.

    Ce souhait est désormais devenu réalité. Mettant à profit le déménagement des associations patriotiques et du musée de la mémoire dans un bâtiment situé avenue Henri Barbusse, le Maire a proposé de mettre gracieusement à disposition de l’ASPPG ces locaux désormais disponibles.

    Jeudi 25 novembre 2016, le comité directeur a organisé une visite inaugurale de ces nouveaux locaux. « Vous avez été attentif à notre demande et par cette petite réception nous tenons à vous remercier » a introduit le président à l’attention de M. le Maire.

    Le bureau situé au 1er étage du numéro 125 de la rue Jean Jaurès offre un joli espace. « Pour des questions d’accessibilité, nous allons étudier la possibilité de mettre également à votre disposition le rez-de-chaussée, ce qui vous permettra d’y faire vos activités tricot et couture du lundi après-midi » a proposé Fabien Thiémé.

    Une nouvelle accueillie très chaleureusement par les sociétaires, qui pour la circonstance avaient également invité Ghislain Decobecq, Philippe Buys et Claire Dupont, représentants la mutuelle Just’, « partenaire privilégié de l’association ». « Nous vous remercions pour la donation de la table et des chaises »s’est réjoui le président. Puis, c’est autour de cakes et autres gâteaux mitonnés par les bénévoles de l’association que s’est poursuivie cette sympathique réception.

     [3]


  • Gestion Pro Santé : Les professionnels de santé, enfin libérés des contraintes administratives

    Lancée par Jenny WESPE, diplômée en Maîtrise Economie Gestion, la société LWO Gestion Pro Santé est un service d’accompagnement administratif destiné aux professionnels de santé, et plus précisément aux infirmiers, kinésithérapeutes, pharmaciens, sage femmes…

    C’est un constat, ces professionnels n’ont pas forcément toujours la possibilité et le temps, de réaliser les tâches administratives qui incombent à leur métier. Ainsi, en mettant à profit ses 15 années d’expériences professionnelles réussies chez RENAULT et GENERALI Assurances, Jenny WESPE a eu l’idée de créer Gestion Pro Santé.

    Cette entreprise propose un contact direct avec son agence, « ce qui permet un lien de proximité » qui s’étend « également à l’ensemble du territoire Français » pour la gestion des factures en mode dégradée ou sécurisée.

    « Mon rôle consiste à m’occuper de la facturation, de la télétransmission, de gérer les impayés, de faire des relances de paiement auprès des caisses d’Assurance Maladie, des mutuelles, des CCAS… » explique la jeune chef d’entreprise. « En externalisant leur administratif, mes clients bénéficient d’avantages non négligeables : financiers (réductions d’impôts), de sécurité et de confort. Ils sont en effet débarrassés de la lourdeur administrative et peuvent ainsi consacrer plus de temps à leurs patients, développer leur patientèle mais aussi profiter de temps libre pour leur propre loisir ».

    Marlysienne de souche, Jenny est installée au 111 avenue Henri Barbusse dans un bâtiment qui appartient à sa famille depuis des lustres et a toujours servi de local commercial. « Mon arrière-grand-mère vendait des cycles et accessoires, mon père a poursuivi son œuvre en y proposant en plus la réparation de cycles et l’aéromodélisme. En reprenant ce local et en y installant mon entreprise, je suis la troisième génération de commerçant » confie-t-elle. Comme le dit le proverbe : bon sang ne saurait mentir !

     [4]


  • US Marly Athlétisme : les jeunes du club sont chouchoutés

    Le club d’athlétisme présidé par Alain Fasquelle a tenu dimanche 21 novembre 2016, son assemblée générale en présence de Fabien Thiémé, Maire de Marly, d’adjoints, de conseillers municipaux et délégués.

    Fort de ses 98 licenciés, l’US Marly affiche une bonne santé dans la constance de son effectif. Point central, l’équipe dirigeante mise beaucoup dans la formation des jeunes.

    Le Club dispose en effet d’une section Baby Athlé pour les 5 ans et dans le prolongement d’une école d’athlétisme pour les 8 à 9 ans. « Cette année les jeunes athlètes vont recevoir un Pass-Athlé » a indiqué Audrey Brossard. Ce Pass Athlé va permettre de suivre l’évolution du jeune en gardant une trace de son parcours d’athlète et de partager ses progrès avec ses proches et amis. Très bien conçu ce livret aborde les fondamentaux de l’athlétisme, les différentes étapes du parcours du jeune athlète du lutin à l’explorateur en passant par le super héros.

    Un chapitre sur la bonne conduite à tenir met en évidence les principes d’assiduité, de ponctualité, d’esprit d’équipe, l’humilité et la persévérance. « Basés sur le ludique, les cours que nous donnons aux plus jeunes permettent d’apprendre le développement de techniques en courant, sautant et en lançant tout en s’amusant. C’est une forme éducative qui porte ses fruits car les enfants ne décrochent pas » a détaillé l’animatrice Jeunes et entraîneur auprès du comité du Nord.

    Dans la catégorie Adultes, là aussi il fut mis en évidence la constance de l’effectif avec des athlètes qui participent aux compétitions au niveau local de district, départemental et régional lors des courses hors stade, de trail ou les marches nordiques.

    Après avoir dressé le bilan financier, le Trésorier, Régis Vignerot a interrogé les élus « sur la création d’une piste d’athlétisme ». Malgré la baisse des dotations d’Etat dont sont confrontées toutes les mairies, Fabien Thiémé a rappelé que la commune de Marly avait maintenu le montant des subventions, dont celle de 5500 euros allouées au Club d’Athlétisme.

     [5]


  • Un moment convivial offert au personnel des Services Techniques

    C’est dans une ambiance chaleureuse que s’est déroulé ce jeudi 24 novembre le petit déjeuner servi aux ateliers techniques municipaux.

    A cette occasion, M. le Maire, Fabien Thiémé, entouré de Bernard Evrard, adjoint aux travaux et à l’urbanisme, de Francis Brouet, conseiller délégué au suivi des petits travaux, d’Arnaud Bavay, Directeur Général des Services, de Jean-Pierre Van Heddegem, Responsable des services techniques, d‘Anne-Sophie Taillandier, Directrice adjointe des Services Techniques, a tenu à féliciter les agents du Service Espaces Verts, ainsi que tout le personnel qui a contribué à l’obtention de la Première Fleur. Il a salué l’importance du travail réalisé et remercié les agents pour leur investissement dans la mise en oeuvre de la politique municipale. C‘est cette cohésion qui a permis l’obtention de cette reconnaissance tant attendue.

    Betty Droisy, Responsable du Service Espaces Verts, qui a fortement oeuvré avec son responsable adjoint Sylvain Bourgeois, s’est jointe également à M. le Maire afin de complimenter tous les acteurs de cette belle réussite.

    Tout le personnel a apprécié de se rassembler autour d’un café, d’un chocolat et de viennoiseries. Un moment convivial à réitérer ! La veille, un déjeuner avait également été offert aux responsables du Service Espaces Verts en présence de Jérôme Leman, adjoint au cadre de vie et développement des nouvelles technologies et de Christian Hanquet, Conseiller délégué à l’environnement et développement durable, afin de les remercier pour leur implication sans cesse renouvelée dans l’embellissement de la commune.


  • À lire dans la Voix du Nord du 24 novembre 2016

    VDN FOYER AUTISTE 24 11 2016

  • L’Orchestre d’Harmonie et Marly Mélodies ont fêté la patronne des musiciens

    Vendredi 18 novembre 2016, Sainte Cécile, patronne des musiciens, fut dignement fêtée dans la Salle des Fêtes.

    Près de 250 mélomanes et le Conseil Municipal emmené par son Maire, Fabien Thiémé, ont apprécié, sous la direction de Laurence Morel, chef de cœur, la grande qualité vocale des jolies voix de la quarantaine de choristes de Marly Mélodies. Et lors de cette soirée, de l’émotion il en fût question, avec notamment l’interprétation de Casta Diva de V. Bellini par la soliste Dominique Guillevin-Lebrun.

    Puis, avant que ne débute le Concert de l’Harmonie, Anne Himpe, Présidente de la Chorale a tenu à mettre à l’honneur plusieurs de ses membres « pour leurs années de dévouement au sein de l’association ». Dans son allocution, Fabien Thiémé a souligné l’importance de la musique dans la vie de tous les jours. Le Maire est également revenu sur la politique culturelle impulsée par la Municipalité : « et l’attachement au développement de la culture et des efforts que nous entreprenons pour que cette pratique amateur soit accessible à tous les Marlysiens ».

    En deuxième partie, sous la direction de Thierry Huvelle, la soirée fut chargée en émotion et en éclectisme. Des cuivres, en passant par le tambour, au synthé… La soirée a été très appréciée et toujours très applaudie par un public conquis à la noble cause musicale. En entrée, la formation a interprété un grand classique avec la grande porte de Kiev de M. Moussorgski. Les spectateurs ont été emballés par la diversité et les brillantes interprétations des morceaux merveilleusement interprétés, dignes des grandes scènes régionales et nationales. À Marly on sait cultiver l’art de la qualité et ça tout le monde le sait.

     [6]


  • Concours photos : La ville vue sous ses différentes facettes par l’amicale du personnel communal

    11 membres du personnel municipal se sont inscrits au concours photo initié par l’amicale du personnel communal. Basé sur le thème « les vieilles pierres de Marly » les 23 clichés exposés font découvrir la ville sous ses différentes et parfois surprenantes facettes.

    Et assurément, les photographes amateurs, en titillant l’objectif de leur appareil photo, ont fait preuve d’originalité en immortalisant sous les différents angles et en jouant avec les contrastes et autres effets de lumières.

    Pour la beauté du regard, on peut découvrir ici un bâtiment public en pierres vieillies, des toitures anciennes, là un édifice religieux, une inscription incrustée dans mur vieilli par le temps, un porche, un chemin pavé traversant la commune, ou encore une pierre gisant là au beau milieu d’un espace vert...

    Vendredi 18 novembre 2016, Marc Wilczek, Président de l’amicale, entouré de son comité, du Maire, Fabien Thiémé et des élus, a tenu à dévoiler les photographies exposées à la Maison des Associations.

    « Toute la semaine, les membres de l’amicale du personnel peuvent venir voter pour choisir le meilleur cliché qui remportera le grand prix de l’amicale. Sur le bulletin de vote vous avez également la possibilité d’émettre des suggestions pour déterminer le thème du prochain concours photo ».

    Associé à cette initiative, Bernard Spilski responsable de la section photo de l’amicale laïque a apporté son concours à la réalisation de l’exposition. « Je tiens à vous féliciter pour votre démarche culturelle, ce premier concours est une belle réussite, d’autant plus que vous avez choisi de présenter les clichés dans ce lieu symbolique qu’est la Maison des Associations, cet espace de vie dédié au développement de la culture et des sports » a réagit le Maire.

     [7]


  • Dernière étape de leur tournée Nordiste, les Artimobiles se sont arrêtés au collège Alphonse Terroir

    Vendredi 18 novembre 2016, plus de 250 collégiens de 3ème et de 4ème ont rencontré des responsables de la chambre des métiers représentés par Kamilia Elazrak, un artisan coiffeur et des animateurs du fond national de promotion et de communication de l’artisanat. Cette opération menée par l’équipe pédagogique, emmenée par la principale Anne-Sophie Durieux en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, avait pour but d’informer les collégiens sur les métiers de l’artisanat, les formations et les débouchés professionnels.

    Les Artimobiles, nouvelle génération, ont leur nouveau nouveau look, ces véhicules aménagés sont dotés d’une nouvelle application pour faire découvrir les métiers de l’artisanat aux collégiens.

    Installés dans la cour du collège, les Artimobiles, et par le biais des rencontres qui avaient lieu dans deux salles de cours, ont permit aux collégiens de faire connaissance à l’aide de quiz, de vidéos et de fiches métiers, des 250 métiers du secteur de l’artisanat. Ce dispositif qui a séduit les collégiens avait pour vocation de leur permettre de dialoguer directement avec des artisans et des spécialistes de la formation.

    Dix classes ont bénéficié d’une session de découverte d’1h30 répartie en trois séances d’une demie heure, co-animée par des spécialistes de la formation professionnelle et par un artisan.

    La découverte des métiers s’articulait autour de 3 temps. La première phase en classe, animé par un professionnel de la formation conseiller en apprentissage, a pris la forme d’une séance de découverte. La deuxième phase avait lieu dans la cour, elle était consacrée à la libre utilisation de l’application « ARTINAVIGUE ». Et enfin, la troisième phase s’est soldée par un dialogue avec un artisan coiffeur.

    Des élèves ont vite compris que derrière un secteur professionnel, se cachait une multitude de métiers. Cette journée a également permis de travailler sur des réalités professionnelles qu’ils ne connaissaient pas. Et pour Eric Arhduin, coiffeur installé à Douchy les Mines et formateur auprès de l’URMA (Université régionale des métiers de l’artisant) représentée par Laetitia Bouquerel, responsable de l’antenne de Prouvy, le discours tenu aux collégiens ne pouvait pas être plus clair. « Nous sommes ici pour vous parler formation dans un univers professionnel que vous aurez à découvrir et de la façon dont vous souhaitez vous investir ».

    Transmettre sa passion, raconter son parcours tout en créant de la proximité a été un moment privilégié pour échanger autour de la notion d’expérience pour ouvrir des perspectives. Lors des échanges, tour à tour en bon pédagogue, Sylvain Le Duth, Xavier Gigoux, Emmanuel Jacques, Paul Debary et Charline Collonge, animateurs intervenants des Artimobiles, ont énuméré et détaillé les métiers où le besoin de main-d’œuvre est prégnant. « Il y a énormément de débouchés dans les métiers de bouche comme boucher, boulanger ou pâtissier, s’ajoutent les métiers du bâtiment ou on demande des carreleurs, des maçons, des couvreurs, mais également dans la coiffure ».

    À l’issue de la visite, chaque collégien est reparti avec un guide de l’apprentissage en cinq points, certains d’entre eux n’ont pas hésité à faire part de leur entière satisfaction et motivation à s’inscrire dans un futur proche dans un cycle d’apprentissage.


  • Taxi et ambulancier, Claude Jumel a passé le témoin à la société Urgence 59

    Connue dans la commune pour ses précédents engagements municipaux, Claude Jumel a effectué auparavant différentes fonctions électives.

    De délégué aux sports au profit du centre aéré, il a ensuite occupé les fonctions d’adjoint au maire chargé des sports (1995/2001) puis, 2001 à 2007 le maire de l’époque lui a confié la délégation des fêtes.

    La carrière professionnelle de l’ancien élu a débuté en 1971, lorsqu’il fut le premier à créer à Marly son entreprise de taxi et d’ambulance, une profession qu’il a exercé sans discontinué durant quarante cinq années.

    Suite à des problèmes de santé, il a du subir une opération du cœur en mars 2016, Claude Jumel a du se résoudre en octobre dernier, a revendre la licence à la société Urgence 59.

    Et lorsqu’on lui demande quel est son souvenir le plus marquant, sans sourciller il redit sa reconnaissance envers Fabien Thiémé. « Il a demandé au ministère que j’obtienne la médaille de la jeunesse et des sports pour tout le travail que j’ai accompli durant de nombreuses années. Monsieur le maire m’a de plus fait l’honneur de me remettre cette distinction qui est une véritable reconnaissance de mon investissement au service de la vie publique ».


  • "L’art dans les quartiers, les quartiers vers l’art" avec Laurent Mascart artiste plasticien

    Afin de mettre en place des ateliers de création de personnages par le dessin, le mercredi 6 novembre, Laurent Mascart a rencontré au collège un groupe de treize élèves de 5ème, et un autre groupe de quinze adultes au Moulin Souverain où l’artiste peintre a installé son atelier.

    À l’occasion de cette première rencontre, l’artiste plasticien, en résidence dans la commune, a expliqué l’objectif de « L’art dans les quartiers, les quartiers vers l’art ».

    À partir de modèles figurant dans des livres, brochures et autres revues, chaque participant devra durant six séances d’ateliers créer son propre dessin. Les personnages ainsi créés seront ensuite composés par l’artiste sous forme d’une affiche 70 X 100 cm, qui seront ensuite exposés dans la ville.

    Cette initiative s’inscrit dans le cadre du partenariat entre la ville de Marly, via le service culturel emmené par Aurélie Sarrazyn et l’association du Printemps Culturel. Lors de la deuxième rencontre qui avait lieu mercredi 16 novembre 2016, les deux groupes (celui du matin et de l’après-midi) sont véritablement entrés dans le vif du sujet. Et il fallait voir les élèves de 5ème de la classe de Marion Leroy et de Peggy Kryus, professeur d’art plastique, s’appliquer à faire travailler leur imaginaire avec leur crayon gris et autre gomme.

    « L’objectif est de créer des personnages hybrides, des chimères dans un subtil mélange d’artificiel et de naturel. Par votre esprit d’imagination vous devez procéder à des métamorphoses représentant un animal/objet, animal/animal, animal/végétal ou animal/humain » a à chaque fois répété Laurent Mascart.

    Pour le coup les collégiens, Noémie, Benjamin, Quentin, Alexandre, Akim, Julian, Manuella, Noémie, Cloé, Andréa et Florine, se sont appliqués à manipuler finement le trait de crayon tout en écoutant les conseils prodigués par Laurent Mascart.

    L’après-midi, c’est dans l’atelier situé au 1er étage du Moulin que l’artiste a renouvelé ses nombreux conseils, mais cette fois pour un groupe ados/adultes dont cinq issus du foyer de vie Hélios d’Hergnies. Et assurément pour avoir vu les premières esquisses, le résultat promet d’être surprenant. Verdict et rendu à l’issu des ateliers (14 décembre) mais d’ici là chut on n’en dira pas plus ! On en reparle en début d’année 2017 lors du vernissage.


  • Réservez votre soirée pour le Concert de Sainte Cécile !

    Ce vendredi 18 novembre à 19h30, à la Salle des Fêtes de Marly, aura lieu le Concert de Sainte Cécile de l’Orchestre d’Harmonie avec la participation de Marly Mélodies.

    Au programme :

    En 1ère partie, Marly Mélodies - Direction : Laurence MOREL
    - Kyrie, (M. VOLINGER)
    - Tous les cris les SOS, (D.BALAVOINE)
    - Sous le ciel de Paris, (J.DREJAC & H. GIRAUD)
    - On écrit sur les murs, (R. MUSUMARA & JM. MOREAU)
    - Heure exquise, (F. LEHAR)

    Avec l’Orchestre d’Harmonie de Marly

    Casta Diva, (V. BELLINI)

    Soliste : Dominique GUILLEVIN LEBRUN

    En 2ème partie, Orchestre d’Harmonie de Marly - Direction : Thierry HUVELLE
    - La grande porte de Kiev, (M.MOUSSORGSKI)
    - Romance, (T.HUVELLE) Soliste : Baptiste JACQUES
    - Le petit baigneur, (G.CALVI)
    - Maigret, (L. PETITGIRARD)
    - Selection from west side story, (L.BERNSTEIN)

    Bonne soirée à tous !


  • Le bal country rimait avec une action solidaire au profit de Téléthon

    Des jeans, des santiags, des chapeaux, des drapeaux Américains à la bannière étoilée, des chemisettes noires et gilets décorés aux couleurs du Far-West, avec en prime un mélange de musiques traditionnelles, assurément la soirée allait battre son plein sur le rythme de la danse country.

    Elle se voulait être rythmique, entraînante, sentimentale, émouvante, et solidaire en même temps.

    Organisée par l’association Américan Dance Club de Valenciennes, présidé par Marc Lionne, alias Néness, secondée par Paulette, sa compagne, les amoureux de la danse Américaine ont été comblés.

    Venus des quatre coins du département et plus précisément de Lille, Comin, Arras, Hérin, Avesnes, Cambrai, Douai… et bien sûr de Marly, près de 200 danseurs se sont déhanchés toute la soirée, jusque tard dans la nuit.

    Les bénéfices de cette soirée dansante seront reversés à Bruno Mouftiez, animateur et responsable de secteur au profit d’AFM Téléthon pour le Valenciennois secteur du Hainaut 59. Cerise sur le gâteau pour les organisateurs, en mettant gratuitement à disposition la Salle des Fêtes pour l’organisation de cette manifestation à caractère humanitaire, la Municipalité a apporté elle aussi sa contribution pour recueillir des fonds et défendre une bonne cause. À Marly, la solidarité c’est aussi cela. Et qui pourrait s’en plaindre ?

     [8]


  • Le plein de visiteurs pour la bourse aux jouets et matériels de puériculture

    Dans le cadre de ses différentes opérations d’auto financement, l’Association Anzinoise « Groupe de la Renouée » a organisé sa traditionnelle bourse aux jouets, vêtements et autres matériels de puériculture.

    Malgré un important parking situé aux abords de la salle Schumann, dès 9h, il était, vendredi 11 novembre, difficile de trouver une place de stationnement. Le succès tant attendu était donc au rendez-vous !

    Et avant que dans un incessant va-et-vient les visiteurs ne viennent dénicher la bonne affaire du jour, les 63 exposants avaient installé leurs étals. « Cette opération a pour but de recueillir des fonds pour financer nos activités » explique Livie Dieyte. « Afin de lutter contre l’isolement et de créer du lien social, nous mettons en place des actions en direction des personnes âgées de 26 à 73 ans. Au travers des ateliers cuisines, des sorties à la mer, au bowling, au cinéma, nous favorisons également le mieux et bien vivre ensemble » précise la coordinatrice.

    Les bénéfices engendrés lors de cette initiative, vont permettre de financer les différentes activités organisées tout au long de l’année pour leurs 50 adhérents telle que la sortie au Marché de Wazennes agrémentée l’après-midi d’une visite du Musée des Beaux-Arts de Lille. Et en mettant gratuitement à disposition de l’association la Salle Schumann, la Municipalité a apporté son obole au profit de cette généreuse manifestation. C’est d’ailleurs ce que n’ont pas manqué de relever les 10 bénévoles emmenés par leur président Daniel Boeyaert, qui pour le coup se sont mobilisés toute la journée rien que pour la bonne cause.

    Cette année, la bourse aux jouets a permis de récolter environ 840 € (702 € de métrage au sol vendu aux 61 exposants présents) et 156 € de bénéfice en restauration.


  • La commémoration du 11 novembre 1918 réussie grâce aux trois générations réunies

    C’est sur la place Gabriel Péri qu’a eu lieu le départ pour le défilé du 11 novembre. Après une distribution de drapeaux français et européen ainsi qu’un diplôme contenant les lectures à venir, le défilé commença avec l’Harmonie dirigée par M. HUVELLE.

    Le cortège se rendit jusqu’au cimetière Saint-Jacques sur la stèle des anciens combattants où Virginie MELKI-TETTINI, maîtresse de cérémonie, donna la parole à deux élèves du groupe scolaire Jules-Henri Lengrand pour la lecture de « l’Ordre du jour » du Maréchal FOCH.

    Ce texte rendant hommage aux combattants tombés au combat fut accompagné d’un dépôt de gerbe de fleurs par Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ et plusieurs élus. Les « Sonneries aux morts » clôturèrent cet hommage et redonnèrent le départ au cortège qui se dirigeât ensuite vers le Monument aux Morts de la ville, place du Sergent Blary.

    Les élèves du groupe scolaire Marie Curie, Louise Michel et Nelson Mandela firent la lecture du Message de l’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre, rappelant la commémoration de l’Armistice mais également le 100ème anniversaire de la Bataille de Verdun et des combats de la Somme. Ce n’est non sans émotion que Monsieur le Maire prit la parole, appelant à des « responsabilités particulières à l’égard de ceux de nos concitoyens qui, aujourd’hui encore, risquent leur vie », et avant tout, à la Paix et au respect.

    Une minute de silence fut respectée à la mémoire des victimes de la 1ère guerre mondiale avant un dépôt de gerbe par Monsieur le Maire suivi des associations. L’harmonie entama la Marseillaise, chantée par les enfants des écoles dirigée par Julie PEUDECOEUR et par toute l’assemblée. Un moment de recueillement fut également observé à la Plaque commémorative, rue des Fusillés, à proximité du Monument aux Morts.

    Au retour, place Gabriel Péri, Serge LEKADIR lut le message du Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire. En plus de son appel à la commémoration, ce texte nous annonce la construction prochaine d’un monument « dédié à ces femmes et à ces hommes qui ont payé de leur vie leur engagement pour la défense de notre pays et de ses valeurs. ».

    L’Harmonie et les enfants des écoles reprennent en coeur la Marseillaise pour la dernière fois puis comme il est d’usage, le 1er Magistrat adressa ses remerciements aux porte-drapeaux et invita l’assistance à entrer dans la Salle des Fêtes. Un dernier poème de Claude BARA a été lu par deux enfants : « 11 novembre 1985 - Hommage aux 14/18 et défense de la Paix ». Louis ZAJAC avait sorti pour l’occasion un drapeau du Musée de la Mémoire qui représente les batailles de Verdun, de la Somme, d’Isère et de Champagne des 127ème et 327ème régiment d’infanterie.

    La cérémonie s’est terminée par le traditionnel vin d’honneur.

    Retrouvez l’intégralité du discours de M. le Maire ici :


  • 240 personnes se sont retrouvées au Goûter des Aînés

    C’est lors d’un mercredi pluvieux mais chaleureux que s’est déroulé le goûter des ainés à la salle des fêtes ce 9 novembre 2016. Nos seniors s’installent, se retrouvent, discutent et rient avec une ambiance musicale animée par Sandy qui revisite les plus grands classiques du tango, de la valse et même du madison ! L’ambiance est telle que les danseurs ne se font pas prier et remplissent rapidement la piste de danse.

    C’est ensuite que Monsieur le Maire, Fabien Thiémé, entouré de nombreux élus dont Marie-Thérèse Hourez, Première adjointe, a inauguré les festivités avec un discours sur les multiples services de locomotion et d’aide aux personnes âgées mis en place par la Municipalité et n’a pas oublié de citer le nouveau centre pour autiste depuis peu en activité. Parmi ces services, il a également rappelé l’existence de la carte de transport pour les plus de 65 ans et pour les non imposables. Ce sont d’ailleurs ces mêmes services de locomotion qui seront à développer pour les plus jeunes par la suite et qui sont la préoccupation principale du conseil municipal.

    Après ce beau discours, applaudi chaleureusement par une assemblée attentive, les convives ont pu savourer une bonne part de tarte accompagnée d’un vin, d’un rosée ou d’un jus de fruit, le tout servi par les élus, les administrateurs du CCAS ou des bénévoles. La musique faisant son effet, les danseurs repartent en piste tandis que les autres savourent le repas en étant « bien content d’être à table en bonne compagnie ».

    Le temps n’y était pas mais il faisait beau dans les coeurs ! Et c’est en dansant que s’est terminé ce goûter convivial qui nous permet de dire « qu’il est bon de vieillir à Marly ! ».


  • Disparition de M. Alcide CRAPEZ - Hommage de M. le Maire, Fabien THIÉMÉ, Vice-président de Valenciennes Métropole

    C’est avec une profonde tristesse que nous venons d’apprendre la disparition d’Alcide CRAPEZ, Président du Billard Club de Marly, ce jeudi 10 novembre.

    Nous conserverons l’image d’un homme à l’esprit d’ouverture, de rigueur et de convivialité. En ces douloureux moments, j’adresse à sa famille, à Georgette, son épouse, ses enfants, au nom du Conseil municipal, nos condoléances les plus attristées.

    Fabien THIÉMÉ

    Maire de Marly

    Vice-président de Valenciennes Métropole

    AVIS DE DÉCÈS ALCIDE CRAPEZ


  • Remise du Diplôme Villes et Villages Fleuris 2016 / Label « 1 Fleur » attribué à la Commune de Marly

    Les services de la ville, et en particulier les techniciens du Service Espaces Verts, étaient en effervescence le mercredi 24 août dernier. En effet, les membres du jury régional des villes et villages ont effectué, sous une chaleur étouffante, leur tournée d’inspection pour vérifier sur place si la commune méritait d’obtenir la première fleur.

    Betty Droisy et Sylvain Bourgeois, responsables du service, ont été mis à rude épreuve durant ces 3 heures de visite mais ne se sont pas laissés démonter par les multiples questions posées par le jury, bien au contraire. De même, Jérôme Léman, Adjoint au Cadre de Vie et Christian Hanquet, Conseiller délégué à l’Environnement et au Développement Durable, ont su apporter, chacun leur tour, toutes les explications nécessaires et éclaircissements sur les différents sujets abordés.

    Le jury du fleurissement Nord / Pas-de-Calais s’est ensuite concerté mi octobre afin de déterminer les communes labellisées villes fleuries et la nouvelle est tombée le vendredi 21 octobre : Marly a obtenu sa 1ère fleur ! Ainsi ce vendredi 04 novembre 2016, M. le Maire, Fabien Thiémé, accompagné d’une importante délégation, s’est rendu à Lille pour recevoir ce fameux diplôme tant attendu. Tout ce petit monde était visiblement heureux et fier de se retrouver sur la scène.

    Il est vrai que depuis 2008, la ville est inscrite à ce concours dans la catégorie des villes de plus de 10 000 habitants. La commune n’a cessé de progresser au fil de ses participations.

    Il faut rappeler que la notation du concours des villes et villages fleuris prend en compte le fleurissement mais également le cadre de vie (éclairage public, réglementation de l’implantation des panneaux publicitaires, cohérence du mobilier urbain), la propreté de la commune, le respect des normes environnementales (le service des espaces verts s’est notamment lancé dans le « zéro phyto » soit le retrait des produits phytosanitaires de toutes ses procédures d’entretien) ou bien encore l’implication des habitants et des élus dans ces actions en faveur du développement durable (jardin partagé des Coquelicots, poulailler citoyen du parc Oscar Carpentier).

    M. le Maire, durant la cérémonie, n’a pas oublié d’associer tous les agents de la Ville de Marly qui œuvrent à l’entretien des espaces verts et à la propreté de ses rues ainsi que Janine Lecaille, en tant que conseillère déléguée puis présidente de l’Association Marly Ma Petite Planète.

    Encore bravo pour cette 1ère fleur ! Les efforts de la ville ont enfin été récompensés.

    Retrouvez ici l’intégralité de la délibération du jury sur l’attribution de la 1ère fleur :


  • La compagnie Pascale Meurisse a offert un joli moment à 200 spectateurs

    Sur la scène de la salle des fêtes, ils étaient 14 comédiens amateurs de la compagnie Pascale Meurisse à attendre sur le quai de l’orient express à destination d’Istambul. Et forcément, quand un train est annoncé avec plusieurs heures de retard ça entraîne des conversations piquantes, sarcastiques et drôles en même temps.

    Et de quiproquos en situations les plus caucasses les unes que les autres, les personnages parfois attachants, parfois détestables, parfois de mauvaise foi, parfois tendres, parfois comiques et acides… Toutes et tous ont dévoilé leur véritable personnalité.

    Du jeune marié Bruno Dhenin à Anouk Moreau sa bien-aimée, de Christelle Mathorel la vieille fille sourde, ou Gwenaëlle Dupont la vieille fille, à Matéï Mancas dit Moumour homosexuel et compagnon d’Artiom Babayan, en passant par Jean-Marc Gobert, PDG qui pour le coup est accompagné d’Ioana Balan, une secrétaire amoureuse de son patron, d’Aline Debaecker, chef d’entreprise à Célia Lachaume, fille cadette et de Lénora Kalici, fille ainée de la chef d’entreprise, en passant par Romuald Brussell, le clochard qui a élu domicile sur le quai de gare, à Catherine Bourbon la dame en noire en souffrance, pour terminer par Thomas Blaszak, l’amant de la chef d’entreprise, fou d’amour pour sa maîtresse fortunée et plus âgée, la comédie de la compagnie Pascale Meurisse mis en scène par Thomas Gobert a bien fait rire, sourire et ému les plus de 200 spectateurs.

    Et avant que ne débute la pièce de théâtre, dans une courte intervention, le Maire, Fabien Thiémé, accompagné de Laurence Morel, Virginie Melki-Tettini, adjointes, Francis Brouet conseiller délégué et Emmanuelle Bouguerra conseillère municipale, a rappelé « l’importance et le soutien qu’attache la Municipalité au développement de la culture sous toutes ses formes ».

    Puis, une heure et demie durant, les spectateurs, à l’issue de la représentation, étaient invités par le metteur en scène à confier leurs impressions.


  • Gilles Warembourg, invité d’honneur du Café Littéraire de l’ACCÉS

    Pour l’Association Culturelle Conviviale d’Écoute et de Solidarité (ACCÉS) et l’Amicale Laïque, respectivement présidés par Christian Chatelain et Maurice Hennevin, les rendez-vous littéraires sont devenus d’incontournables rencontres culturelles.

    Signe des succès précédents et de l’intérêt porté par les fidèles lecteurs, à chaque fois près d’une cinquantaine d’amoureux de la littérature se retrouvent à la Brasserie Restaurant les Forges. Et autour d’un café et la présence d’un écrivain, c’est l’occasion de disserter sur des derniers ouvrages sortis en librairie.

    Samedi 5 novembre, Lucie Chatelain a donc invité Gilles Warembourg, auteur du roman « Monsieur Georges ». Avant de présenter l’ouvrage, l’animatrice a fait part de son leitmotiv. « Ouvrir un livre, c’est fermer sa propre histoire pour en ouvrir une autre ». L’occasion pour le Maire, Fabien Thiémé, accompagné de Laurence Morel, Adjointe chargée des Affaires Culturelles, de rebondir sur cette citation, de retracer le parcours littéraire de l’écrivain et de féliciter tous ces artisans qui ont à cœur de faire vivre la culture sous toutes ses formes. « Je remercie Lucie pour le bon choix des écrivains qu’elle invite, elle est le leader de ces rendez-vous culturels ». Le Maire a également rappelé son attachement au développement de la culture « afin de transmettre aux jeunes générations le goût de la lecture et faire vivre ces valeurs d’égalité, de liberté et de fraternité qui nous sont communes ».

     [9]


  • L’enseigne Inter Caves a pignon sur rue Avenue Henri Barbusse

    Située à l’entrée de la commune face au collège Alphonse Terroir et un peu avant la poule installée au rond-point, la surface commerciale Inter Caves a ouvert ses portes jeudi trois novembre.

    Philippe Errot, gérant franchisé de l’enseigne éponyme, a procédé en présence de Laurent Motte, Directeur du développement et de Fabien Thiémé, Maire de Marly, Virginie Melki-Tettini, Laurence Morel, Bernard Evrard, adjoints, Francis Brouet, et Rifaï Charaf, conseillers délégués, à une soirée inaugurale.

    Devant de nombreux invités, le chef d’entreprise caviste a concédé que depuis plus de dix ans l’idée de se lancer lui trottait dans la tête. « Mon concept de vente repose bien sûr sur la satisfaction du client. J’organiserai donc régulièrement des soirées dégustation découverte, c’est mon leitmotiv ».

    Et justement du choix, il y en a à profusion, une très large gamme de produits s’offre aux clients. Plus de 2000 références sont en effet accessibles, parmi lesquelles ont y trouve de très nombreuses marques de bière, whisky, rhum, vin, champagne, liqueur…. Dans cette surface commerciale de 160 m2, faite de grandes allées, permettant aux personnes à mobilité réduite de circuler aisément, un espace dédié au café, chocolat et autre thé démontre de la volonté d’élargir une offre diversifié de produits. Cerise sur le gâteau, un parking de 40 places, il ne fait pas de doute qu’Inter Caves, peut aborder sereinement son développement avec en plus la sympathie et les bons conseils que le patron saura vous apporter lors de vos achats.

     [10]


  • Football : Restitution du voyage en Espagne par l’USM MARLY

    À l’initiative commune de la Ville et du Club de Football, une restitution en photos et vidéos était organisée ce jeudi 3 novembre en salle du Conseil Municipal.

    Ce fut l’occasion, pour le Club, présidé par Jean-Claude Le Clainche, de remercier chaleureusement tous les partenaires privés et la Municipalité de Marly sans qui le voyage n’aurait pu avoir lieu.

    Monsieur le Maire, Fabien Thiémé - accompagné d’Alain Mamolo, Adjoint en charge des Sports, Associations et Jeunesse, de Virginie Melki-Tettini, Adjointe aux Fêtes et Cérémonies et de Francis Brouet, Conseiller délégué - a pu lui aussi saluer l’initiative du Club et constater l’apport bénéfique que la ville a pu apporter en contribuant à la réalisation de ce beau projet. Monsieur le Maire a également souligné l’excellent travail de Karim Benjelloun, coordonnateur de l’action pour le club.

    Après avoir visionné les photos, un petit film souvenir et remémorer des images qui resteront à jamais dans l’esprit des jeunes participants (match contre les espagnols, visite du mythique stade de Barcelone – le Camp Nou, échange avec les joueurs de Bosc de Tosca….), Karim a pu remettre les présents ramenés d’Espagne dont un cadre-photo immortalisant le « jumelage » entre les deux clubs.

    Nul doute maintenant que cette échange perdurera dans le temps.


  • Gilles Warembourg, invité d’honneur du café littéraire

    Voix du Nord du 04/11/2016

    VDN Café Littéraire 04 11 2016


  • Coups de coeur du mois de la Ludothèque

    Tous les mois, l’équipe de la Ludothèque choisit 3 jeux “coup de Coeur”.

    Voici pour novembre :

    - drôles de lutins : jeu de la maison d’édition Haba dès 4 ans avec une reconnaissance des objets au toucher et l’appréhension des couleurs,

    - animal suspect : jeu de Gigamic. Jeu d’ambiance dès 10 ans. Il faut mimer un animal avec un sentiment. Par exemple un moustique endormi ! Imaginez ! Fous rires garantis !

    - Merlin Zinzin : jeu de Blackrock édition. Jeu de coopération dès 7 ans. Les enfants se retrouvent dans l’univers de la forêt de Brocéliande. Ils doivent sauver les personnages grâce à des défis et des épreuves. Très bon jeu agréable et convivial.

    Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter directement la Ludothèque au 03 27 29 99 93 ou marly.ludotheque@gmail.com


  • "Gare à vous" prévient la compagnie Pascale-Meurisse

    Article de La Voix du Nord du 03/11/2016

    VDN GARE À VOUS 03 11 2016


  • Félix et Edith, malvoyante, le bonheur en chansons dans les maisons de retraite

    Article paru dans la Voix du Nord du 03/11/2016

    VDN 03 11 2016


  • Nouvelle moisson de titres pour le club de Muay Thaï de Marly

    Le weekend du 29 au 30 octobre 2016, le club marlysien était en déplacement à Paris pour participer à la Coupe de France des cadets, juniors et séniors C. Avec neuf licenciés engagés, dont sept dans les catégories jeunes, le MTM s’est illustré avec pas moins de quatre titres !

    Sous la houlette d’Anthony Xerra, lui même champion d’Europe et triple champion de France, le club marlysien développe depuis sa création, il y a trois ans, une politique de formation qui porte régulièrement ses fruits.

    Si tous les participants du club ont réalisé de beaux combats à la technique irréprochable et fait honneur à leur club, quatre d’entre eux se sont plus particulièrement distingués.

    Samedi, c’est Marine Pighi qui, à l’issue d’une très belle finale, a obtenu le titre de vice-championne, en moins de 51 kilos dans la catégorie des séniors C, c’est à dire des adultes boxant en amateur.

    Le lendemain, consacré à la catégorie « éducatif », a vu deux nouveaux titres de vice- champions pour Mathéo Tounsi en moins de 32 kilos et Pierre-Alain Caffenne en moins de 63 kilos. La jeune Evi Guillaume a, quant a elle remporté le titre de championne en moins de 32 kilos.

    Va-infos.fr : Publié par Daniel Carlier le 31 octobre 2016


  • J - 3 : Pièce de théâtre "GARE A VOUS" par la compagnie Pascale Meurisse

    Le dimanche 6 novembre à 16h00 à la salle des fêtes de Marly, vous pourrez assister à la pièce de théâtre "GARE À VOUS" par la compagnie Pascale Meurisse

    Il s’agit d’une comédie dans laquelle 14 voyageurs se retrouvent sur le quai de l’orient express à destination d’Istanbul. Ils sont donc forcés à passer une partie de la nuit ensemble. Plus le temps passe, plus les langues se délient et plus les personnalités se révèlent. Les apparences sont parfois trompeuses et les personnes qui pouvaient nous sembler sympathiques ne le sont finalement peut être pas tant que ça...

    Tarifs : 7 € ; Renseignements et réservations par SMS au 0676489265

    Voici en avant-première la bande annonce de la pièce :


  • En famille, avec Génération Évasion, on est venu se faire grimer pour fêter Halloween

    Dimanche trente octobre après-midi, le comité emmené par la Présidente, Marie-Thérèse Ledrole et les administrateurs bénévoles de l’Association Génération Évasion n’ont pas failli à la tradition d’Halloween.

    Sauf que là, il n’était pas question de faire se déambuler les enfants dans les rues de la commune et de crier « un bonbon ou je te jette un sort ». C’est en effet dans la salle Dumont qu’avait lieu l’après récréatif qui a vite pris des allures de kermesse populaire.

    Des châteaux gonflables, des stands maquillages, de fabrication de masques et autres dessins et coloriages étaient pour le coup proposés. Et pour le plus grand plaisir des enfants, les maquilleuses avec leurs doigts de fées ont grimé en sorcières ou encore en monstres, araignées et autres vampires les bouts de choux. « Cet après-midi récréatif a pu avoir lieu grâce à notre Maire, Fabien Thiémé qui nous a prêté la salle Dumont, au nom des 70 familles présentes aujourd’hui, nous lui adressons nos remerciements » a tenu à préciser la Présidente.

    En cette veille de la Toussaint, les petits plats ont été mis dans les grands. Et il fallait les voir ces petits s’éclater dans les jeux gonflables et apprécier les crêpes, sucreries et autres gâteaux préparés par l’association.

     [11]


  • Bilan de fin de saison chez les Colombophiles de Marly

    À l’occasion de la Remise des Trophées des championnats de Colombophilie 2016, les passionnés du dressage des pigeons - membres de la Société Colombophile « L’Avenir de Marly » - se sont retrouvés à la Salle Oscar Carpentier ce samedi 29 octobre.

    Le Président Pierre VAUTHEROT, après les remerciements d’usage pour l’attribution de la subvention, a fait lecture des résultats en présence de M. le Maire, Fabien THIÉMÉ, d’Alain MAMOLO, Adjoint aux Associations, Jules CAILLARD, Adjoint à l’Enseignement et Francis BROUET, Conseiller délégué aux Petits Travaux.

    Après les traditionnelles photos souvenirs, la soirée s’est prolongée autour du verre de l’amitié et rendez-vous l’année prochaine pour la remise en jeu de ces titres !

    Le classement complet ici...


  • Article paru dans la Voix du Nord du 31 octobre 2016

    M. le Maire est intervenu à maintes reprises pour la réalisation de ces travaux et se félicité de l’avancée du projet.

    VDN 31 10 2016


  • En une de l’Observateur du Valenciennois du 28 octobre 2016


  • Inauguration du siège de la Mutuelle JUST de Valenciennes

    La Mutuelle JUST a inauguré ce jeudi 27 octobre son nouveau siège social avenue de Verdun à Valenciennes, dans les anciens locaux de la clinique Oudar. À cette occasion, Jean-Pierre PAPIN, né à Boulogne sur Mer et originaire du Valenciennois, a fait le déplacement pour couper le ruban officialisant ainsi l’ouverture de ce nouveau bâtiment. Pour la petite histoire, il était déjà venu sur Marly inaugurer un stade qui porte son son nom rue Roger Salengro.

    Parmi les invités présents sur le site, on pouvait reconnaître M. le Maire de Marly, Fabien THIÉMÉ, accompagné de Marie-Thérèse LEDRÔLE, Première Adjointe. Il a pu visiter les nouvelles installations et apprécier la qualité des aménagements réalisés.


  • Les Marlysiens récoltent enfin leur première fleur

    Huit ans après avoir entamé les démarches, Marly vient de se voir gratifier de sa première fleur du label Villes et villages fleuris. Derrière cette distinction, « bien plus qu’un simple fleurissement de la ville », insiste le service cadre de vie.

    L’heure est à la joie, mais pas question de se reposer sur leur première fleur tout juste acquise pour les espaces verts de la ville de Marly. Le label Villes et villages fleuris a rendu sa décision vendredi, après huit années d’efforts transversaux de la part des services techniques marlysiens et des élus pour accéder à ce gage de reconnaissance.

    « C’est le résultat des choix effectués en matière d’environnement et de cadre de vie », explique Betty Droisy, responsable du service cadre de vie. « Par exemple ça fait plusieurs années qu’on n’utilise plus de produits phytosanitaires pour les opérations de désherbage, alors que la loi ne l’interdit qu’à compter du 1er janvier 2017. On pratique le désherbage mécanique et manuel, ce qui implique de former les personnels. »

    Pas qu’une histoire de fleurs

    Efforts en matière de propreté et lutte contre les inciviités, mesures prises contre les pollutions visuelles comme les publicités : obtenir la première fleur du précieux label, ce n’est pas qu’une question de fleurissement. « Sur un budget, constant d’année en année, de 500 000 € pour l’entretien du cadre de vie, le fleurissement représente 25 000 € », précise Betty Droisy.

    Le jury du label Villes et villages fleuris repassera à Marly l’été prochain pour vérifier que la qualité du travail n’aura pas bougé. « C’est notre objectif : conserver ce qu’on vient de gagner. On commencera à rêver de deuxième, puis de troisième fleurs, plus tard. »

    En cela, ils pourraient être bien aidés par le projet de nouvelle voie entre la rue Jean Jaurès et le stade du Hainaut. Aménagement de double-voie pour les cyclistes, voie piétonnière, respect de la trame verte : déjà dans la manière dont elle est conçue, la nouvelle voie doit permettre d’améliorer le cadre de vie.

    « On songe aussi à recréer des piétonnements entre les différents quartiers de la ville. Puis, il y aura la construction d’un barrage sur la Rhonelle, dont la compensation écologique devrait permettre de venir enrichir la zone humide », explique Christian Hanquet, élu en charge des questions environnementales.

    Par Thomas EVRARD | Publié le 27/10/2016 dans la Voix du Nord


  • L’association de Quartier de La Briquette œuvre pour son quartier… : des maillots pour le club de foot !

    Ce mercredi 26 octobre 2016, l’Association de Quartier de La Briquette a remis au club de foot du quartier, l’US La Briquette, deux jeux de maillots pour ses équipes U11 et U13 ainsi que des ballons pour le plus grand bonheur des jeunes joueurs du club.

    Présidée par Jacqueline Lefebvre, l’association a décidé d’aider matériellement l’US La Briquette. Plus d’une trentaine de jeunes, âgés de 9 à 13 ans, fréquentent régulièrement l’école de football du club du président Kader Mimouni aussi, c’est donc tout naturellement que les membres de l’association ont décidé de l’aider.

    Et comme l’association de quartier c’est bien faire les choses, la remise des équipements s’est ponctuée par un gouter !


  • Suzanne Patte, doyenne de Marly a fêté ses 107 automnes aux Magnolias

    Compositions florales, gâteau d’anniversaire, bougies, chansons, convivialité, bonne humeur… il régnait, mardi 25 octobre 2016, une effervescence inhabituelle à la Maison de Retraite les Magnolias.

    « Pour les 107 ans de Suzanne Patte, on a préparé un programme particulier » Sabine Kolasa, donne le ton. « On a aussi demandé à Sandy Steven d’animer l’après-midi en chansons, vous pourrez apprécier sa jolie voix et danser si vous le voulez » poursuit l’animatrice de l’EHPAD.

    Aux côtés de son fils Albert, de Claudine sa belle-fille et de Jean-Loup son arrière-petit-fils de 18 ans, Suzanne est une femme comblée, il ne passe en effet pas une seule semaine sans que sa famille ne vienne lui rendre visite.

    Depuis le 9 décembre 2014, Suzanne coule des jours heureux aux Magnolias. « Lorsque nous avons fêté les 100 ans de Madame Patte j’ai rencontré une femme pleine d’humour. Elle est un amour de mamie » a remémoré Marie-Thérèse Hourez-Ledrole, 1ère Adjointe, qui représentait Monsieur le Maire, Fabien Thiémé. « Suzanne aime dire, je suis comme une vieille 2 chevaux, j’ai le klaxon qui ne va plus, les phares qui baissent, les pneus qui se dégonflent et le moteur des fait des ratés ».

    Et pourtant, du haut de ses 107 ans, Suzanne, la doyenne de Marly a une excellente mémoire, elle possède une forte personnalité et est toujours prête à raconter des anecdotes. Cerise sur le gâteau, la doyenne est une femme rigolote, elle aime manger des chocolats avant d’aller se coucher. C’est peut-être là le secret de cette longévité exemplaire.

    En tous les cas, lorsqu’est apparu le gâteau et que l’équipe et personnel soignant, les élus, l’animatrice et les résidents ont repris en cœur "Joyeux anniversaire Suzanne", émue la doyenne et avec des yeux pétillants la plus que centenaire a lâché. "C’est que du bonheur de vieillir dans ces conditions".


  • Paule Mouftier, résidente à l’EHPAD les Magnolias a fêté ses 102 ans

    Née le 21 octobre 1914 à Estreux, Paule Mouftier est résidente à la Maison de Retraite les Magnolias depuis le 17 novembre 2009, où elle a retrouvé une de ses cousines et une amie d’enfance.

    Veuve depuis 2005, régulièrement et plus précisément deux fois par semaine, elle reçoit la visite de son fils Jean ainsi que d’une de ses petites filles.

    Vendredi 21 octobre 2016, à la tête d’une délégation municipale, le Maire, Fabien Thiémé a tenu à souhaiter un bon et joyeux anniversaire à la deuxième doyenne de l’EHPAD.

    Accompagné de Virginie Melki-Tettini, adjointe chargée de la vie des quartiers, d’Hanna Sannelli, conseillère déléguée aux personnes âgées et de Francis Brouet, conseiller délégué aux petits travaux, ce fut l’occasion pour le 1er magistrat de retracer le parcours de Paule Mouftier en tant que comptable chez un notaire. « En ce jour symbolique nous avons tenu à vous offrir ces quelques fleurs, nous sommes également venus avec toute la compassion et la reconnaissance que nous devons à nos aînés » a notamment déclaré le Maire.

    Et outre un repas pris en famille, l’anniversaire de Paule s’est déroulé dans la bonne humeur et dans la sympathie, agrémenté du traditionnel gâteau et de deux animations musicales.

    L’accordéon en bandoulière en interprétant des airs d’hier et d’aujourd’hui, la jeune Inès Kebbab, âgée de 16 ans a démontré que la qualité n’attendait pas le nombre des années. Puis ce fût au tour de Samy Lorca d’interpréter durant tout l’après-midi un répertoire de chansons françaises et étrangères, allant de Dany Brillant, à Yves Montand, en passant par Mike Brant, Florent Pagny et autres Julio Iglesias, Luciano Pavarotti, Elvis Presley…


  • L’initiation au bumball a comblé les vingt-quatre jeunes du club ados

    Du 24 au 28 octobre, le club ados dirigé par Nadine Sudara a pris son envol pour une semaine non stop d’activités tous azimuts.

    Encadrés par Laurent Michel et Stéphane Chabé, les 24 ados de 12 à 17 ans, ont très apprécié cette semaine d’activité placée sous le signe des loisirs et autres activités sportives.

    Et outre des sorties dites classiques au Sattellium, lazer-game, bowling, ludothèque, cinéma le Gaumont, et une initiation au tir à l’arc, l’équipe d’encadrement a proposé une activité sportive pour le moins originale : le bumball. Ce sport collectif est en quelque sorte basé sur les règles du jeu du hand-ball, sauf que son originalité repose sur l’utilisation de zones auto agrippantes qui permet de « scratcher » la balle afin de la réceptionner autrement.

    Vêtus de chasubles de couleurs différentes pour constituer les équipes et munis de bandes auto agrippantes disposées sur la poitrine et le bas du dos et de ceintures placées sur les hanches, la balle de Bumball en mousse est recouverte d’un velcro pour se « scratcher ». Les joueurs ne pouvant pas réceptionner, ou intercepter la balle avec les mains. Elle devait être attrapée uniquement avec la poitrine ou le bas du dos. Et lorsque la balle tombe au sol, les joueurs ne pouvaient la ramasser qu’avec le velcro sur les reins.

    Et assurément durant l’initiation à ce sport encore trop méconnu, les jeunes se sont éclatés en se fendant dans de grands fous rires. Quand on le dit, au club ados, on n’a pas le temps de s’ennuyer !


  • L’entreprise Technigaz spécialisée dans le chauffage a emménagé dans ses nouveaux locaux

    Installés depuis 1999 chemin des Postes dans la zone artisanale des Dix Muids, les locaux de l’entreprise Technigaz, étaient au fil des ans devenus trop exigus. Afin de faire face à son développement Benoît Schill, a souhaité emménager dans un plus grand local.

    C’est chose faite depuis début septembre, et c’est le vendredi 13 octobre 2016 que le chef d’entreprise a procédé à l’inauguration de sa nouvelle implantation.

    Pour cette PME, spécialisée dans différents secteurs d’activités dont le chauffage (l’installation et l’entretien des chaudières gaz et fioul, le chauffage solaire et gaz, les pompes à chaleur) ; la plomberie (dépannage divers, installation de salle de bains, assainissement) ; la VMC (pose de ventilation simple ou double flux) ; la pose et l’entretien de climatiseur ; et enfin dans les colonnes de gaz, ce déménagement symbolise le signe du renouveau.

    Les 47 salariés, aujourd’hui installés dans des locaux plus fonctionnels, ont très vite trouvé leurs repères. Tout comme les clients qui n’hésitent pas à tarir d’éloges le dirigeant « pour cette nouvelle installation, la qualité des bureaux situés dans le prolongement du hall d’entrée » note avec satisfaction Benoît Schill. Afin de marquer le coup et mieux faire connaître son concept « basé sur l’entière satisfaction du client qu’il soit artisan, professionnel, bailleur social ou particulier, les produits que nous proposons sont 100% français » a rappelé le dirigeant de Technigaz-Valengreen.

    Présent à cette inauguration, Fabien Thiémé, Maire de Marly et Vice-président de Valenciennes Métropole, accompagné de Laurent Degallaix, Président de la CAVM, a tenu à souligner la vitalité économique dûe pour une large part au dynamisme des dirigeants des PME et autres artisans. « Je tiens à vous féliciter pour votre dynamisme et votre volonté de toujours vouloir aller de l’avant dans le but de satisfaire aussi bien vos collaborateurs que celui de vos clients » a notamment déclaré Fabien Thiémé.

    Signe de la reconnaissance envers les créateurs de l’entreprise qu’il dirige Benoît Schill a tenu à poser deux plaques inaugurales, une du nom de Gérard Rombeaux, fondateur de Technigaz, et l’autre en hommage à Alain Ghienne, qui en 2016 a racheté la société éponyme. « Par ce geste j’ai tenu à leur rendre hommage. Pour ma part, j’ai racheté 100 % des parts en 2013, et aujourd’hui je peux vous dire ma fierté de voir cette entreprise Valenciennoise à continuer de se développer » a concédé Benoît Schill devant un parterre de personnalités et ses collaborateurs.


Le Téléthon à Marly - édition 2016 - 30 ans, 30 associations, 30 heures !

Affiche Téléthon 2016

Demandez le programme !

Exposition photo sur le Grand Prix de Denain

Affiche-Expo-Photo-Grand-Prix-Denain-26nov2016
C’est bientôt la fête nationale des assistantes maternelles !

Affiche-A3-Fête-Assistante-Maternelles-3déc2016
Club Ados : dates d’inscription vacances de Noël 2016...

club ados_resultat_resultat

Voici les dates d’inscription du Club Ados :

- Vendredi 2 décembre 2016 : de 7h30 à 13h30 et de 13h30 à 17h00.
- Lundi 5 décembre 2016 : de 12h30 à 18h30.
- Mardi 6 décembre 2016 : de 13h30 à 16h30.
- Mercredi 7 décembre 2016 : de 13h30 à 16h30.

Les inscriptions ont lieu en Mairie au Salon d’honneur (1er étage).

Notre Marché de Noël 2016

Marché de Noël 2016 - Affiche A3

Découvrez le programme ici :

Concert le 16 décembre !

Concert Meridianu Affiche A3 web
LA QUALITÉ DE L’AIR MESURÉE SUR MARLY

FlyerLancement_V1
Demandes de subventions 2017

Disponibles directement sur notre site ci-après ou auprès du Service Associations en Mairie, les dossiers sont à retourner impérativement pour le 15 février 2017.

Dossier à remplir pour les subventions sportives :

Dossier à remplir pour les autres subventions :

Planning du Balayage Mécanisé - décembre 2016

Planning balayage mécanisé déc 2016
Travaux rue des Tulipes

MARLY Info Travaux Rue des Tulipes Octobre 2016
Ateliers de Création du Moulin… c’est la reprise !

com atelier dessin 2016

Reprise des ateliers de création dans le cadre du parcours « L’Art dans les quartiers, les quartiers vers l’Art », en partenariat avec le Printemps Culturel.

Vous avez entre 10 et 110 ans, vous aimez dessiner ?

Nous vous invitons à participer aux ateliers dessins autour de l’artiste Laurent Mascart.

Les ateliers sont gratuits.

Les séances auront lieu du 9 novembre au 14 décembre, le mercredi après-midi de 15h00 à 17h00, au 1er étage du Moulin, rue du père Kolbe, parc Jacques Brel à Marly (à côté de l’école de musique).

Renseignements et inscription auprès du service culturel, en mairie de Marly (place Gabriel Péri).

Attention nombre de places limité !

Ecole de Musique : les nouveaux horaires

Voici les nouveaux horaires du secrétariat de l’Ecole Municipale de Musique :

Ecoledemusique-e5e57

- Lundi : 14h30-18h

- Mardi : 14h30-18h

- Mercredi : 9h-11h et 14h-18h

- Jeudi : 14h30-18h

- Vendredi : 14h30-18h

Ecolo et rigolo, les jeux de la Ludothèque

P8190122

Mercredi 12 octobre, lors de l’atelier parents-enfants, la Ludothèque organise une animation autour de jeux de la marque Bioviva, qui seront testés à cette occasion. Il s’agit de jeux 100% fabriqués en France et éco-conçus.

Seront testés : « Défis nature des petits - Ferme » pour les tous petits ; « Défis nature - Europe » pour les plus de 7 ans et « Le jeu de l’environnement » à partir de 7 ans. D’autres jeux de la même marque seront aussi proposés.

Plus d’infos : www.bioviva.com

Marché de Noël : des places à prendre sous le chapiteau des métiers de bouche

Vous êtes commerçant ou artisan dans l’un des métiers de bouche suivants : charcuterie, foie gras, fromage, bière...

La Ville de Marly organise son Marché de Noël les 9, 10 et 11 décembre prochains, place Gabriel Péri, et il reste des places sous chapiteau (et quelques-unes en chalet).

Réponse souhaitée avant le 15 octobre.

Renseignements auprès du service Fêtes et Cérémonies : linda.salgueiro@marly.fr.

Planning des ateliers parents/enfants de la Ludothèque

Tous les mercredis de 14h à 17h, la Ludothèque propose des ateliers parents/enfants sur fond de jeux de société, tournois, etc. Une adhésion à la Ludothèque suffit pour y accéder. L’encadrement de l’activité est assuré par les animateurs de la structure.

PLANNING ANIMATION ATELIER PARENTS SEPT DEC 2016

BAFA : formation d’approfondissement

Renseignements auprès du Point Information Jeunesse (PIJ) de Marly :

03 27 28 12 26 ou pij@marly.fr

Formation BAFA

Inscription aux accueils de loisirs - Vacances de Toussaint et de Noël, et à la deuxième période des NAP

affiche inscription mairie et écoles (1)

RETROUVEZ ICI LA FICHE D’INSCRIPTION AUX ACM D’OCTOBRE

RETROUVEZ ICI LES PLANNINGS DES CENTRES DE LOISIRS POUR LES VACANCES D’OCTOBRE

Le MTM fait sa rentrée

Le Muay Thaï Marly (MTM) fait sa rentrée. Reprise des cours adultes ce mercredi 7 septembre (entraînements lundi et mercredi à 18h30, salle Louis Aragon - rue de Champagne à Marly) et des cours enfants le samedi 10 septembre (entraînements le samedi à 10h30 au même endroit).

Certificat médical, photo et cotisation à l’inscription.

Plus d’infos : 06.58.07.57.85 ou xerra.mtm@gmail.com (cours adultes) ou 06.60.94.32.12 (cours enfants).

Une marche pour les dépistages avec la CPAM

A l’occasion de la course des terrils, la CPAM organise une sensibilisation aux dépistages de divers types de cancers.

Course_Terrils

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - CMU

Info-CMU

Consulter le dépliant de demande d’aide :

Urbanisme : plus de renseignements sur le site de la CAVM

Le site internet de la Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole (CAVM) vient de se doter d’une nouvelle rubrique « Urbanisme ». Demandes d’autorisations, informations concernant le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et le projet de PLU intercommunal, vous y trouverez toutes les réponses à vous questions.

Plus d’infos : www.valenciennes-metropole.fr/urbanisme