Accueil du site

  • (Vidéo) Retour sur le Conseil municipal du 29 septembre 2016


  • Marly Mélodies ouvre son choeur (La Voix du Nord du 27/09/16)

    Marly Mélodies VDN 27 09 16

  • Basket : Marly terre d’accueil des équipes de poussins du Valenciennois

    Le tournoi de pré saison des équipes de poussins garçons de basket s’est déroulé samedi 24 septembre à Marly, dans les salles Dumont et Schuman, en présence de Virginie Melki-Tettini, adjointe, Francis Brouet, conseiller délégué, Emmanuelle Bouguerra et Stéphanie Soyez, toutes deux conseillères municipales et membres du club de basket de Marly.

    De l’avis de la majorité des observateurs, c’était un bon tournoi de sélection avec des matches relevés en sportivité et en qualité. C’est en effet sous le regard attentif et averti de Marc Lefievre, que les jeunes pousses avaient à faire valoir leur talent pour se faire repérer.

    « Les rencontres de ce soir ont pour objectif de détecter les meilleurs jeunes joueurs masculins » explique le responsable technique du district Valenciennois de basket. « En ce moment, le même tournoi réservé à dix-huit équipes féminines se déroule dans la commune de Quiévrechain ».

    A Marly, 35 équipes étaient venues de tout l’arrondissement d’Hautmont, à Trith-Saint-Léger, Beuvrages, Condé, Hornaing, en passant par Hérin, Haulchin, Ferrières, Thiant, Escaudain, Brillon pour terminer par Raismes, Saint-Saulve, Douchy, Aulnoy-lez-Valenciennes et, bien sûr, Marly.

    Les rencontres ont débuté à 13h, pour se prolonger très tard dans la soirée.

    Le district de basket de retour à Marly lundi 26 septembre

    Lundi 26 septembre, les dirigeants des clubs présents le samedi soir, dont Patrice Moueza, vice-président, représentant le club de basket de Marly, se sont de nouveau rencontrés à Marly, pour connaître la répartition des poules par niveau de jeu des basketteurs du district Valenciennois, répartis en trois niveaux : l’élite ; l’excellence et promotion.

    En introduction de la réunion, Dominique Bilot a remercié les élus. « Par votre présence nombreuse, vous nous faites honneur et prouvez que vous attachez beaucoup d’importance au basket, c’est encourageant pour nous dirigeants » a lancé la présidente du district valenciennois.

    Retenu par d’autres obligations, M. le Maire, Fabien Thiémé, était représenté par Jules Caillard. « Avec mes collègues du conseil municipal nous sommes heureux d’accueillir ici, à la salle des fêtes, les 35 clubs du Valenciennois » a introduit l’adjoint au maire chargé de l’enseignement. L’élu est revenu sur l’engouement des jeunes pour le basket, tout en félicitant « les responsables et représentants des clubs pour l’intérêt qu’ils portent au développement du basket et à ses effets bénéfiques pour la jeunesse ».


  • La messe eucharistique de rentrée plein air a rassemblé de nombreux chrétiens

    Dimanche 25 septembre, la messe de plein air a été dite dans le site bucolique du parc « Jacques Brel » près du Moulin souverain.

    Cet office religieux est devenu au fil du temps un rendez-vous incontournable de la communauté religieuse de la paroisse Saint Eloi de la Rhônelle. Et cette année encore, les paroissiens venus d’Aulnoy-lez-Valenciennes, de Trith-Saint-Léger, de Marly centre, des Floralies et de la Briquette et d’autres communes ont répondu nombreux à l’invitation des prêtes Pierre-Marie Verhegge et de Frédéric Loyez.

    Accompagnés dans leur office eucharistique par les diacres Michel Bornat, Jacques Boucly et Michel Chombard, c’est également en présence de Virginie Melki-Tettini et Ritas Cannas, adjointes, Yves Floquet et Christian Chatelain, conseillers délégués, Elisabeth Van-Acker et Emmanuelle Bouguerra, conseillères municipales, représentant Monsieur le Maire, Fabien Thiémé, que la messe s’est déroulée sous un doux soleil.

    « Nous tenons à remercier la Ville de Marly pour la logistique, ainsi que les paroissiens qui, de bonne heure ce matin, sont venus préparer cet office religieux dans ce bel espace pour vous accueillir dignement » a félicité Pierre-Marie Verhegge.

     [1]


  • La rentrée littéraire du café du même nom

    Le temps de poser les livres et de souffler un peu afin de profiter de vacances bien méritées, ACCES (Association Culturelle Conviviale d’Ecoute et de Solidarité) a fait sa rentrée littéraire le 24 septembre dernier, dans le cadre d’un café du même nom.

    La tradition est désormais bien ancrée : c’est au restaurant « Les Forges » tenu par Eric Cordonnier qu’a eu lieu, en présence d’une cinquantaine de passionnés de lecture, la rencontre. Lucie Chatelain, initiatrice et animatrice des cafés littéraires d’ACCES, a dressé un rapide inventaire des nouveautés de la rentrée littéraire : « La fille de Brooklin » de Guillaume Musso ; « Le temps est assassin » de Michel Bussi ; « Désolée je suis attendue » d’Agnès Martin-Lugan ; « On le regrettera plus tard » d’Agnès Ledig et, enfin, « A l’orée du verger » de Tracy Chevalier.

    Passée la présentation des livres, la maîtresse de cérémonie a rappelé le programme des prochains mois : samedi 5 novembre, rencontre avec Gilles Warembourg, auteur de « Monsieur Georges » ; en décembre, goûter littéraire proposé par Eric Cordonnier ; en janvier, le Printemps des poètes sera en avance et coïncidera avec la Semaine de la langue française...

    L’évènement exceptionnel aura lieu le vendredi 9 juin à 18h30 à l’Avant-Scène, restaurant du Phénix, scène nationale de Valenciennes. Autour du roman d’Eric Reinhart, « L’amour et les forêts » - « et, on l’espère, en présence son auteur, nous rencontrerons ce grand écrivain avant d’aller assister à 20h au spectacle du même nom dont l’une des interprètes est Isabelle Adjani. C’est un rendez-vous à ne pas manquer » a vivement conseillé Lucie Chatelain.


  • MARLY : Une fuite d’eau provoque un affaissement de la chaussée

    La Voix du Nord du 28/09/16

    « La rue Roger-Salengro, qui mène au cimetière et au stade Papin, est partiellement coupée à la circulation depuis mardi soir. Vers 21 heures, la chaussée s’est subitement affaissée dans un secteur où les galeries souterraines sont légions. Mais c’est bien une fuite d’eau qui semble être à l’origine du sinistre.

    Il était un peu plus de 21 heures, ce mardi, lorsque des habitants de la rue Roger-Salengro se sont rendu compte qu’une portion de leur chaussée était en train de s’affaisser. Sitôt l’alerte donnée, un fourgon du centre d’incendie et de secours de Valenciennes ainsi que des représentants de la ville se sont immédiatement transportés sur place. Par sécurité, les habitants des deux maisons les plus proches ont été évacués et relogés auprès de proches tandis qu’un périmètre de sécurité était établi tout autour de la zone à risque.

    Une fuite sur une canalisation souterraine

    Ce mercredi matin, les services techniques étaient à pied d’œuvre, aux côtés d’experts afin de faire toute la lumière sur les causes de cet affaissement brutal de la chaussée. Au vu des premières constatations, c’est une fuite sur une canalisation souterraine qui serait à l’origine du sinistre. « C’est un problème qui se rapporte au SIAV (Syndicat intercommunal d’assainissement de Valenciennes), précisait le maire de Marly Fabien Thiémé ce mercredi après-midi. La présidente, Véronique Dupire, a dépêché tous ses services sur place. Ils sont en train de creuser la chaussée et d’examiner la situation » afin que la rue puisse être rouverte au plus vite.

    « ça n’a rien à voir »

    Tandis que des agents étaient en train de délimiter la zone affaissée à l’aide d’une bombe, un riverain nous invite à le suivre jusqu’à son jardin, à quelques encablures seulement de là. Au pied de sa terrasse, un impressionnant trou de plus de deux mètres de profondeur qui s’est formé, voilà six mois. La faute, non à une fuite d’eau cette fois-ci, mais à l’ effondrement d’une galerie souterraine. Une situation qui n’a « rien à voir avec le problème de la chaussée, insiste Fabien Thiémé. La mairie est aux côtés des riverains. La situation est en train d’être examinée pour bien définir les responsabilités de chacun. Mais cela relève surtout d’un problème de compétence relatif à l’État ». »

    M. le Maire, Fabien Thiémé, remercie vivement le personnel municipal pour la rapidité de son intervention, ainsi que son efficacité.

    Mardi soir, en effet, les habitants de la rue Salengro ont pu compter sur la mobilisation du Directeur Général des Services de la Ville de Marly, Arnaud Bavay, présent aux côtés de l’adjoint aux Travaux, Bernard Evrard, avec le Directeur des Services Techniques, Jean-Pierre Van Heddegem, son adjointe, Anne-Sophie Taillandier, et la Police Municipale.


  • Ordre du jour du Conseil municipal du 29 septembre 2016

    1. Sollicitation de la protection fonctionnelle

    2. Vente de biens communaux

    3. Demande d’affiliation volontaire du Syndicat Mixte du SAGE de l’Escaut au Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord

    4. Convention Etablissement Public Fonction (EPF) « Marly – La Rhonelle – Centre-ville » du 19 novembre 2009 – Rachat de terrains à l’EPF

    5. Convention de servitude avec ENEDIS (ERDF) pour l’installation d’un poste de transformation Avenue Henri Barbusse (parcelle A 2573)

    6. Transfert d’office dans le domaine public communal du Pavé de Marle

    7. Contrat de Ville 2015-2020 – Convention locale d’utilisation de l’abattement de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB)

    8. Délibération instituant le régime indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions, de l’Expertise et de l’Engagement Professionnel (RIFSEEP) – MODIFICATION

    9. Subvention exceptionnelle 2016 – Association Le Printemps Culturel du Valenciennois

    ANNEXE : BILAN SOCIAL 2015

    Les dossiers préparatoires sont consultables en Mairie aux heures d’ouverture.

    La presse en parle

    A lire aussi dans La Voix du Nord 28/09/16 : http://www.lavoixdunord.fr/50658/article/2016-09-27/le-maire-fabien-thieme-de-retour-pour-presider-le-conseil


  • Opération « Nettoyons la nature » des collégiens : mais à quoi servent donc les poubelles ?

    Une action de sensibilisation « Nettoyons la nature » a eu lieu vendredi 23 septembre au départ du collège Alphonse Terroir.

    Initié par David Cazé, directeur adjoint de la section SEGPA de l’établissement, accompagné dans sa démarche éducative pédagogique par Julie Demenois et Sandrine Codron, professeurs de SVT, Laurence Lièvre, professeur SEGPA, et encadrés par des professeurs 131 élèves de 6ème dûment équipés ont troqué leurs livres et cahiers pour une opération de grande envergure.

    Habillés de chasubles et munis de gants et autres grands sacs poubelles, trois classes ont, tour à tour, ratissé leur secteur et ramassé une multitude de déchets, allant du petit morceau de papier aux bouteilles plastique, en passant par des canettes vides.

    Labellisé établissement E3D, le collège Alphonse Terroir est engagé dans une démarche de développement durable. A l’interne le collège, mène en effet de nombreuses actions visant à sensibiliser au respect de la planète et à la protection de l’environnement.

    Devant l’entrée, des containers ont été installés pour recueillir les piles usagées, les bouchons bleus des bouteilles de lait, les cartouches d’encre des imprimantes, les bouchons des canettes en ferraille et les récipients de blanc correcteur d’orthographe.

    Toute l’année les collégiens participent donc activement au recyclage et apprennent au quotidien les gestes de l’éco-citoyenneté.

    A l’issue de la collecte, 46,2 kg de détritus en tous genres ont été ramassés. « Il est tout de même dommage de constater que certaines personnes peu respectueuses de l’environnement ne savent pas encore à quoi servent les poubelles », ont commenté beaucoup de jeunes.

     [2]


  • ALSTOM : Exigeons le maintien du site de Belfort et de tous les emplois

    Un communiqué de

    Fabien THIEME

    Maire de Marly

    Vice-Président de Valenciennes Métropole

    « Outre la menace qui pèse sur la fermeture du site d’Alstom à Belfort qui touche 400 personnes dans un secteur déjà durement sinistré par le chômage et la désindustrialisation, des menaces pèsent sur le site de Petite-Forêt mais aussi des craintes pour le groupe Bombardier à Crespin.

    En effet, on parle aujourd’hui de chômage partiel à Petite-Forêt.

    Alors qu’Alstom vient de décrocher le TGV de la côte est des Etats-Unis, on apprend que l’assemblage se fera à l’étranger et ainsi aux USA. Alors que l’industrie ferroviaire est en plein boum mondial et européen et qu’Alstom en est le 3ème secteur mondial avec un confortable carnet de commandes, on menace de fermer Alstom à Belfort ; on annonce du chômage partiel à Petite-Forêt et à coté de cela on apprend qu’en Pologne le site tourne 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

    L’avenir du groupe sera discuté demain mardi 27 septembre à l’Assemblée Nationale. L’Etat détient 20 % des droits de vote au conseil d’administration du groupe ferroviaire ; en conséquence il a le devoir de le sauver.

    En France, nous avons un savoir faire dans la matière qui est reconnu. Avec ces productions qui partent à l’étranger, nous risquons de perdre un savoir faire accumulé au fils du temps.

    Ne laissons pas faire. Exigeons l’arrêt des délocalisations et le maintien de tous les emplois.

    Renouons avec une grande ambition industrielle au service de tous !

    Produire français : tel est notre objectif ! »


  • Christophe Tanche de retour des JO

    M. le Maire, Fabien Thiémé, félicite le Marlysien Christophe Tanche pour sa récente participation aux Jeux Paralympiques de Rio.

    Christophe Tanche


  • Nouvelle étape dans la rénovation urbaine de la Briquette, avec la signature du protocole de préfiguration NPNRU

    Ce lundi 26 septembre avait lieu, dans les salons d’honneur de la Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole (CAVM), la signature du protocole de préfiguration NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain).

    Cette signature, à laquelle a pris part M. le Maire, Fabien Thiémé, présent aux côtés des autres maires des territoires concernés, s’est déroulée en présence de :

    - Laurent Degallaix, député et maire de Valenciennes, président de Valenciennes Métropole ;
    - Valérié Létard, 1re vice-présidente de la Région Hauts-de-France ;
    - Béatrice Descamps, conseillère départementale du Nord ;
    - Aymeric Robin, maire de Raismes et vice-président de La Porte du Hainaut ;
    - Blanche Guillemot, directrice générale de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) ;
    - Nicolas Grivel, directeur général de l’ANRU (Agence Nationale de Rénovation urbaine) ;
    - et de la préfète déléguée pour l’Egalité des chances, Sophie Elizéon.

    Remarquable par le nombre de partenaires qu’il implique, ce Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain permettra, à l’horizon 2025-2027, la rénovation de 200 quartiers sur le territoire national.

    Au niveau local, outre le quartier de la Chasse Royale à Valenciennes, reconnu d’intérêt national, le quartier de la Briquette a quant à lui été retenu au titre de la programmation d’intérêt régional, avec la Bleuse Borne à Anzin et Chanteclerc Le Coq à Condé-sur-l’Escaut.

    M. le Maire n’a d’ailleurs pas manqué de saluer Hugues Renaut, ancien directeur des services techniques de la Ville de Marly, présent à cette signature et qui fut, en son temps, le pilote des pré-études qui nous amènent aujourd’hui à être optimistes quant au devenir du quartier de la Briquette.

    Le NPNRU se distingue par divers aspects du premier programme ANRU (2003-2015) :

    - transversalité du portage des projets, qui devront notamment s’intégrer dans les politiques mises en place à l’échelle des agglomérations ;

    - implication des habitants des quartiers concernés par le NPNRU dans toutes les phases du programme ;

    - développement de la mixité sociale dans ces mêmes quartiers, où l’accent sera mis, outre sur l’habitat, sur l’activité économique à travers l’accompagnement des investisseurs.

    M. le Maire se réjouit de cette nouvelle étape importante dans la transformation urbaine du quartier de la Briquette, au bénéfice de ses habitants et de l’ensemble des Marlysiennes et des Marlysiens.


  • Un seul banquet des aînés le 9 octobre ! Attention, les inscriptions ont débuté ce mardi 20 septembre !

    Cette année, la Municipalité a décidé de revisiter la formule du banquet des aînés en ne proposant plus qu’une date au lieu des traditionnels trois rendez-vous d’octobre.

    C’est donc le dimanche 9 octobre, de 12h à 19h, que se déroulera l’événement. L’an dernier, plus de mille convives avaient assisté à ces banquets, sans compter les 300 repas portés au domicile des aînés. Pour accueillir autant d’invités en une seule fois, cette année, le choix des organisateurs s’est porté sur la salle Dumont (Stade Denayer, rue Gilles Fabry).

    L’animation musicale sera assurée par l’orchestre Pacifik et les seniors auront tout le loisir de s’adonner à la danse sur le parquet de la vaste salle de sport. Le banquet aura en outre pour thème « Le voyage », avec comme il est de coutume une décoration à l’avenant et un menu qui promet d’être dépaysant.

    Inscriptions au service Seniors (CCAS) du mardi 20 au vendredi 23 septembre de 9h à 11h30 et de 14h à 17h. Portage à domicile le samedi 15 octobre.


  • Développement du partenariat avec les Centres sociaux de Marly

    Le 6 septembre dernier, a eu lieu en marie la signature officielle de la convention de coopération pluriannuelle et pluri-partenariale pour la reconnaissance partagée des projets des centres sociaux de la Briquette et des Floralies.

    Fabien Thiémé, Maire de Marly, et Cécile Rogez, présidente de l’association des centres sociaux et socioculturels du Valenciennois, accompagnés d’Alain Mamolo, adjoint, Jean-Pierre Guilbert, référent Politique de la Ville, Germain Wandji et Bertrand Guinet, respectivement directeurs du centre des Floralies et de la Briquette, des représentants de la CAF du Nord et du Département, participaient à cette importante réunion.

    En paraphant la convention, les signataires se sont engagés sur les objectifs suivants : consolider le projet social ; faciliter les modalités de coopération entre les différents acteurs ; mener une évaluation des impacts des projets sociaux portés par les centres sociaux à l’échelle de la commune ; poursuivre les efforts de mutualisation et notamment les articulations complémentaires entre les projets et les politiques publiques.

    « Cette convention a pour finalité le développement des liens sociaux, la cohésion sur le territoire, la prise de responsabilité et le développement de la citoyenneté », a insisté le maire. « La volonté est d’accompagner les habitants et de les aider à développer leur pouvoir d’agir, afin qu’ils puissent améliorer leur environnement et leur parcours de vie ».

    Ce nouvel acte consolide donc le partenariat engagé depuis plusieurs années et réaffirme la volonté de poursuivre et d’amplifier les actions menées, tant par le CCAS, les services Enfance/Jeunesse, Logements, Seniors... de la ville. « Marly poursuit sa politique d’action dynamique, qui s’articule autour des grands axes du Contrat de Ville. Pour ce faire, nous nous appuyons sur l’aide de partenaires et en particulier sur les deux centres sociaux de la Briquette et des Floralies. Notre but est d’améliorer la vie des familles en leur offrant une offre adaptée aux enjeux », a conclu Fabien Thiémé.


  • Coups de feu et véhicules incendiés cette nuit, à l’aire d’accueil des gens du voyage

    Un règlement de comptes entre deux familles des gens du voyage est à l’origine de l’embrasement – au propre comme au figuré – de l’aire d’accueil située route de Préseau à Marly, dans la nuit de mercredi à jeudi.

    Des coups de feu ont été échangés (un homme a été blessé au poumon par une décharge de chevrotines) et neuf véhicules – cinq voitures, trois caravanes et un fourgon – ont été incendiés. « On a frôle le drame. Il faut féliciter les pompiers et la police, qui ont travaillé dans des conditions difficiles », salue M. le Maire, Fabien Thiémé.

    Prévenu au milieu de la nuit par les services de secours, le premier magistrat a aussitôt saisi son adjoint, M. Didier Cayez, qui l’a représenté sur le terrain tout au long de cette nuit d’échauffourées. Les services municipaux ont également été mobilisés : aux côtés d’Arnaud Bavay, directeur général des services, l’on retrouvait en effet le directeur des services techniques, Jean-Pierre Van Heddegem, le directeur adjoint des Espaces Verts, Sylvain Bourgeois, l’agent d’astreinte, Marc Wilczek et le responsable de la police municipale de Marly, Christophe Blanchard.

    Les services de la Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole (CAVM), qui gère les aires d’accueil des gens du voyage de son territoire, ont aussi été sollicités. Ce sont eux qui ont ouvert les barrières vers 7h30, ce jeudi matin, permettant l’évacuation d’une partie du campement.

    M. le Maire renouvelle ses félicitations et ses remerciements à l’ensemble des services municipaux, aux pompiers et à la police nationale, qui ont œuvré de concert pour porter secours aux victimes et rétablir l’ordre dans le campement.


  • Francis Poirier quitte le Nord pour la Lozère

    Directeur adjoint d’ENEDIS (ex-ERDF), élu à la Ville de Marly, Francis Poirier quitte le Nord pour la Lozère, où il occupera un poste d’adjoint au directeur régional.

    Dernièrement, une manifestation de sympathie était organisée en mairie d’Anzin pour saluer cette promotion.

    La cérémonie s’est notamment déroulée en présence de Pierre-Michel Bernard, maire d’Anzin et représentant du SIDEGAV (Syndicat Intercommunal de Distribution d’Energie Electrique et de Gaz dans l’arrondissement de Valenciennes), de Mathias Povse, directeur régional d’ENEDIS, et d’élus du Valenciennois.

    Pour Marly, M. le Maire, Fabien Thiémé, était entouré de Bernard Evrard, adjoint aux Travaux, et Gilda Massart, conseillère municipale, par ailleurs agent à la direction territorial d’ENEDIS.

    Tous ont vanté l’attachement de Francis Poirier à défendre l’intérêt de l’entreprise, sa force de négociation, ses talents de facilitateur et, surtout, son engagement pour le territoire et ses collectivités.

    M. le Maire a ensuite remis un coffret de livres sur les deux Prix de Rome de Marly : Alphonse Terroir et Jules-Henri Lengrand.


  • Masseur-Kinésithérapeute : une nouvelle enseigne sur Marly

    Rencontre avec Coralie MAYÉ

    Installée depuis mars 2016 sur Marly, avec sa collègue Pauline POSLUSZNY, Coralie exerce la profession de kinésithérapeute depuis 3 ans ½.

    Originaire du Pas de Calais, elle a effectué ses études à la Haute École Provinciale du Hainaut à Tournai en Belgique. Son diplôme en poche, elle a ensuite assuré plusieurs remplacements dans les secteurs de l’Avesnois et du Valenciennois et notamment au Centre de Rééducation La Rougeville à Saint Saulve. Mais l’idée de monter sa propre entreprise commençait à lui titiller sérieusement.

    Quand l’opportunité s’est présentée, elle n’hésita pas une seconde et décida de franchir le pas pour se lancer dans le libéral et devenir indépendante. Sa spécialité : l’orthopédie et la rééducation du périnée. Facilement accessible, son cabinet est idéalement placé au rez-de-chaussée avec un parking juste en face.

    Si vous souhaitez prendre rendez-vous, voici les coordonnées complètes :

    Zone des dix Muids, 1 rue Blaise Pascal

    Tél : 06 08 53 92 43 ou 06 29 93 77 93

    ou réserver directement en ligne un RDV sur : www.doctolib.fr


  • Au-delà de ma voix : le récital de Laurence Morel a conquis l’auditoire

    Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, l’adjointe à la culture Laurence Morel, par ailleurs chanteuse lyrique, a offert de jolis moments vocaux en l’église Saint Jacques. Elle était accompagnée de Bernard Maerten au piano.

    Laurence Morel chante depuis l’âge de 7 ans. A 17 ans, elle chante en solo sous la houlette d’un chef de chœur : la révélation, qui l’amène à prendre des cours de chants, d’abord sur Anzin avec Pierre Moreau, puis au conservatoire de Roubaix avec Serge Wilfaert. Lauréate du prix de la Schola Canturum de Paris en 2000, Laurence a été rassurée sur ses capacités à chanter.

    Rassurée, car en 1995 suite à un choc émotionnel, elle avait perdu la voix pendant plus d’un an. C’est à ce moment que la maman de trois enfants a découvert la psychophonie, procédé de thérapie individuelle qui utilise les sons pour éradiquer les maux. Sa passion, Laurence la vit de tout son cœur, avec la particularité qu’elle chante sans micro ni bande-son, son plaisir étant d’envoyer « une pluie de sons en direct sur les personnes ».

    Son répertoire va des années 1930 à nos jours et contient également des opéras. Elle y puise sa dose de bonheur, lorsque les auditeurs réagissent avec émotion en pleurant et en riant. Et dimanche 18 septembre, en l’église Saint-Jacques pleine à craquer, et en présence de Virginie Melki-Tettini, adjointe, Francis Brouet, conseiller délégué, Emmanuelle Bouguerra, Anna Sanelli, Elisabeth Vanacker et Françoise Legros, conseillères municipales, représentant M. le Maire, Laurence Morel a, une fois de plus, partagé sa passion et fait vibrer les coeurs.

    Saisis par une émotion faite de larmes, de frissons et de joie, les mélomanes ont vibré à l’unisson et ont repris le refrain de « La vie en rose », mais une version lyrique à couper le souffle. Puis sur le « Tea for two » immortalisé par « La Grande Vadrouille », les messieurs ont sifflé l’air et les dames ont donné du « la la la ». Laurence a ensuite invité Thibaut Faëse et Thérèse, musicienne et amie d’enfance, à partager quelques titres riches en émotion.

    Au terme de cette heure et demi de pur bonheur, agrémentée à deux reprises d’une standing ovation, les mélomanes ont longuement applaudi quand Virginie Melki-Tettini a exprimé l’émotion que Laurence procure au public : « Laurence de votre voix, vous avez fait tourner tous les moulins de nos cœurs », a apprécié l’élue.


  • Assemblée générale d’ACCES : la culture au coeur des préoccupations

    L’assemblée générale de l’Association Culturelle Convivialité d’Ecoute et de Solidarité (ACCES) s’est tenue samedi 17 septembre, dans la maison des associations, en présence notamment de l’adjoint aux Finances Didier Cayez, qui représentait M. le Maire.

    Le président d’ACCES, Christian Chatelain, a rappelé les deux principales initiatives qui ont ponctué l’année : les café littéraires, « qui rencontrent toujours un vif succès ; les amateurs de littératures apprécient de venir partager leur passion » ; et la messe en rouchi dite par l’Abbé Frédéric Loyer, « dont la totalité des bénéfices, soit la somme de 677 €, a été reversée à l’opération « Heureux avec eux » de La Voix du Nord ».

    Lucie Chatelain, animatrice des cafés littéraires, a fait un rappel des écrivains venus présenter et disserter sur leur ouvrage : Josée Dubois, avec son premier roman « Les princesses ne sont plus ce qu’elles étaient », Jean-Pïerre Fusier (« Heure d’hiver ») et Françoise Tourneur (« Au bras de fer ». A l’occasion du Printemps des Poètes, « nous avons rencontré huit poètes anonymes », a encore précisé la présidente.

    Le 4 juin, la saison s’est terminée avec l’invitée d’honneur Carole Leclercq, « venue parler de “Ce qui ne nous tue pas”. Ces cafés littéraires, a souligné Lucie Chatelain, ont lieu au restaurant Les Forges, et je profite de l’occasion pour en remercier le patron, Eric Cordonnier, et son cuisinier, Fabien ». Lucie a ensuite détaillé les prochains rendez-vous et notamment le café littéraire du 24 septembre, la rencontre avec Gilles Warembourg le 5 novembre, le Printemps des Poètes en mars 2017 et, enfin, l’événement exceptionnel qui marquera sans nul doute cette nouvelle saison.

    « Le vendredi 9 juin à 18h30 au restaurant l’Avant-Scène du Phénix, nous devrions rencontrer Eric Reinhardt, auteur du roman « L’Amour des forêts », puis nous assisterons au spectacle du même nom. C’est un partenariat qui permettra aux lecteurs d’ACCES de bénéficier d’un tarif privilégié pour ce spectacle, dont l’une des interprètes est Isabelle Adjani ».

    La réunion s’est terminée par le renouvellement du du conseil d’administration qui ensuite procédé au partage des responsabilités. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, Christian Chatelain a été réélu président ; il sera secondé dans sa tâche par Bruno Carrez, qui accède à la vice-présidence. Isabelle Floquet a cédé sa place de secrétaire à Françoise Legros, quant au trésorier Jules Caillard, il continuera de gérer les comptes de l’ACCES.

     [3]


  • Challenge Robert Leroux : Victoire des basketteurs de l’équipe Marlysienne

    Samedi 17 septembre, se déroulait à la salle Dumont le challenge Robert Leroux de basket. Les basketteurs locaux, issus du club présidé par Daniel Manche, recevaient l’équipe de Croix Olympique.

    Et c’est en présence de Virginie Melki-Tettini, adjointe, d’Emmanuelle Bouguerra, conseillère municipale, et de Stéphanie Soyez, à la fois conseillère municipale et membre Basket Club de Marly, représentant Monsieur le Maire, Fabien Thiémé, que s’est déroulée la compétition.

    Après avoir mené le premier quart-temps, les seniors du BCM ont peiné un peu au 2ème quart-temps ; à la mi-temps l’équipe de Croix menait 33 à 43. La pause a permis aux basketteurs de Marly de souffler un peu, ils ont alors enchaîné les paniers et ont eu une excellente défense pendant le 3ème quart-temps. Tous ces efforts ont permis de finir la période avec un point d’écart seulement (53-54).

    Portés par un public très présent, les seniors ont attaqué tout de suite en début de 4ème quart-temps avec un joli 3 points et 2 paniers à 2 points dès les 30 premières secondes ! Une bonne attaque et une excellente défense ont été les maîtres mots de cette dernière période, les paniers se sont enchainés, à 5 minutes de la fin du match le score était de 66 à 56.

    Les joueurs de Croix n’ont pas réussi à arrêter la machine, à la dernière seconde le CTC-BCM a marqué un 3 points suivi d’un lancer franc suite à une nouvelle faute de Croix ! Au coup de sifflet final le score était de 76-65. Le match retour aura lieu samedi 24 septembre à Croix à 20h30.

     [4]


  • Concours des maisons fleuries : 33 mains vertes primées pour leur qualité florale

    Vendredi 16 septembre, les participants au concours municipal des maisons fleuries étaient conviés à la remise des récompenses, dans une salle des fêtes magnifiquement décorée par les agents du service Espaces Verts. Avant la remise des prix, Didier Cayez, adjoint, entouré de nombreux élus, représentant Monsieur le Maire, a donné des nouvelles rassurantes de l’état de santé du premier magistrat.

    « Suite à l’agression dont il a été victime, dernièrement, M. le Maire, toujours très choqué, a fait, jeudi dernier, une chute de tension nécessitant l’intervention des services de secours et son transport au centre hospitalier de Valenciennes. Il en est sorti dans la soirée, mais son état de santé nécessite du repos. Il sera donc en convalescence une quinzaine de jours. Nous lui adressons nos vœux de prompt rétablissement et tenons à l’assurer de notre totale sympathie » a précisé l’adjoint aux finances.

    Puis la responsable du service Espaces Verts, Betty Droisy, accompagnée de son adjoint, Sylvain Bourgeois, a rappelé que « le concours des maisons fleuries a pour but d’encourager une démarche d’embellissement de la commune ». La directrice est revenue sur l’amélioration du fleurissement communal, les thématiques de couleurs, la création artistique, la gestion écologique des espaces « à travers des plantes vivaces, des graminées, des paillages naturels, le recyclage de nos déchets ».

    Depuis plusieurs années la ville participe au concours des Villes et Villages Fleuris, obtenant dès la première année d’un prix d’encouragement. Les mentions se sont ensuite succédé, jusqu’au prix d’Excellence, « sans oublier le prix Chlorovilles dans le cadre d’actions environnementales ». Désormais, la commune brigue la première fleur. « Ce label viendrait récompenser nos efforts constants pour embellir et mettre en valeur le patrimoine végétal et architectural ».

    La cérémonie a également été ponctuée par l’intervention d’une représentante de l’association « Marly ma petite planète », Nathalie Carlier, venue parler des ruchers de la ville ; Mme Carlier a rappelé que Marly comptait sur son territoire cinq ruches et un apiculteur. « Je vous invite d’ailleurs à parrainer une ruche, car si les abeilles disparaissent, la vie sur terre disparaîtra aussi ».

    Avant de procéder à la remise des récompenses, Jérôme Léman, adjoint au Cadre de vie, a insisté sur les efforts des habitants dans l’embellissement et le fleurissement. « C’est une tradition forte que nous soutenons et encourageons ». Revenant sur les critères de notation, l’élu a rappelé que le jury était particulièrement attentif à la diversité dans le choix des végétaux, l’entretien des jardins, l’originalité et l’harmonie des formes et des couleurs.

    « Il a été très difficile pour le jury de faire un choix devant tant de beauté florale », a concédé Jérôme Léman. Finalement, chaque participant a reçu en récompense un panier de légumes provenant de l’association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) ; les trois premiers de chaque catégorie se sont aussi vus offrir une jolie composition florale. Une mention particulière a été adressée à Thérèse Quick, âgée de 88 ans, et à Roger Marchand, 86 ans.

     [5]


  • Démarchage commercial : pas au nom de la Ville

    Des opérateurs privés de type ENGIE (fournisseur gaz et électricité) procèdent actuellement au démarchage des habitants de la commune.

    Rappelons que ces entreprises interviennent à des fins commerciales et ne sont en aucun cas mandatées par la Ville de Marly.

    Photo d’illustration


  • Des nouvelles de M. le Maire, Fabien THIÉMÉ

    Suite à l’agression dont il y a été victime le lundi 5 septembre dernier, Monsieur le Maire de Marly, Fabien THIÉMÉ, a été frappé, ce jeudi 15 septembre, d’une chute de tension nécessitant l’intervention des services de secours et son transport au Centre Hospitalier de Valenciennes.

    Il est sorti dans la soirée. Son état de santé nécessite cependant beaucoup de repos.


  • M. le Maire interviewé ce lundi 12 septembre par France 3 au sujet des allocataires du RSA sanctionnés par le Département du Nord pour n’avoir pas (...)


  • L’agresseur de Fabien Thiémé condamné à de la prison ferme

    VA-INFOS.FR du 9 septembre 2016

    En comparution immédiate, l’agresseur de Fabien Thiémé a été condamné à une peine de 7 mois de prison ferme par le TGI de Valenciennes. Sa femme ; également en comparution immédiate, a été condamnée à des TIG (Travail d’intérêt Général).

    Retour sur l’agression de Fabien Thiémé

    Lundi 05 septembre en soirée, Fabien Thiémé se rendait à un rendez-vous chez son médecin sur le coup de 19H30 ; toujours au contact de la population le premier magistrat discute avec les jeunes etc. Soudain, M.X l’interpelle pour obtenir des informations, le maire lui répond qu’il faut se rendre à la permanence.

    C’est à cet instant que le maire de Marly reçoit deux coups dans le dos, un coup à la nuque et un dans l’omoplate accompagné d’outrages verbaux et de menaces de mort. La compagne de M. X, mariée, 4 enfants dont un de neuf ans, a tout d’abord voulu calmé son mari. Puis, elle a proféré une menace de mort envers un détenteur de l’autorité publique.

    Une confrontation a eu lieu où l’agresseur présumé a reconnu l’intégralité des faits. La Police Nationale a également constaté qu’il était dans un état d’ébriété avancé (2,62 gr). « Durant cette confrontation, devant le brigadier, il a déclaré- quand je sortirais, je vais me le payer« , précise le maire Fabien Thiémé qui n’était pas à l’audience.

    Le Procureur de la République, François Perain, a demandé un contrôle par un médecin légiste. Ce denier a constaté une ITT d’une journée mais surtout le « trouble émotionnel de la victime« , comme l’a souligné Mme le juge. Depuis peu, l’édile de Marly était sorti de sa convalescence suite à une opération au coeur d’une gravité importante.

    Sur les faits, il n’y a pas vraiment eu de débats puisqu’ils ont été reconnus par M. X et Mme X. Au niveau personnalité, il est indéniable que ce couple est dans une précarité manifeste, 3 de leurs enfants sont placés et le dernier le sera immédiatement. Maître Delcourt, avocate de Mme X, a expliqué dans sa plaidoirie un "raz le bol, ils sont au bout du rouleau. Monsieur a travaillé durant plusieurs années à la municipalité avec M. Duée, puis 2 ans avec M. Thiémé, la fin de contrat en 2010 est encore vécu comme un rejet".

    Maître Harbonnier, avocat de l’édile de Marly, plantait un décor social commun aux villes du Valenciennois et partagé par les deux parties. « Avant, dans ces communes, comme Marly, tout le monde avait un emploi. Aujourd’hui, personne n’a un emploi. La seule solution est de demander un travail au maire qui ne peut pas en fournir un à tout le monde voire un logement à chacun. Ces faits résultent d’un raz-le-bol d’inactivité. »

    Il appuie clairement sur l’agression d’un homme dépositaire de l’autorité publique, absent au procès, Fabien Thiémé souligne : « Lundi, nous avons franchi la ligne de démarcation, où va-t-on ? »

    Les demandes

    Sur le contexte de l’agression, l’alcool est au centre de tout » je n’ai plus d’emploi donc je bois« . Une déclaration qui a rempli de perplexité Mme la vice-procureur « ce n’est pas parce que vous n’avez pas d’emploi que vous devez boire ! »

    Mme la Vice-Procureure, Aurore Jean-Baptiste, concède "une situation sociale extrêmement difficile. Néanmoins, on ne peut exiger des autorités publiques qu’ils vous trouvent un emploi. Il n’y a pas de la part de Fabien Thiémé une volonté de nuire, une intention personnelle et ce n’est pas un motif pour haranguer, outrager et violenter le maire de la commune".

    Dans son réquisitoire, la vice-procureure a réclamé 4 à 6 mois de prison ferme et une levée partielle de son sursis, 2 mois, puisque M. X est en situation de récidive légale (6 mois avec sursis).

    Pour Mme X, avec un casier vierge, la vice-procureure a demandé 4 mois de prison ferme.

    Au niveau de la partie civile, Maître Harbonnier a ramené un chiffrage du CCAS à 1784 euros d’aide sociale mensuelle ; un point de désaccord avec les avocats des prévenus calculant à un peu plus de 1 000 € l’aide sociale par mois. De fait, Fabien Thiémé a réclamé à M. X l’agresseur d’un maire sur la place publique et devant ses administrés, la somme de 6 000 € pour le préjudice physique, 5 000 € pour le préjudice moral et 3 000 € le préjudice à l’autorité du premier magistrat « car un maire, c’est sacré »

    Pour MMe X, la partie civile a réclamé 3 000 € pour le préjudice moral, 2 000 € pour le préjudice à l’autorité et 800 €, à chaque prévenu, conforment à l’article du code pénal.

    La défense

    Maître Delcourt, avocate de Mme X, a mis en exergue la situation de précarité sociale et familiale. « Voir 3 de ses enfants placés, et donc reconnus ne pas être en capacité de s’en occuper, est déjà terrible. Ensuite, M. X attend un emploi depuis 6 ans. Il vient aux permanences depuis 6 ans. Jusqu’à la semaine dernière, il y croyait encore. A un moment donné, il faut avoir le courage de lui dire, je ne peux pas vous fournir d’emploi et de logement. Les allocations servent, en majorité à fournir des moyens financiers aux enfants (placés). Cette situation d’oisiveté, de déchéance, ils ne la supportent plus« . L’avocate a demandé une peine sous la forme d’un TIG pour MMe X.

    Pour Maître Le Bot, du cabinet Dominguez, avocate de M. X, « c’est une situation de rejet social. Il n’y a plus rien auquel se raccrocher, le dernier enfant va être placé. Je vous demande d’éviter une sanction qui va aggraver leur cas« . L’avocat ajoute que les insultes ou phrases injurieuses « font un peu partie du métier de maire… ! »

    Le délibéré

    Après délibération, Mme la présidente, le juge Tahon, annonce les peines :

    – Pour M.X, il est condamné à 5 mois de prison ferme plus une levée partielle de son suris-2 mois. Au total, il est maintenu en détention pour une durée de 7 mois ferme. Au niveau de la partie civile, il est condamné à payer 100 € pour le préjudice physique, 400 € pour le préjudice moral et 250 € pour l’article 475-1 du code pénal.

    – Pour Mme, elle est condamnée à 100 heures de TIG, 100 € pour le préjudice moral et 250 € dans le cadre de l’article 475-1 du code pénal. Le plus urgent est « votre cure de désintoxication à l’alcool« .


  • GYM MARLY-AULNOY, UNE REPRISE SUR LES CHAPEAUX DE ROUES

    Le mois de septembre est particulièrement chargé pour les dirigeants du club de Marly-Aulnoy. Entre la préparation de "la Fête de la soupe" d’Aulnoy et l’organisation de la rentrée, il reste p eu de temps pour souffler.

    Mais le bilan de la saison 2015/2016 est plus que satisfaisant. Plus de 1 400 participants aux activités du club (dont 373 habitent Marly et 115 Aulnoy). Ils étaient répartis dans 48 groupes d’activités, encadrés par 31 entraîneurs et aides (dont 29 juges). Sans compter l’accueil des centres aérés. Les entraînements se sont donc terminés le 17 juillet, et ont repris le 29 août.

    À Aulnoy, les entraînements reprendront à la Salle Couvent, début octobre, le samedi de 09H30 à 10H45 pour les 6-10 ans, de 10H45 à 12H00 pour les 4-6 ans et les 2-4 ans. À Marly, que ce soit dans le domaine "compétitif" ou "loisirs", le Club de Gymnastique de Marly-Aulnoy offre une gamme d’activités qui peut satisfaire tous les amateurs, enfants, adultes et aînés.

    Pour ce qui est du domaine "compétitif" (fer de lance de l’association), les masculins et féminines qui s’y engagent, s’entraînent deux à cinq fois par semaine pour préparer des compétitions de "Gymnastique Artistique" sur agrès. Au sein de la Fédération Française de Gymnastique (F.F.G.) ils travaillent sur exercices "imposés" ou "libres", et visent les Championnats de France. Dans le cadre de la Fédération Sportive et Gymnique du Travail (F.S.G.T.), ils ont l’occasion de se présenter en exercices "libres". Un bon équilibre qui permet à chacun de trouver "sa voix" et d’exploiter au mieux ses capacités. Bien que les inscriptions soient prises dès l’âge de 9 mois, les enfants sont détectés et orientés à partir de 6 ans dans la structure compétitive. Cette année, le club engagera des concurrents FSGT en Trampoline, Acrogym et Gym Rythmique.

    À noter également, que chaque année, en début de saison, les entraîneurs se font un plaisir d’accompagner leurs gymnastes (Une quinzaine en général) sélectionnés en stages régionaux et départementaux FFG.

    Quant au domaine "loisirs", il est réservé aux enfants et adultes, masculins et féminines, qui préfèrent une activité de détente. Il leur est proposé une gymnastique plus douce, qui a pour but de se maintenir en forme et de se détendre.
    - Initiation et découverte de la Gymnastique pour enfants de plus de 6 ans.
    - Initiation et découverte du Trampoline pour enfants de plus de 6 ans.
    - Initiation et découverte du Trampoline pour adultes.
    - Initiation et découverte de la Gymnastique Rythmique pour enfants de plus de 8 ans (Corde, Cerceau, Ruban, Massue, Ballon).
    - Initiation et découverte de l’Acrogym (enfants-adultes) pour enfants de plus de 8 ans.
    - "Gym d’Entretien pour Adultes" les lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi soir de 19h00 à 20h00 (Zumba, Condition Physique, Cuisses-Abdos-Fessiers, Step, Rubber-band … ).
    - "Gym Douce pour Adultes" les lundi, jeudi et vendredi de 10H30 à 11H30.
    - Autre activité très prisée : la "Baby-Gym", le mercredi et le samedi, matin et après-midi. Elle regroupe les enfants de 2/4 ans et 4/6 ans, pour des séances de motricité, basées sur le travail de la coordination, la latéralisation, les jeux d’opposition et d’équilibre...
    - Un créneau est réservé aux enfants de 9 à 24 mois le mercredi et le samedi matin de 10h00 à 10h30, avec un parent.

    Le club accueille également :
    - Des centres-aérés ainsi que des "Passeports Loisirs" des communes du Valenciennois.
    - Des formations de cadres, juges et gyms FSGT et FFG.
    - Des écoles élémentaires et maternelles des communes du Valenciennois (occasionnellement).

    Depuis 2000, il organise des activités à destination des handicapés (handicap physique, mental, malvoyants, malentendants) : Ils sont accueillis en cours particuliers, en groupe ou en intégration dans des groupes classiques, selon les cas. De nombreux IME, MAS et foyer d’handicapés fréquentent la salle Gosselin chaque semaine. Plus de 200 participants cette saison.

    Et bien sûr, pour la 2ème année consécutive, il organise des activités Gym, Trampoline, Acrogym, Art du Cirque, Jeux de Coordination … Dans le cadre de l’aménagement du temps scolaire, les entraîneurs du club sont très demandés et travailleront toute l’année avec les communes d’Aulnoy, de Préseau, d’Artres, de la Sentinelle et de Vendegies sur Ecaillon.

    En résumé, un club particulièrement dynamique dirigés par un président et une directrice technique très fiers de leurs troupes : « Que dire des membres du comité et des entraîneurs du club : des gens formidables, des idées géniales, un dévouement sans limite et de tous les instants. Il nous est impossible de dire combien de bénévoles "travaillent" pour le club. Certains restent dans l’ombre et "sortent" ponctuellement dès que l’on a besoin d’eux, et d’autres sont là tous les jours. Tous sont indispensables, méritent un grand merci et beaucoup de considération. Nous pouvons compter en permanence sur 37 entraîneurs, dont 9 employés, 25 juges et stagiaires, 22 membres au Conseil d’Administration. 3 mots peuvent résumer leur travail : Dynamisme, implication, professionnalisme ! »

    Les activités du club sont organisées toute l’année, même durant les vacances scolaires. Les inscriptions sont prises lors des entraînements. Possibilité d’une semaine d’essai pour 5€. Tél. : 06.62.87.87.56. E-Mail : alain.laboux@wanadoo.fr Site Internet : http://gymmarlyaulnoy.monsite-orange.fr Page Facebook : Gym Marly-Aulnoy.


  • Pétanque : près d’une centaine de compétiteurs au Prix du Maire

    Samedi 10 septembre, le beau temps et la bonne humeur étaient de la partie pour le concours de pétanque organisé par Thierry Pruvost au boulodrome Marcel Lekadir. Et c’est en présence de Bernard Evrard et Jules Caillard, adjoints, et de Francis Brouet conseiller municipal délégué, représentant Monsieur le Maire, Fabien Thiémé, que le comité a procédé au jet du but.

    Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour ce Prix du Maire, le succès était au rendez-vous. Quarante et une équipes en doublette avaient en effet répondu à l’invitation marlysienne. La valeur des prix mis en jeu a attiré de nombreux compétiteurs, qui se sont affrontés l’après-midi durant, et jusque tard dans la soirée.

    Lors des remises de récompenses, le président et son comité se sont d’ailleurs félicités du bel esprit sportif qui a dominé durant toute la compétition, tout en remerciant de leur présence les élus municipaux pour leur soutien et leur présence.

    Les résultats : Vainqueur Quentin Gras du club de Bruay et de Olivier Reghem (Belgique). Finaliste Andy Lalouette de Quivrechain et Christopher Berthelon de Saint-Saulve. A noter deux équipes du club organisateur perdent en 1/4 finale, à savoir Raphaël Reina et Diepietrantonio d’Haveluy Jacquet Jean Michel et Cattelain Henri.


  • Football : 4000 euros de récoltés pour Flavian lors de la 6ème édition du tournoi Didier Gressiez

    La section sportive et de loisirs de l’escadron de gendarmerie mobile de Valenciennes a organisé, en collaboration avec la mairie, via les services techniques et des sports, un tournoi de foot à 7 en hommage au gendarme Didier Gressiez, décédé d’une tumeur cérébrale en juillet 2009.

    A cet hommage, s’ajoutait une action humanitaire en faveur de Flavian Patou, 10 ans, atteint depuis sa naissance de troubles de l’équilibre et de la coordination. Le but de cette rencontre sportive consistait à recueillir des fonds, pour financer une thérapie à Barcelone appelé « la méthode Essentis », dont les frais avoisinent les 6000 €.

    Depuis des années Flavian, grâce à des équipes de professionnels, enchaîne les séances de kinésithérapeute, d’ergothérapeute, d’ostéopathe, de psychomotricien, et si on note de belles avancées, cela ne suffit pas. Flavian a besoin, en plus des soins prodigués chaque jour, d’une rééducation spécifique non prise en charge par la sécurité sociale.

    Jeudi 8 septembre, Alain Mamolo, Didier Cayez et Bernard Evrard, adjoints, qui représentaient M. le Maire, Francis Brouet, conseiller délégué et Emmanuelle Bouguerra, conseillère municipale, ont pris part à cette journée au cours de laquelle 21 équipes composées de gendarmes, de policiers, de pompiers, d’agents de la Ville de Marly ou bien encore de jeunes en insertion se sont affrontées sur les trois terrains du stade Denayer.

    Mené de main de maître par deux hommes orchestres, Jonathan Vaesten et Maxime Lafferrière, gendarmes de l’escadron mobile de Valenciennes, le tournoi s’est également déroulé en présence de nombreuses personnalités, dont le colonel Christian Boudrin de l’escadron d’Arras, Grégory Pujol et José Saez, anciens joueurs du VAFC, Jean Raymond Legrand, ancien président du même club, etc.

    Au terme d’une journée de beaux échanges sportifs, le coup d’envoi de la finale a été donné par Flavian. Et c’est l’équipe de gendarmes de Villeneuve d’Asq, face à l’équipe des « anciens », qui a remporté au tir au but le tournoi Didier Gressiez. Quant à Simon et Stéphanie Patou, parents de Flavian, visiblement émus, ils se sont vus remettre un chèque de 4000 €, au profit de l’association « Flavian, des ailes pour la marche ».

     [6]


  • Après l’agression dont il a été victime lundi dernier, la réaction de M. le Maire suite à la décision du Tribunal

    Des sanctions sévères sont tombées. Je tiens, au nom de la Municipalité, de la population de la ville de Marly et du milieu associatif, à saluer l’esprit de responsabilité qui a guidé la justice.

    Ainsi le couple a été condamné :

      Pour monsieur : 7 mois de prison ferme et 750 € d’amende

      Pour la conjointe : 100 heures de Travaux d’intérêt Général et 350 € d’amende

    En aucun cas nous ne nous laisserons détourner de nos objectifs qui visent à poursuivre la métamorphose de notre ville.

    Plus que jamais, avec et pour les jeunes, les sportifs, les écoles, les gens de culture, les personnes âgées et handicapées, nous continuerons à œuvrer pour la ville de Marly.

    Marly veut vivre dans le calme, la sérénité et la concorde.

    Fabien THIEME

    Maire de Marly

    Vice-Président de Valenciennes Métropole

    La presse en parle

    La Voix du Nord du 10/09/16

    VDN 10 09 16


  • La Fête de rentrée entre voisins « Mouettes 2016 »

    En juin, le beau temps n’étant pas de la partie, les habitants de la rue des Mouettes ont décidé de reporter la Fête des Voisins. Et ce dimanche 04 septembre 2016, ils ont enfin pu organiser cette journée de convivialité, d’ambiance chaleureuse et de générosité car c’est désormais un rendez-vous très attendu pour les résidents de ce quartier.

    C’est chez Michel et Françoise LEGROS qu’une soixantaine de participants (inespéré !) se sont retrouvés autour d’un buffet digne d’un grand chef étoilé par sa cuisine raffinée et généreuse.

    M. le Maire, Fabien THIÉMÉ et quelques élus du Conseil Municipal - Christian CHATELAIN, Charaf RIFAÏ et Francis BROUET - se sont joints à la fête qui s’est terminée tard en soirée. Alors, à l’année prochaine, si le cœur vous en dit….


  • Libération des villes de Valenciennes et Marly

    Ce dimanche 4 septembre 2016, ont eu lieu les cérémonies commémoratives de la Libération de Valenciennes puis de Marly.

    Après la messe célébrée en l’Eglise St Michel, sous une pluie battante, une délégation d’élus du Conseil Municipal de Marly avec en tête M. le Maire, Fabien THIÉMÉ, s’est rendue au Monument de la Croix du Rôleur pour rendre hommage aux 21 fusillés du champ de tir du Rôleur. 21 roses ont été déposées au pied du Monument par des enfants et des gerbes de fleurs par les officiels des deux communes.

    Devant la Stèle Gilles Fabry, du nom d’une des figures de la Résistance dans le Valenciennois, le 1er Magistrat aux côtés de Virginie MELKI-TETTINI, Adjointe aux Fêtes et Cérémonies et du petit-fils du résistant, a tenu à rappeler le courage d’hommes et de femmes d’exception qui, au péril de leur vie, ont pris part au mouvement de la Libération. « Aussi, n’hésitez pas à venir témoigner votre attachement à la paix et au devoir de mémoire pour que plus jamais ne se reproduisent de telles guerres, de telles barbaries. »


  • Attention, Anims : Action ! La rentrée des animateurs du service Enfance

    Après des vacances bien méritées, c’est à la salle du Caillou que 40 animateurs du service Enfance ont été réunis le 29 août dernier afin de préparer une rentrée en beauté.

    Au programme :

    - Un accueil « Petit Déjeuner » chaleureux, placé sous le signe des retrouvailles et des récits de vacances.

    - Une réunion avec la coordinatrice Enfance et son adjointe, afin d’apporter diverses informations et de rappeler quelques règles et conseils quant à la prise en charge des enfants. Les animateurs ont d’ailleurs eu l’occasion de rencontrer Mr BLANCHART, chef de poste de la police municipale, qui est intervenu dans le cadre de l’application des mesures Vigipirate et conseils de vigilance.

    - Un petit jeu articulé autour du thème « Les Arts », qui tout au long de l’année servira de fil rouge lors des divers temps périscolaires.

    Les 40 animateurs se sont répartis en 6 équipes avec chacune une thématique choisie au hasard (la danse, le dessin, la peinture, le culinaire, la coiffure, la sculpture), autour de laquelle ils ont créé un chef d’œuvre.

    Créativité, imagination, cohésion d’équipe et bonne humeur étaient au rendez-vous ! De quoi donner des idées en matière d’animation pour nos petits artistes en herbe.

    Bonne rentrée à tous !


  • Un Concours de pétanque en hommage à Michel BOTTIAUX

    Ce samedi 03 septembre 2016, la Boule d’Acier a organisé au Boulodrome de la Briquette un challenge de pétanque en doublettes pour saluer la mémoire d’un des membres du bureau, Michel BOTTIAUX décédé le 27 févirer dernier.

    60 personnes, jeunes et moins jeunes, ont répondu à l’invitation du président Jacky WILLIAME, et sous un très beau soleil, ils ont, comme ils aiment le faire, jouer dans la bonne humeur.

    M. le Maire, Fabien THIÉMÉ, accompagné de Didier CAYEZ, adjoint et de Jean-Philippe VITRANT, conseiller municipal, a rendu visite aux participants et avant le jet du but, ils se sont rassemblés pour la traditionnelle photo souvenir.


  • Communiqué de M. le Maire, Fabien THIÉMÉ suite à l’agression dont il a été victime

    Communiqué de Fabien THIÉMÉ suite à son agression

    Maire de Marly

    Vice-Président de Valenciennes Métropole

    Mercredi 07 Septembre 2016

    Monsieur Fabien THIÉMÉ, Maire de Marly victime d’une agression par un homme en état d’ébriété ce lundi 5 septembre vers 19h30 - place Louise Michel.

    « Je condamne… c’est inacceptable… scandaleux…irrespectueux… de s’en prendre au 1er magistrat ». Les coups portés à la nuque et dans le dos ont conduit à une incapacité de travail de 3 jours, coups suivis des insultes de l’épouse de l’agresseur.

    Cet individu ayant un casier judiciaire, est connu des services de Police et est actuellement sous le coup d’une condamnation assortie d’un sursis de 6 mois. Il a reconnu tous les faits lors de la confrontation (et a par ailleurs prodigué de nouvelles menaces à mon égard en prévision de sa sortie).

    Dans l’immédiat, je demande que les sanctions les plus sévères soient infligées à l’auteur des coups et à son épouse.

    Nous, élus de la ville, souhaitons travailler pour et avec les marlysiens. Nous voulons continuer à œuvrer dans tous les domaines : sports, culture, jeunesse, enfance sans oublier les personnes âgées et handicapées.

    En aucun cas nous ne nous laisserons détourner par de tels agissements, actes de vandalisme et de violence.

    Nous souhaitons la concorde, le calme et la sérénité.

    Je tiens à saluer les forces de l’ordre (Police Municipale, Nationale et les pompiers) pour le rôle qu’elles ont joué.

    L’audience est fixée ce vendredi 09 Septembre à 13h30 en comparution immédiate au Tribunal Correctionnel de Valenciennes.

    Lire l’article de la Voix du Nord du 08 septembre 2016 :


  • La Bourse aux plantes reportée au mois d’avril

    Elle était annoncée le dimanche 18 septembre à la salle des fêtes. La Bourse aux plantes de la rentrée est annulée. Mais elle refleurira de plus belle au printemps prochain.

    Ces dernières semaines, en effet, le service des Espaces Verts de la Ville a été très sollicité pour l’embellissement de la commune, en amont du passage du jury des Villes et Villages Fleuris.

    Sans oublier la 3ème édition du festival Nature en Fête, qui, en avril dernier, avait déjà mobilisé les forces vives de la commune en matière d’environnement et de cadre de vie.

    La Municipalité a donc fait le choix de renoncer à ce rendez-vous et de donner plus d’envergure au Troc de plantes d’avril prochain.

    Avis, déjà, aux jardiniers amateurs de Marly !

    (Photo : Souvenir d’une précédente édition de la Bourse aux plantes)


  • Ce jeudi 08 septembre, 6ème édition du Challenge Didier GRESSIEZ pour Flavian

    Article de la Voix du Nord publié le mercredi 07 septembre 2016 :

    VDN CHALLENGE DIDIER GRESSIEZ 07 09 2016


  • La Compagnie des Archers de Marly se distingue

    Très bonne nouvelle pour le Club des Archers, présidée par Danièle LAURENT, Nelly WULLUS a remporté le 27 août dernier la médaille d’argent au Championnat de France de Tir à l’arc Fédéral (50 mètres) à Reims.

    Le Maire, Fabien THIÉMÉ, au nom du Conseil Municipal, adresse ses plus sincères félicitations à la vice-championne. Encore bravo pour ce magnifique parcours et vive le sport !


  • Retour sur le 3ème Tournoi d’été du Tennis Club de la Rhonelle

    Le 3ème tournoi d’été s’est deroulé du 09/07/2016 au 30/07/2016 sur les courts du tennis club de MARLY 251 avenue Barbusse à Marly.

    Tournoi homolgué F.F.T. Simple Dames, Messieurs , double Messieurs catégories NC à 15/1. Cette année augmentation de la participation 130 participants.

    M. Franck CHAMBRE juge arbitre du tournoi a créé un site permettant aux joueuses et joueurs de prendre connaissance de leurs programmations, de leurs résultats, mise à jour des tableaux tous les jours. Félicitations pour le travail accompli.

    M. Fabien THIÉMÉ, Maire de MARLY, Vice Président de Valenciennes Métropole, M. Alain MAMOLO, Adjoint aux Associations et M. Jules CAILLARD, Adjoint à l’Éducation ont présidés à la remise des prix et coupes qui s’est déroulée le 30/07/2016 à 18 h au Club, lecture du palmarès par Franck CHAMBRE juge arbitre et remerciements aux participants pour leur sportivité.

    - 3éme série Messieurs : Robin CARLIER 15/2 Crespin bat François LIETAR 15/2 St Saulve - 6/1 6/3

    - 3ème série Dames : Fanny LETEMPLE 15/1 Caudry bat Typhanie BOUVENOT TSBV - 6/1 6/4

    - 4ème série Messieurs : Benjamin Dussart 30/1 Jeumont bat Freddy LECERF 30/1 Préseau - 7/5 2/6 6/4

    - 4ème série Dames : Anne-Sophie DEMONGEOT 30/2 St Saulve bat Nellie SEINE 30/3 Bavay - 6/4 6/4

    - Double Messieurs : Arnaud L’HERMINE/Jérôme GOSSART TSBV bat Sébastien LIGIER/Alexis DESERT Anzin - 4/6 6/2 7/6

    Suite au succès rencontré, les trois tournois seront reconduits pour la saison 2017. Nouveauté DAMES limitées à 2/6 au mois de novembre, mise en place d’un tournoi jeunes (circuit 4 clubs LE QUESNOY, TSBV, TC RHONELLE, RAISMES) qui débutera au mois de mars.

    M. le Maire clôtura cette manifestation en remerciant les participants, les dirigeants et rappela que l’inauguration de l’extension du Club House est prévue au mois de mars 2017 lors du tournoi vétérans.


  • Les jardiniers ont fait la fête pour la Saint Fiacre

    Chaque année à la même période, c’est-à-dire autour du 30 août, les membres de l’Association « les Jardins Familiaux » se réunissent pour une bonne cause : célébrer la Saint Fiacre autour d’un grand repas au Boulodrome Marcel Lekadir. En effet, ce matin du samedi 03 septembre 2016, les jardiniers ont débuté les festivités par un concours de pétanque sur les terrains extérieurs, le beau temps s’étant également invité à la partie.

    Vers midi, après les discours du président, Jean-Luc Erbuer, heureux de retrouver ses adhérents, et de Monsieur le Maire, Fabien Thiémé, venu saluer les organisateurs et les nombreux participants (120), il était l’heure de remettre les prix aux meilleurs jardiniers puis aux gagnants du tournoi. Les élus du Conseil Municipal présents ont remis à chacune et à chacun des cartes cadeau allant de 55 à 10 euros. Pour la petite histoire, le grand-père, le fils et le petit-fils d’une même famille ont été récompensés.

    Ce fut encore une bien belle journée vécue dans la bonne humeur, et l’on peut dire que Saint Fiacre a été fêté comme il se doit !


  • Les enfants de la Perdriole ont fait le tour du monde !

    Souvenirs des petits de la Perdriole sur le thème "Marly, fait son tour du monde" durant le mois d’août.


  • Des vacances au soleil pour les jeunes du LALP des Floralies

    Chose promise, chose due, voici une compilation des clichés pris à Marseille et aux alentours par le LALP des Floralies.

    En effet, fin août, 11 jeunes Marlysiens, accompagnés par deux animateurs, Loïc et Bilal, se sont rendus dans la cité phocéenne pour une semaine de vacances. Au niveau des sorties, ils ont été gâtés, tous les jours, ils partaient visiter la ville : Notre Dame de la Garde, la plage du Prado, le Vieux Port, promenade sur la Canebière, le Centre d’Entraînement, Match Marseille/Lorient au Stade Vélodrome et ses environs : Cassis, Carro, Lavendou, St Cyr sur Mer… Ils ont bien évidemment privilégié les activités nautiques : Aqualand, piscine, bouée tractée… Le tout sous un soleil très généreux…

    Il faut préciser que ce séjour avait été préparé depuis plusieurs mois. Cette récompense, ils l’ont gagnéE en réalisant différentes actions humanitaires, menées tout au long de l’année. En hiver, ils ont offert du café aux SDF, il y a également eu une récolte de vêtements au profit des plus défavorisés. Une des initiatives que les jeunes retiendront certainement, c’est le tournoi de foot qui a eu lieu au stade Jean-Pierre Papin le mercredi 27 juillet. Ce tournoi a en effet été monté dans le cadre d’une action solidaire et caritative. Avec l’argent récolté, sur place, ils ont réussi avec brio à gérer le budget des vacances. Car outre le côté ludique, ce séjour s’inscrit dans une démarche plus vaste d’apprentissage de l’autonomie. Et c’est chose faite.


  • Réintégré par les Prud’hommes, José Dessilly a repris le travail ce lundi, chez Bombardier

    José Dessilly, agent de maîtrise au secteur des bogies, a repris le travail ce lundi matin, chez Bombardier Crespin. Pour l’accompagner, une cinquantaine de militants de la CGT de différentes entreprises de l’arrondissement et ses collègues de SUD Bombardier.

    Le jour n’est pas encore levé. La rue Entre-deux-Bois est encore plongée dans le noir mais José Dessilly est déjà là, à la porte de l’usine où il travaille depuis trente-neuf ans, une pochette verte sous le bras. Quelques camarades de la CGT dont Jean-Paul Delescaut, secrétaire de l’Union locale de Valenciennes, sont là pour le soutenir. La pluie tombe à petites gouttes mais pas de quoi entacher le moral de celui qui reprend le travail aujourd’hui après que le tribunal des Prud’hommes de Valenciennes a annulé la procédure de licenciement engagée par son employeur et décidé de sa réintégration le 3 septembre. Le 3 septembre tombant un samedi, c’est ce lundi qu’il était attendu au secteur des bogies.

    José Dessilly a franchi les portes de Bombardier à 7 h 30. Un quart d’heure plus tard, il avait rendez-vous avec Didier Fernandes, le directeur du site, et le directeur des ressources humaines, pour un rappel du dispositif de sécurité sur le site et un temps d’échanges. Il s’y est rendu accompagné de deux délégués de la CGT. Bombardier a fait appel du jugement des Prud’hommes de Valenciennes. José Dessilly a reçu, par courrier d’huissier payant, la notification de cet appel.

    Ce lundi matin, José Dessilly a repris le travail « serein et impatient de repartir et de relancer la machine ». Il a reçu des marques de soutien de nombreux salariés qui embauchaient eux aussi de bon matin. « Un mec comme toi avec tout ce que tu as fait dans l’entreprise, tu es une plus-value pour Bombardier », lui a lancé un retraité de Bombardier avant de le laisser filer au travail. La délégation de la CGT, Ludovic Bouvier, secrétaire de l’USTM-CGT en tête, ne boudait pas son plaisir d’être là pour fêter cette reprise du travail et dénoncer « la politique répressive de la direction de Bombardier ». L’arc-en-ciel qui a éclairé le ciel de Crespin était sans doute un heureux présage pour José Dessilly, serein aussi pour l’appel formulé par sa direction. Puisqu’il a gagné aux Prud’hommes, il est confiant pour l’appel à Douai.

    PUBLIÉ LE 05/09/2016 PAR VÉRONIQUE BERTIN ET THOMAS LO PRESTI (PHOTOS)

    Voici le communiqué de Fabien Thiémé, Maire de Marly - Vice-président de Valenciennes Métropole, suite à la reprise du travail de José Dessilly :

    Communiqué suite à la reprise de travail de José DESSILLY


  • Une rentrée scolaire placée sous le signe de la sécurité

    Ce jeudi 1er septembre 2016 est un grand jour, c’est la rentrée des classes. À cette occasion, M. le Maire, Fabien Thiémé et les élus du Conseil Municipal ont procédé à la traditionnelle visite de rentrée devant chaque école de la ville.

    Dans le même temps, ils ont voulu informer et rassurer les parents sur les nouvelles consignes de la préfecture (lire ci-contre). Menace terroriste oblige, la sécurité a été renforcée aux abords des établissements. Mais c’est dans la bonne humeur, qu’ils ont tenu à saluer les jeunes élèves et les enseignants.


  • Nouveau record de fréquentation pour le site de la Ville

    Le site web de la Ville a franchi en août la barre des 32 000 visites (32 463 exactement) avec une moyenne de 1 044 visiteurs par jour !

    Merci à vous tous de contribuer au succès du site et de la page Facebook !


  • Originaire de Marly, Christophe Tanche s’envole jeudi aux Jeux Paralympiques de Rio !

    M. le Maire, Fabien THIÉMÉ et la Municipalité adressent ses plus vives félicitations à Christophe pour sa participation aux jeux de Rio.

    Bon vol à Christophe, de tout coeur avec lui dans le cadre des compétitions dans le domaine de l’handisport.

    Article de la Voix du Nord en date du 30 août 2016.

    Christophe TANCHE à RIO VDN 30 08 2016


  • Les Folies de Binbin débarquent à Marly !

    C’est devenue une tradition maintenant, les Folies de Binbin, événement majeur dans le Valenciennois organisé par l’Association Val en Liesse depuis 1965, débarquent aussi à Marly. En effet, ce dimanche 28 août 2016, sous un grand soleil, le groupe Danois « Holbaek Garden », composé d’une cinquantaine de musiciens, a défilé sur l’avenue Henri Barbusse puis place Gabriel Péri où ils ont effectué, devant les passants ébahis, plusieurs chorégraphies.

    C’est véritablement un moment festif, convivial et populaire, fort apprécié par les Marlysiennes et Marlysiens, qui permet chaque année de créer une animation avant la rentrée scolaire dans un des secteurs de la Ville.

    Monsieur Fabien Thiémé, Maire de Marly, avait chargé Virginie Melki-Tettini, Adjointe aux Fêtes et Cérémonies, de lire un petit message de sympathie. Elle a tenu tout particulièrement à saluer le travail de l’Association, notamment Richard Trivier et féliciter son Président, Rémy Baron.

    Vive les Folies de Binbin, Vive Binbin et à l’année prochaine !


  • Marly en "Une" de la Voix du Nord dans le cadre du Concours Régional des Villes et Villages Fleuries


  • Il était une fois... Les moulins à eau de Marly

    Article publié le vendredi 26 août 2016 par l’Observateur du Valenciennois.

    Article OBS Moulins de Marly


  • Les Folies de Binbin à Marly : J - 1 !

    Dimanche prochain, le 28 août 2016, à partir de 11h, au départ du carrefour de Romainville (avenue Henri Barbusse) : déambulation du groupe danois « Holbaek Garden », dans le cadre des Folies de Binbin organisées par Val en Liesse.

    Le défilé partira à 11H00 de Romainville et empruntera l’itinéraire suivant : avenue Henri Barbusse, arrêt à hauteur de la Friterie Caré, demi-tour, avenue Henri Barbusse et arrivée Place Gabriel Péri. Plusieurs arrêts auront lieu durant le défilé.

    Venez nombreux applaudir la fanfare « Holbaek Garden » !


  • Viens jouer au golf !

    Initiation gratuite au Golf Club de Valenciennes

    Rue du chemin Vert à Marly

    Tél. : 03 27 46 30 10

    - les vendredis : 02/09, 09/09, 19/09, 23/09 et 30/09 de 17 à 19h
    - les samedis :

    * 03/09 et 10/09 de 14 à 16h

    * 17/09, 24/09 et 30/09 de 15h à 17h

    - les dimanches : 11/09, 18/09, 25/09 et 01/10 de 10 à 12h


  • Des vacances en Bretagne pour les jeunes du LALP de la Briquette

    Partis en TGV (en passant par Paris), 13 jeunes (7 garçons et 6 filles) fréquentant le LALP de la Briquette sont arrivés le 14 août dernier en soirée à Saint Malo, la cité corsaire, pour une semaine de vacances.

    Encadrés par deux animateurs, Claire et Nasreddine, les ados, dès le lendemain, n’avaient qu’une hâte : visiter cette belle ville qui regorge de curiosités et de paysages merveilleux comme les remparts, les forts et la très belle plage bien sûr où ils ont eu l’occasion de se baigner souvent car le soleil était également au rendez-vous. Contrairement aux idées reçues, il ne pleut pas toujours en Bretagne !

    Autres activités très prisées durant l’été : la piscine, la banane tractée, le char à voile… le tout dans un cadre idyllique. Ils ont aussi eu l’occasion de déguster des plats locaux et notamment le fameux gâteau Kouign aman. Mais la semaine est passée vite, trop vite qu’il faut déjà penser au retour. Ils sont revenus enchantés de leur séjour et sont prêts à y retourner l’année prochaine !


Inscriptions au Banquet des Aînés

Attention, cette année, la Municipalité a décidé de regrouper les banquets en un seul à la salle des sports Raymond Dumont, rue Gilles Fabry le 9 octobre prochain. Venez vous inscrire !

Affiche Banquet des Aînés 09 10 2016

Vacances de Toussaint : inscriptions au Club Ados

IMG_9206

A l’occasion des vacances de Toussaint, le Club Ados fonctionnera du lundi 24 octobre au vendredi 28 octobre (et non du jeudi 20 octobre au mercredi 2 novembre, comme les autres accueils de loisirs).

Dates d’inscriptions, en Mairie, au 1er étage (permanence pour les Marlysiens) :

- Vendredi 30 septembre : de 7h30 à 13h30 ;

- Samedi 1er octobre : de 9h00 à 12h00 ;

- Lundi 3 octobre : de 12h30 à 18h30.

BAFA : formation d’approfondissement

Renseignements auprès du Point Information Jeunesse (PIJ) de Marly :

03 27 28 12 26 ou pij@marly.fr

Formation BAFA

Portes ouvertes de la SPA les 1er et 2 octobre

SPA
Inscription aux accueils de loisirs - Vacances de Toussaint et de Noël, et à la deuxième période des NAP

affiche inscription mairie et écoles (1)

RETROUVEZ ICI LA FICHE D’INSCRIPTION AUX ACM D’OCTOBRE

RETROUVEZ ICI LES PLANNINGS DES CENTRES DE LOISIRS POUR LES VACANCES D’OCTOBRE

Portes ouvertes des Ateliers d’Artistes avec la participation de l’Amicale LaÏque

Affiche POAA
Journée Portes Ouvertes au Centre Social des Floralies le 1er octobre 2016

TRACT PORTE OUVERTE BARDAGE PAGE 1 TRACT PORTE OUVERTE BARDAGE page 2
BOUCH’TA FAMILLE, C’EST REPARTI !

Affiche 2 A3 Bouch\'ta famille 2016
Le MTM fait sa rentrée

Le Muay Thaï Marly (MTM) fait sa rentrée. Reprise des cours adultes ce mercredi 7 septembre (entraînements lundi et mercredi à 18h30, salle Louis Aragon - rue de Champagne à Marly) et des cours enfants le samedi 10 septembre (entraînements le samedi à 10h30 au même endroit).

Certificat médical, photo et cotisation à l’inscription.

Plus d’infos : 06.58.07.57.85 ou xerra.mtm@gmail.com (cours adultes) ou 06.60.94.32.12 (cours enfants).

Inscriptions au Centre de Danse de Marly

Centre de Danse_resultat

Uniquement le lundi 05 septembre 2016 de 17h à 19h15 à la Salle Schumann Documents à fournir :
- copie d’un justificatif de domicile pour les Marlysiens
- attestation d’assurance civile ou extra-scolaire 2016/2017
- certificat d’aptitude à la danse
- photo d’identité
- règlement par chèque ou espèces

Une marche pour les dépistages avec la CPAM

A l’occasion de la course des terrils, la CPAM organise une sensibilisation aux dépistages de divers types de cancers.

Course_Terrils

Inscriptions à l’École de Musique

ecole de musique_resultat

- lundi, mardi, mercredi et jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 : jusqu’au 09 septembre 2016
- lundi, mardi, jeudi de 15h à 18h45, mercredi de 14h à 19h et vendredi de 15h à 19h : du 12 au 23 septembre 2016.

Les inscriptions sont prises jusqu’au 14 octobre 2016.

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - CMU

Info-CMU

Consulter le dépliant de demande d’aide :

Urbanisme : plus de renseignements sur le site de la CAVM

Le site internet de la Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole (CAVM) vient de se doter d’une nouvelle rubrique « Urbanisme ». Demandes d’autorisations, informations concernant le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et le projet de PLU intercommunal, vous y trouverez toutes les réponses à vous questions.

Plus d’infos : www.valenciennes-metropole.fr/urbanisme

Amélioration de l’habitat : bénéficiez de subventions pour améliorer votre logement

Vous êtes propriétaire occupant d’un logement de plus de 15 ans ? Vous souhaitez réhabiliter votre logement, l’améliorer thermiquement, réaliser des travaux d’adaptation au vieillissement ou au handicap ?

Vous pouvez bénéficier de subventions sous certaines conditions (exceptionnellement, pour l’année 2016, les plafonds de ressources ont été relevés sur l’ensemble du territoire de Valenciennes Métropole).

Renseignements auprès de l’Espace Info Energie (muni de votre avis d’imposition) :

Laure PLOUVIER

Espace Info Energie

32, avenue Albert 1er

59300 Valenciennes

03 62 53 25 14

A la rentrée, la Ludothèque vous ouvre ses portes deux samedis par mois

1_P8010096 L’équipe de la Ludothèque municipale de Marly est heureuse de vous accueillir les samedis 10 et 24 septembre, 8 et 22 octobre, 5 et 19 novembre et 3 et 17 décembre, de 9h à 11h30, dans ses locaux de l’école élémentaire Jules Henri Lengrand (1er étage). L’occasion de découvrir toujours plus de nouveaux jeux de société et de les louer. Venez nombreux !
INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - JUILLET 2016

InfosVacances

Lire le dépliant...

APPEL À CANDIDATURE

APPEL À CANDIDATURE
Recensement citoyen obligatoire

Tract_recensement_Verti_Fille
BOURSES COMMUNALES

La Politique en direction de la Jeunesse est pour la Ville une priorité. Des allocations scolaires communales sont attribuées aux lycéens et aux étudiants poursuivant leurs études au-delà du baccalauréat, soit dans une grande école, soit en établissement universitaire (faculté, I.U.T…), soit en classe préparatoire à l’entrée aux grandes écoles, ou dans d’autres établissements que ceux énumérés ci-dessus, sur présentation d’un justificatif de domicile et d’un certificat de scolarité.

Critères d’attribution :
- que les études soient entreprises en vue de l’exercice d’une profession accaparant l’activité totale de l’étudiant, le cumul avec des ressources professionnelles étant interdit,
- que les études ouvrant droit à la bourse soient entreprises en France, à moins que leur déroulement n’exige un séjour à l’étranger.

Les demandes seront prises en compte entre 1er octobre et le 15 novembre de chaque année, délai de rigueur.Les imprimés sont disponibles en mairie au service éducation.

Pièces à joindre :
- copie justificatif de domicile des parents
- certificat de scolarité
- RIB des parents si le candidat est mineur, RIB du candidat s’il est majeur.