Coronavirus : la prudence, pas la panique.