Accueil > Expression du Maire > Disparition de M. Michel BERNARD, l’hommage de M. le Maire de (...)

Disparition de M. Michel BERNARD, l’hommage de M. le Maire de Marly

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la disparition de mon ami Michel BERNARD, figure du sport régional et national, et personnalité ô combien entière et attachante.

Originaire de Sepmeries, entré à l’usine Escaut et Meuse d’Anzin à l’âge de 16 ans, il intègre l’année suivante le centre d’apprentissage de l’entreprise, pour préparer un CAP d’ajusteur. C’est là qu’il découvre la pratique sportive, en disputant ses premières courses de cross-country lors d’épreuves inter-usines.

Son premier entraîneur fut François COREAU de la FSGT.
Champion de France junior en 1949/50, champion du Nord puis champion de Flandres en 1954, il gagne ses lettres de noblesse auprès du public nordiste. Sacré champion de France en 1955, il rejoint la même année l’équipe de France, courant auprès de grands noms comme Michel JAZY, son grand rival sur les pistes.

Fondateur de l’AS Anzin Athlétisme en 1959, Michel BERNARD a toujours été attaché à sa ville d’adoption, dont il fut d’ailleurs élu trois mandat durant, dont deux en tant qu’adjoint à la Jeunesse et aux Sports. L’an dernier, la Ville décidait d’ailleurs de donner son nom à son complexe sportif. L’occasion de rappeler que la piste de ce stade Michel-Bernard avait été inaugurée en 1991 par le Ministre de la Jeunesse et des Sports de l’époque, Roger BAMBUCK, autre athlète à avoir foulé les pistes en compagnie de Michel.

Ce spécialiste du demi-fond européen fut président de la Fédération Française d’Athlétisme de 1985 à 1987, de la ligue des Flandres et de l’office municipal des sports, ce qui lui valut d’ailleurs d’être élevé au grade de chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur en 1991, puis d’officier en 2001.

Michel était connu pour son franc-parler et son grand cœur. C’était un homme que j’appréciais énormément, pour qui j’avais la plus grande sympathie et beaucoup d’amitié.

En ces douloureuses circonstances, j’adresse mes condoléances les plus attristées à son épouse, ses enfants et petits-enfants.

Fabien THIEME

Maire de Marly

Vice-président de Valenciennes Métropole

Portfolio


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact