Accueil > Municipalité > La Briquette ferme le ban des réunions de quartiers

La Briquette ferme le ban des réunions de quartiers

Vendredi 13 avril, à la Maison de Quartier de la Briquette, les habitants étaient conviés par la Municipalité, représentée par Monsieur le Maire, Fabien THIEME, ainsi qu’une large délégation d’élus du Conseil municipal, suite au vote du budget primitif 2018, afin d’informer la population sur les prochains changements opérés sur la commune.

Dans son propos liminaire, M. le Maire a notamment rappelé la manière dont, en 2008, la Municipalité avait pris en marche le train de l’ANRU 1 : "Mon prédécesseur n’avait pas jugé bon de s’inscrire dans ce dispositif. A notre arrivée, nous avons obtenu d’y être rattachés avec, à la clé, la démolition/reconstruction de plusieurs dizaines de logements, la réhabilitation d’équipements tels l’école Mandela, la salle des sports Aragon ou bien encore le centre social de la Briquette, qui vivait à l’époque dans des conditions d’un autre âge".

Aujourd’hui, la Ville entend "poursuivre la transformation de ce poumon de Marly" dans le cadre du Nouveau Programme Nationale de Renouvellement Urbain (NPNRU). "Nous devons capter tous les financements possibles pour créer la nouvelle école commune à Marly (Mandela) et Valenciennes ; développer des zones d’activités économiques ou envisager un aménagement global du quartier, en matière d’espaces publics, d’environnement/cadre de vie, de réfection des trottoirs et voiries".

Le projet récemment évoqué du déplacement et de l’extension du LIDL plus haut sur l’avenue Vaillant-Couturier, avec, en prime, la réalisation d’un giratoire aux frais de l’enseigne, a suscité quelques interrogations de la part des riverains. Adjoint aux Travaux et à l’Urbanisme, M. Bernard EVRARD a rappelé l’opportunité que représentera cet aménagement qui viendra "casser la vitesse" sur un axe malheureusement connu pour sa dangerosité.

M. le Maire a souligné que "ce projet se fera bien entendu en collaboration avec les riverains de cette zone, afin que tous s’y retrouvent".

Les incivilités (dépôts sauvages, stationnement sur les trottoirs voire les pelouses...) se sont de nouveau invitées dans le débat... M. le Maire rappelant la présence soutenue, sur le terrain, des cinq policiers municipaux de Marly. "Mais ils ne peuvent être partout en même temps. N’oublions pas que nous sommes une ville de 12.000 habitants. De même, ils ne peuvent se substituer à la police nationale qui, de son côté, mérite plus de moyens. Comme les gendarmes et les pompiers, en un mot : tous ces corps de métiers attachés à la sécurité des biens et des personnes".

Enfin, la 1re adjointe, Mme Marie-Thérèse HOUREZ rappela à tous les actions mises en place et maintenues par la Municipalité, en faveur des écoles et du périscolaire ; en direction des seniors (repas, goûters, sorties, etc.) ; en un mot : pour tous les âges de la vie. "Nous travaillons à vous rendre tous les services que vous méritez."

Si la réunion de la Briquette a fermé le ban des réunions de quartiers, la présentation du budget à la population se poursuit demain, mercredi 18 avril à 18h30, par une réunion à destination des associations de Marly, à 18h30 en salle du CCJ.

Retrouvez le discours de Monsieur le Maire ICI

Portfolio


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact