Accueil > Expression du Maire > Situation d’ASCOVAL : M. le Maire écrit au Président de la (...)

Situation d’ASCOVAL : M. le Maire écrit au Président de la République

Monsieur le Président,

Le 22 janvier dernier, vous êtes venu dans le Valenciennois pour participer à l’annonce par Toyota du lancement de la production d’un deuxième véhicule de la marque sur son site d’Onnaing, moyennant un investissement de 300 millions d’euros et la création de 700 emplois dont 600 en CDI.
L’événement a été accueilli avec enthousiasme par le Valenciennois et le Nord.

Le même jour, vous avez assuré Mme Cécile GALLEZ, Maire de Saint-Saulve, qu’elle pouvait, je cite, « dormir sur [ses] deux oreilles » concernant l’avenir d’Ascoval, dans le cadre du dossier de reprise d’Ascométal.
Ce message a été entendu par les salariés de l’entreprise concernée et leurs familles, les représentants syndicaux, les élus locaux et toutes les forces vives du territoire, associatives, sportives, culturelles…

Moins d’une semaine plus tard, ce grand espoir s’est retourné en son contraire et aujourd’hui s’exprime la colère de ceux qui ont été jetés à la rue.
Cette dernière décision, le choix de l’Allemagne au détriment du produire français, est tout simplement inacceptable ! Vous abandonnez aujourd’hui l’atout que représente la production française d’acier.

C’est oublier la grande histoire de la sidérurgie en France et particulièrement dans notre région : Lorraine Escaut, Escaut et Meuse, Vallourec Anzin, Saint-Saulve et Valenciennes.
Dans toutes nos familles, des grands-parents, des parents, des pères et des mères ont travaillé dans cette industrie, participant à la sueur de leur front, payant de leur sang et parfois de leur vie leur tribut au renouveau économique de notre pays.

La décision que vous avez prise avec Angela MERKEL est, je le répète, intolérable. Vous tournez le dos aux engagements pris. Vous abandonnez le Nord.

Aujourd’hui, je vous demande donc de prendre rapidement une position ferme en faveur de l’intérêt national.

Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma haute considération.

Fabien THIÉMÉ
Maire de Marly
Vice-Président de Valenciennes Métropole

Portfolio


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact