Accueil > Sports > Sylvia SANNELLI : du tennis au padel

Sylvia SANNELLI : du tennis au padel

Marlysienne de naissance – elle est la fille de Mme Hanna SANNELLI, conseillère municipale déléguée aux personnes âgées et handicapées et au Jumelage –, Sylvia SANNELLI a 30 ans et près de 25 années de pratique du tennis derrière elle.
En août dernier, la jeune femme, qui évolue au sein du TSBV, parvenait en quart de finale des championnats de France de tennis Amateurs Dames, 3e série, organisés à Roland-Garros et obtenait ainsi le meilleur classement de sa carrière (5/6, 2e série).

Mais c’est dans une autre discipline, encore méconnue en France, qu’elle s’est illustrée récemment. Les premiers championnats de France de padel se déroulaient en effet du 16 au 18 octobre à Lyon. Le « padel », késako ? « C’est un mélange de tennis et de squash. Cela se joue en double sur un terrain synthétique entouré de parois vitrées et séparé en deux par un filet », résume Sylvia SANNELLI. « C’est un sport très physique, en tout cas ; bien plus que le tennis et au moins autant que le squash. »

Originaire d’Espagne, ce sport a commencé à essaimer plus au nord. La Fédération Française de Tennis (FFT) l’a fait sien et des courts ont commencé à se créer au sein des clubs de tennis existants. A Marly ou Valenciennes, il n’en existe pas encore, mais la jeune femme espère que ce n’est qu’une question de temps avant de pouvoir s’adonner « à domicile » à son nouveau sport de prédilection.

« Si on m’avait dit que je ferais mon meilleur classement au tennis à 30 ans, je ne l’aurais pas cru. Certes, j’ai débuté à l’école de tennis, puis je suis passée par les centres de formation, mais avec les études, puis l’entrée dans la vie professionnelle, je n’ai jamais pu m’illustrer en compétition de la même manière que celles et ceux qui s’entrainent plusieurs jours par semaine. J’ai toujours joué pour le plaisir, pour décompresser après une semaine de boulot. »

Sylvia continue donc de fréquenter le TSBV au rythme d’un entraînement par semaine et lorgne désormais du côté du sport ibérique. « Aujourd’hui, en tennis, j’ambitionne plus le maintien qu’une nouvelle montée. Mais j’aimerais vraiment pouvoir pratiquer davantage le padel. » Gageons que nous en reparlerons bientôt.

M. le Maire, Fabien THIEME, et la Municipalité, se félicitent de compter parmi les sportifs de la Ville une championne aux talents certains.

Portfolio

100_2708 100_2713 100_7884 100_7930 100_7940 100_7947 100_7954

Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact