Accueil > Expression du Maire > Disparition de M. Jules MACHU, fils : l’hommage de M. Fabien THIEME, (...)

Disparition de M. Jules MACHU, fils : l’hommage de M. Fabien THIEME, Maire de Marly

« Dessinateur industriel au bureau d’études de la CIMT et d’Alstom, également délégué CGT à la Commission Paritaire (CP) et au Comité d’Entreprise (CE) de ces deux entreprises, Jules MACHU était également un ancien basketteur de Marly Le Rhonelle et corporatif, avec la CIMT. Il fut en outre adjoint à la Communication, élu de 1965 à 1983 aux côtés d’Oscar CARPENTIER et Guy VILLE, Maire et Poète patoisant.

Il s’agissait d’un homme réfléchi et courageux, une figure de l’époque « marlytronne », un syndicaliste attaché aux valeurs humaines véhiculées par ce syndicat de classe et de masse qu’est la CGT. Jules fils a été aux côtés de son père – ouvrier à la CIMT, également délégué CP et CE, adjoint au Maire, lui aussi, et à ce titre grand participant à la construction des écoles des Floralies « Marie Curie » –, et de toute sa grande famille, de tous les combats : contre le Guerre d’Algérie, du Vietnam, pour la libération de Nelson Mandela et d’Angela Davis.

Jules a vécu ces grands combats pour la défense de l’emploi, et du ferroviaire. Attaché à la jeunesse, il était aussi un homme de culture. Chacun se souvient de sa personnalité et, en même temps, de son humilité. Il faisait partie de ces Sages que l’on écoute, et pourtant, il n’avait jamais un mot plus haut que l’autre ! C’est une figure qui disparaît.

Jeune député suppléant, en 1981, j’ai côtoyé Jules à la CIMT, et aux côtés des personnalités de l’époque : Eugène FOURNIER, Renzo TABOGA, Emile BOUVARD, Jean-Claude et Reine-Marie ANGLADE, Henri CACHEUX, Alain DELANNOY, Annick DELANNOY et combien d’autres, tels Gaston POULAIN, Arthur MUSMEAUX ou encore Georges BUSTIN ?

Dans ces douloureux moments, je tenais à saluer la mémoire d’un homme attachant, qui sa vie durant eu toujours chevillé au corps le sens des mots « L’Humain d’abord ». Ardent diffuseur du journal « Liberté », chaque dimanche, il avait fait siens les beaux vers des chansons de Jean FERRAT, « Camarade » et « Ma France ». »

Les obsèques de M. Jules MACHU auront lieu ce samedi 25 avril 2015.
Rendez-vous au cimetière de Marly, rue Roger Salengro, à 17h45, où un hommage lui sera rendu.

FP M.Machu

Portfolio

FP M.Machu

Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact