Accueil > Actualités > Marly : les sous arriveront plus tard pour La Briquette

Marly : les sous arriveront plus tard pour La Briquette

Article paru le vendredi 26 décembre dans L’Observateur du Valenciennois

Le quartier a été oublié dans le nouveau programme pour la rénovation urbaine. Patrick Kanner, le ministre de la Ville, a cependant promis de débloquer des crédits.

A peine de retour de sa convalescence, le maire de Marly, Fabien Thiémé, avait de quoi se mettre en colère. Une nouvelle fois, le quartier de La Briquette a été oublié dans le plan de rénovation urbaine mené par l’Etat (lire l’Observateur du vendredi 19 décembre). Dans une lettre adressée au ministre de la Ville, Patrick Kanner, ancien président du conseil général du Nord, Fabien Thiémé a fait part de son « étonnement », sa « déception » et de sa « colère ».

Il semblerait que sa lettre ait fait effet puisque le ministre, après plusieurs échanges téléphoniques le dimanche 21 décembre, « a pris l’engagement d’examiner rapidement le dossier avec le préfet pour regarder quels crédits il est possible de dégager », souligne, en partie satisfait, Fabien Thiémé. Fin janvier, début février, Patrick Kanner viendra donc à La Briquette afin d’annoncer le montant des crédits alloués pour la rénovation de ce quartier, trop souvent délaissé.

Et les habitants ?

En effet, alors qu’en face, le Faubourg de Cambrai à Valenciennes renaissait de ses cendres, la Briquette, elle, restait au même point. « Nous avons reçu quelques crédits pour traiter 33 logements d’un parc de plus de 410 logements et ce sans toucher aux équipements existants ni pouvoir en développer de nouveaux », explique Fabien Thiémé, plus que surpris que ce quartier ne fasse pas partie de la liste des quartiers d’intérêt non pas national mais régional. Le problème est donc en phase d’être à moitié réglé.

Chez les habitants aussi l’attente est longue. Pour certains, « le quartier a changé, mais il y a encore beaucoup à faire. C’est mieux que ça n’a été, mais depuis peu, j’ai l’impression que plus rien ne se passe ». Pour d’autres, il est temps de penser à eux, « c’est le retour des bandes, ça aussi il faut en parler et puis vous avez vu l’état des immeubles ? C’est bien de venir mettre des bowlings ou autre, mais, il faudrait penser aux habitants pas juste à ceux qui viennent profiter ». D’autres encore, toujours sous couvert de l’anonymat, s’interrogent : « Pourquoi Chasse royale et pas la Briquette ? Nous aussi on a besoin que le quartier soit rénové ». Réponse au mois de février…


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact