Accueil > Expression du Maire > Message de M. Fabien Thiémé, Maire et Vice-président du Conseil général, (...)

Message de M. Fabien Thiémé, Maire et Vice-président du Conseil général, concernant le Programme Européen d’Aide aux plus Démunis

Programme Européen d’Aide aux plus Démunis : maintenu mais en forte baisse

Comme vous le savez certainement, le Programme Européen d’Aide aux plus Démunis (PEAD), un temps menacé de disparition, a été maintenu grâce notamment à la mobilisation des acteurs concernés.

Aussi, il m’importe de féliciter l’ensemble des associations caritatives pour l’action collective qui a été menée et qui a permis le maintien de ce PEAD, question sur laquelle je me suis également fortement investi.

Il n’en demeure pas moins que ces crédits sont en forte baisse, chose que je trouve profondément inacceptable. Cette diminution de près de 30 % est d’autant plus intolérable qu’elle intervient en pleine période de crise et déshonore l’Union Européenne qui, rappelons-le, compte 80 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté.

J’estime que la France doit continuer à faire entendre la voix de la solidarité et de la justice envers les plus démunis. Il est ici question, ni plus ni moins, de dignité humaine. Je sais que les associations concernées partagent cette nécessité, elles qui œuvrent au quotidien, dans un contexte souvent très difficile, auprès des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion.

Je manquerais d’ailleurs à mon devoir si je ne leur adressais pas également mes félicitations et mon plein soutien pour les actions à forte dimension humaine qu’elles mènent en direction des plus démunis, le plus souvent dans l’ombre.

Celles-ci, au-delà de l’aide d’urgence apportée aux plus démunis, sont indispensables au bien-vivre ensemble, notion qui tend à se déliter dans notre société, c’est dire tout l’importance de leurs actions qui viennent faire écho à cette belle citation de Mère Térésa, malheureusement toujours d’actualité : « Nous vivons au milieu d’une mer de pauvreté. Néanmoins on peut réduire cette mer. Notre travail n’est qu’une goutte dans un seau, mais cette goutte est nécessaire. »


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact